Haute Route Impériale - J4 - Bishorn : Versant NW + traversée Tracuit > Arpitetta
{{ '2016-04-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Haute Route Impériale - J4 - Bishorn : Versant NW + traversée Tracuit > Arpitetta
{{ '2016-04-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: average

quality: medium

Download track as

Rating

3.2
PD+

heights

elevation min/max : 2701 m / 4150 m

elevation_access: 3256 m

height_diff: +1380 m / -1860 m

length_total: 14.423 km

Access

public_transport: yes

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 3256 m

elevation_down_snow: 2786 m

glacier_rating: easy

avalanche_signs: accidental_avalanche

route_description

Bishorn AR depuis Tracuit, puis traversée Tracuit > Arpitetta en tirant un rappel de 20m à un collu 200m à l'E du Col de Milon

weather and conditions


Grand beau. Vent froid le matin. Chaud l'après-midi dès que l'on descend de Tracuit.


[b]Conditions[/b]

[u]Sommet[/u] avec 15m en glace sous 5-10cm de poudre. Assurage par corde fixe nécessaire si on est en crampons alu.

[u]Descente du Bishorn (11h10, NW)[/u] : après quelques mètres de poudre, on skie beaucoup sur un carton avec relief jusque vers 3600m. 1 bon passage de 100m de poudre tassée au milieu un peu plus à gauche des traces de montée. Quelques zones en neige dure un peu gelée. Skiabilité 2 à 3/5
Sous 3600m jusqu'au refuge, poudre un peu ventée puis très bonne. Skiabilité 4 à 5/5.

[u]Descente de Tracuit (13h, SW)[/u] : 15cm de neige récente (veille) très humide sur fond plus compact. Quelques contrepentes W ont moins chauffé et offrent un ski assez bon dans certains talwegs non tracés. Skiabilité globale 3/5

[u]Remontée sur la crête de Milon (N, env 14h30-16h[/u] : poudre pas encore trop réchauffée

[u]Descente sur Arpitetta (S, 16h45)[/u] : Neige un peu croutée ou surtout décroutée. Skiabilité 2 à 3/5 selon les skis et les passages (plutôt correct dans l'ensemble).

[b]Fréquentation[/b]
-Assez fréquenté sur la VN du Bishorn
-Seuls sur la traversée Tracuit > Arpitetta

avalanches

Purges de neige récente très humide sur ancien fond sous l'aplomb du refuge de Tracuit, sur les pentes >30° (à gauche du passage chainé dans les rochers, variante non tracée). Épaisseur 15cm. Les pentes les moins raides du versant passent bien.

timing

7h >> 17h30, avec >1h passée au sommet (dont cramponnage), 1h pause pic-nic à Tracuit, >1h pour choisir la passage sur la crête de Milon + rappel

access_comment

Voir J1

hut_comment

Refuge Tracuit : voir J3
Refuge Arpitetta : excellent accueil par des bénévoles, tant sur leur sympathie, les conseils données, le repas, ... Se renseigner avant pour savoir quand ils sont présents.
Les toilettes sont magiques face au Zinalrothorn et au glacier de Moming !
Pas d'eau courante au refuge.

personal comments

4ème étape de la Haute route impériale (Étape 3 - Étape 5)

On voulait partir le plus léger possible pour faire le sommet, mais il était logique que la pente NW soit bien soufflée et que le sommet puisse être un peu glacé. Heureusement donc que les couteaux et crampons ne soient pas restés au refuge !
Plusieurs groupes s'encordent à la montée, c'est très physique pour les doubler quand 7 personnes sont sur la même corde et qu'il faut tracer à côté dans la poudre... La cordée de 7 va moins vite que nous, mais la cordée de 5 va à peu près à notre rythme et 4 d'entre nous resterons derrière presque jusqu'en haut. Ils ralentissent bien dans les conversions, mais sont très sympas et nous laissent libre utilisation de leur corde fixe installée pour atteindre le sommet. Bruno déséquipe la chose à la descente.

Nous n'avons pas choisi de passer le Col de Milon (col d'été) car il est bien raide en versant N, et nous ne voulons pas trop brasser voire redescendre sur le même versant avec une purge...
On tâtonne donc un peu à l'E pour regarder 3 collus, et le choix se fait sur le collu le plus bas et le plus naturel qui impose un rappel de 20m (un anneau de corde en place non utilisé, pose d'une sangle jaune + maillon rapide). Un passage avec rappel beaucoup plus court et descente en neige est possible. Le col d'hiver nettement plus à l'E et plus haut demandait de poursuivre l'effort ce que nous n'avons pas décidé...

Jérome

Première journée de grand beau sur le raid. Premier 4000 que je fais pour la 2nde fois, mais c'était il y a pas mal d'année et c'est tellement beau d'arriver au sommet avec cette majestueuse face NE du Weisshorn ! Avec notre matos léger d'alpi et les conditions, on passe beaucoup de temps pour franchir les derniers mètres, mais la manip sur corde ajoute un peu de piment. On prend le temps de pique-niquer sur une terrasse "impériale" du refuge entourés des 4000 de ladite couronne, avec une légère brise ; c'est très classe. Mais pendant ce temps ça chauffe bien au-dessous du refuge et l'ambiance est différente pour rejoindre Arpitetta. Un rappel imprévu rallonge la journée, surtout quand il y a un boulet qui ne sait plus faire son demi-cab...

Pierre

Ca doit être mon deuxième 4000 à ski. La descente du Bishorn restera pas dans les annales mais la vue du sommet, elle, oui ! La face N du Weisshorn vaut son pesant de cacahuettes !

Sandrine

L'étape la plus fréquentée de tout le raid, 4000 oblige! Comme d'hab nous ne sommes pas très rapides au démarage, alors bien sûr il y a quelques cordées devant nous... et bien sûr elles ne vont pas assez vite pour nous.... alors on va les doubler! on le fera une fois, mais pas deux.... et encore pas tout le monde... C'est que cela consomme un tout petit peu d'énergie ces accélérations à haute altitude....
Beau sommet, accessible, quelques belles crevasses à admirer à la montée, mais plaisir mitigé à la descente sur neige cartonnée par le vent (un court passage en bonne poudre tout de même en dessous du col). Lionel et moi n'avons pas gravi les derniers 15m en glace pour atteindre le vrai sommet (vive la Rozennitude!), et avons préféré redescendre assez rapidement, dans l'espoir de nous réchauffer, et parce que de retour au refuge l'étape n'était pas terminée, loin de là!
Le départ de la cabane de Tracuit avec descente en versant S sous le soleil de 14h était trop tardif, je n'ai pas aimé. La remontée pour passer la crête de Millon a été ok cependant, et la descente en rappel en son versant S fut bien sympathique pour ajouter un peu de piment à cette journée et s'assurer qu'elle n'était pas trop banale....(seulement 1400m de D+)
Surprise à Arpitetaz, on retrouve par hasard un guide et son groupe déjà rencontré l'an dernier dans le Damastock!!! Toujours aussi sympas (en plus ils nous ont tracé l'arête du lendemain, parcourant l'itinéraire en sen inverse), cela nous a fait grand plaisir!

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu