Haute Route Impériale - J1-J2 - Traversée Val d'Annivier >> Turtmannhütte par le Col de Vijivi
{{ '2016-04-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Haute Route Impériale - J1-J2 - Traversée Val d'Annivier >> Turtmannhütte par le Col de Vijivi
{{ '2016-04-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: great

Download track as

Rating

3.2
PD+

heights

elevation min/max : 2046 m / 2915 m

elevation_access: 1655 m

height_diff: +1880 m / -1010 m

length_total: 17.08 km

Access

public_transport: yes

access_condition: cleared

lift_status: closed

snow

elevation_up_snow: 1655 m

elevation_down_snow: 1655 m

avalanche_signs: no

route_description

• Départ du bas du funiculaire de Saint Luc (langue de neige maintenue par le damage)
• Montée par les pistes (direction NE) jusqu'en haut du funiculaire de Tignousa plutôt que par itinéraire décrit dans le topo pour faire halte à la cabane des Chippis pour la nuit
• Depuis la cabane des Chippis, grande traversée ascendante en direction SE (alternance de petites montées / descentes par les chalets du Crêt, Armina, petit lac au-dessus) pour atteindre un grand replat, à partir duquel nous sommes redescendus un peu (la Roja, traversée au-dessus du Chiesso) pour contourner le Toûno (brouillard) et rejoindre l'itinéraire vers les Faches et Vijivi. Montée tranquille au lac du Toûno, puis Col de Vijivi.
• Du col, en raison de la faible visibilité, nous avons tiré un peu trop à droite et nous sommes retrouvés au S du Chalte Berg (soit trop au S!) : galère car le chemin d'été est en terrain exposé avec passages étroits au dessus de petites barres [b]à ne pas recommander[/b].
• Après avoir traversé le ruisseau pour rejoindre sa rive droite, RAS pour montée au refuge, cf topo.

La montée à la cabanne des Chippis (< 700m D+) est effectuée J1 et le reste (J2) correspond à peu près à 1200m de D+, mais avec de la distance....

weather and conditions


Nuages et soleil (assez chaud) pour la montée en cabane (samedi 16)
Soleil et brumes au départ de la cabane le lendemain matin, mais les brumes prendront le dessus pour donner un vrai brouillard, puis précipitations en fin d'après-midi (limite pluie neige pas loin de 2500m).


Conditions

  • enneigement correct globalement : persistance de neige "de culture" en bas des pistes de Saint Luc, puis bon enneigement naturel, cependant limite vers 2100-2000 en versant E lorsqu'on rejoint le bas du Turtmanntal.
  • il est tombé quasi 10 cm de fraiche pendant la nuit entre J1 et J2 >> très belle ambiance au matin avant que le temps ne se couvre complètement.
  • les conditions globales sont entre moyennes et bonnes

Fréquentation

personne (certains ont aperçu 2 personnes le 2ème jour un peu avant la montée au col)

timing

[b]Samedi 16[/b] : départ village 14h >> cabane des Chippis 16h15
[b]Dimanche 17[/b] : départ cabane 8h30 (soleil) >> Col de Vijivi 13h (pique-nique, 50 min, brouillard + neige) >> Turtmannhütte 17h10 (temps bouché et humide). Du temps passé en recherche d'itinéraire sur le bas de la descente.

access_comment

Grenoble (6:38) >> Genève >> Sierre (12:07) en train, puis bus >> Saint Luc (13:25)

hut_comment

• J1 : [b]Cabane des Chippis[/b] : spacieuse, confortable, et cuisine extrêmement bien équipée pour se faire la popotte (non gardé)

• J2 : [b]Refuge Turtmann[/b] (gardé): très bien, dortoir confort avec couettes, super accueil et repas copieux, mais salle pour sécher les affaires trop petite (une petite pièce avec un poêle à bois): les vêtements seront a peu près secs le lendemain, mais pas les gants ni les chaussons

personal comments

1ère et 2ème étapes de la Haute route impériale (Étape 3)

Sandrine

Les prévisions météo n'étaient pas bonnes pour ces deux premiers jours. Finalement ça n'a pas été trop mal si ce n'est le manque relatif de visibilité pour J2 (surtout à partir de la mi-journée). Dommage pour la descente du col de Vijivi, car la neige était très bonne avec la petite couche de fraîche sur un fond dur, mais on n'a pas pu en profiter complètement... (peu de visibilité et sacs lourds).

Le trajet Grenoble-Saint-Luc (train + bus) ayant consommé une partie de la journée il nous était nécessaire de trouver un logis pas trop loin de Saint-Luc compte tenu de la longueur de la traversée vers Turtmantal (peu réalisable en partant à 14h). La Cabanne de Bella Tola était fermée, mais sa gardienne nous a indiqué ce très bon plan tout voisin : la cabanne des Chippis. Nous y avons passé notre première soirée de raid: nous 8 dans cette confortable cabanne pour 32, soirée excellente avec apéro d'anniv de Monsieur P et bonne croziflette, avec le soleil du soir qui chauffe au travers des fenêtres...

Le lendemain, il est tombé une petite couche de poudre (pendant la nuit), mais il y a encore du soleil le matin contrairement aux prévisions. La visibilité n'est pas énorme, mais c'est beau la neige poudreuse scintillant sous les rayons de soleil qui jouent à cache cache avec les nappes de brume. Le départ n'est pas matinal, et pas très organisé puisqu'après une centaine de mètres il y a déjà une scission du groupe avec Laurent qui entame une légère descente, tandis que Jérome opte pour une montée (tous deux en direction SE heureusement! nous nous sommes retrouvés un peu plus loin). La plupart du groupe a suivi Jérome (nommé chef de course ce jour) et ne lui en a pas voulu parce que les paysages étaient jolis, mais a postériori Laurent avait choisi l'itinéraire le plus logique et le plus court (via le Chalet Blanc). Après cette promenade traversante (avec de gros sacs sur le dos tout de même!), nous avons attaqué la montée au Lac de Toûno et Col de Vijivi, atteint en 4h30. Il nous faudra quasiment autant de temps pour rejoindre le ruisseau Turtmann et remonter les 500m de D+ qui nous séparent du refuge Turtmann. Bien attaquée moralement par les passages entre les petites barres à la descente (déchaussages pour moi), c'est partiellement déconfite que j'ai atteint ce refuge a peine 30 min avant le service du dîner, et complétement trempée par la neige humide qui nous est tombé dessus continuellement sur cette dernière montée. Les autres se portaient globalement mieux, mais je pense que tout le monde était heureux d'arriver. Super accueil de la gardienne, bonnes bières, et super dîner copieux, requinquant!

Bruno

La cabane des Chippis a un gros défaut : une radio ! Du coup j'ai failli quitter le raid le premier soir après 3 heures de Radio Nostalgie version suisse (pas sûr qu'il y ait une grande différence avec l'original pour autant). Bien m'en a pris, la suite du raid était sans musique jusqu'au train du retour :D
Je crois que la Turtmannhütte est celle que j'ai préféré du séjour (Arpitettaz pas bien loin) : super accueil, confort...

Jérome

La montée du 1er jour s'effectue sans embrouilles, tient c'est bizarre pour un raid du groupe ;) !! On se rattrape le lendemain, car la carte qui a été imprimée est au 1/50 000 (génial pour naviguer dans le brouillard !), et car on a pas discuté la veille de la stratégie du parcours alors que la météo n'était pas annoncée bonne. Reste-t-on à altitude constante pour le début, ce que j'ai préféré sur le terrain pour le côté esthétique et meilleur enneigement, alors que la piste du bas est moins belle mais nettement plus courte (le détour sur la trace GPS vaut le coup d’œil !). Pour la fin de journée, les 3 vieux briscards qui sont déjà venus dans le Turtmanntal l'été (Pierre, Loïc et moi) ne se rappelaient plus que le chemin entre Chalte Berg et le barrage n'est pas des plus sécurit : on s'est bien orienté pour y arriver, mais on aurait dû éviter cette souricière qui passe en cas de mauvais temps (avec neige ni trop dure ni trop molle) mais qui nous aurait fait rebrousser chemin par temps chaud. On avait pas de topo fiable, et une péripétie d'itinéraire de plus !

Loïc

Super ambiance à la cabane des Chippis (désolé Bruno pour la musique ;-)) et super cabane avec tout le confort moderne (manquait juste le WiFi). Belle ambiance aussi le lendemain au petit matin sous le soleil et avec la neige fraiche.
Tout le début de la descente du col de Vijivi était bien agréable avec cette petite couche de fraiche (on sentait presque plus le gros sac). Ca se gâte quand on a voulu couper par le chemin d'été pour raccourcir la remontée sur le plat du Turtmanntal (choix d'au moins une partie du groupe, mais très mauvais choix). C'est raide et super expo, et ça a été balayé par plein de coulées (pas récentes), avec des zones mal enneigées. On est bien content d'arriver sur le replat sans plus galérer finalement. L'accueil et la chaleur du refuge sont bien réconfortants.

Le raid en images :

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • en