Pic Coolidge / Bosse 3343m : Couloir Dewèze - depuis le Pré de Madame Carle
{{ '2016-04-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic Coolidge / Bosse 3343m : Couloir Dewèze - depuis le Pré de Madame Carle
{{ '2016-04-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

partial_trip: yes

quality: great

Rating

5.2
TD

heights

elevation min/max : 1835 m / 3020 m

elevation_access: 1835 m

height_diff: +1190 m / -1190 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1835 m

elevation_down_snow: 1835 m

snow_quantity: excellent

snow_quality: excellent

glacier_rating: easy

avalanche_signs: recent_avalanche, natural_avalanche

participants

participant_count: 3

Cédric Colomban

route_description

Couloir Dewèze en aller-retour, avec arrêt à la brèche 3020m.

weather and conditions


Grand beau.
Grosse amplitude thermique entre le début et la fin de matinée (de -3 à +10°c).
Vent de N/NW et chasse-neige très forts au dessus de 3000m, jusqu'aux environs de 9h30. Puis plus rien.


Ces derniers jours sont restés très perturbés. Un flux de SW durable - parfois tempétueux - suivi d'un lundi glacial et humide ont enfin offert à la Haute Montagne la blancheur dont elle manquait cruellement.

Pont des Bans >> zone voisine des Balmes de François Blanc (2500m)

L'enneigement est encore bon (moyenne de 1.5m au Pré de Madame Carle par exemple). Le manteau apparaît complètement humidifié, gavé de sable saharien, et parfaitement regelé cette nuit. Un peu de neige récente - jusqu'à 15/20cm en haut de la moraine - est posé en surface à partir de 2100m. La skiabilité s'avère excellente avant midi. On chausse et déchausse devant la voiture.

Le Couloir Dewèze

Il présente un remplissage optimal ce jour et peut être intégralement skié, étroiture sommitale comprise. Une corniche facétieuse empêche un accès évident à la brèche 3020m. Il y a en effet une minuscule plaque (potentiellement déséquilibrante) juste en aval, et une neige à grains anguleux ne permettant pas vraiment d'ancrage des piolets dans le très raide ressaut à sa gauche.
On trouve partout un savant mélange plutôt dense de neige fraîche, de neige roulée et de grains fins (action du vent au lever du jour) posés sur une vieille couche sale assez dure. Des purges se sont produites spontanément la veille, mais globalement les épaisseurs de fraîche restent très conséquentes : entre 40cm et 1m environ, brassage souvent jusqu'aux hanches ! Les précipitations ont donc été beaucoup plus intenses que dans l'Oisans voisin. L'ensemble offre là aussi une excellente skiabilité (wou-wou!).

avalanches

---> A l'exception de rares petites purges dans certaines contrepentes E ou des nombreux spindrifts du lever du jour, aucune activité avalancheuse significative n'a été observée durant cette randonnée à ski. Avec pertinence, Météo France annonce un risque limité (2) au dessous de 2600m, et marqué (3) en amont.

timing

De 7h10 à 11h40 (horaire global).
Montée en 3h15.

access_comment

Il faut se garer au Pont du Bans aujourd'hui. Mais le déneigement des dernières centaines de mètres avant le refuge Cézanne est en cours.

personal comments

Le couloir Dewèze est tracé
Le couloir Dewèze est tracé

Beaucoup de monde ce matin au Pré de Madame Carle. La course commence donc avec une difficulté majeure : trouver une place disponible ! Pour donner une idée de l'affluence, noter que certains véhicules seront contraints de se garer loin du parking à proximité du point 1782m...
En quelques minutes la foule se répartit. Glacier Blanc ou Noir, c'est au choix. L'ambiance est plutôt austère à cause du vent violent qui souffle en altitude et du gros transport de neige associé. Quelques doutes m'assaillent d'ailleurs quant à mon choix d'objectif...
L'approche est vite avalée grâce à la qualité du regel et le couloir Dewèze se dévoile. A ma grande surprise, son altitude modérée l'écarte complètement de la colère d'Eole. Bref, je fonce à la poursuite de deux prédécesseurs italiens (Fabio et Andrea) ayant eu la même idée - bonne chose finalement vu le brassage en vigueur aujourd'hui... Une fois ceux-ci rattrapés, nous unirons nos efforts efficacement sur les deux tiers restants.
Après une tentative aussi belliqueuse qu'infructueuse de ma part, nous renonçons tous trois à la vue sur Ailefroide, Sans-Nom et Coup de Sabre et stoppons sous la corniche de la brèche 3020m.
La descente, comme le laissait supposer la montée, est absolument géniale. L'enfoncement des skis est limité mais largement suffisant pour se lâcher. Du coup, les grandes courbes sont souvent de rigueur. Nous prenons notre temps pour profiter au mieux de l'ambiance. Puis viennent la transfo idéalement décaillée du glacier Noir et le skating pour traverser le long plat final.
Une belle virée qui valait le lever à 4h15 !

NB/ Vidéo de Fabio Beozzi visible ici :

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu