Tours des Comborsier et Riondet 
{{ '2015-12-07' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tours des Comborsier et Riondet 
{{ '2015-12-07' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

quality: medium

Rating

2.1
PD+

heights

elevation_max: 2357 m

elevation_access: 1250 m

height_diff_up: 2550 m

snow

elevation_up_snow: 1250 m

elevation_down_snow: 1250 m

participants

chirvette, duo

route_description

Mappa – montée au col de la Louze – descente au parking de la Grande Maison par les ruines de la Carré – montée au Lac du Plan du Jeu puis au col de Comborsier par le goulet du milieu – descente au replat de Chizeraz - Montée au col surmontant les Lacs de la Tempête – Descente du vallon du Coard jusque vers 1850 – Montée au Riondet par le versant W et les ruines de Charvetan – Descente par le versant NE et le chalet de la Rotagne

weather and conditions


Beau, ciel noir puis bleu et encore noir
Chaud au S, frais au N
Pas de vent


Neige croûtée en N jusqu'à 2100 environ. Poudre au dessus.
Neige transformée ou en cours en S.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
On chausse juste au-dessus du parking, mais route gelée et parfois dégelée (bitume), ski cailloux fortement recommandés

timing

6h30/11h45 avec peu de pauses mais petit rythme!

personal comments

Tour imaginé mardi dernier, depuis le sommet du Coin. On n'avait pas dit qu'il fallait attendre d'être plus aguerris ? Car les semaines sont bien laborieuses et laissent peu de temps aux sorties.
Samedi, c'est pourtant décidé, on tentera lundi, pas pour le ski mais pour la ballade sauvage, pour ces vallons qui ne doivent pas recevoir moult visites. Et sachant qu'il y a l'échappatoire de la Louze ! (qui n'en est pas un, vue la galère annoncée d'un retour par là).
Quand on aperçoit dimanche soir que Véloski et Florence ont fait une partie du tour, on maintient quand même le projet, des variantes étant possibles!

La montée à la Louze se fait bien. La descente du vallon de Coard est très belle, malgré l'ombre ambiante, en neige de printemps recouverte d'une douce couche (l'effet capillarité, dixit Duo). Déçus en bien. Merci aux 1ers pour le balisage, même si l'iti est assez évident!

Nous descendons le plus bas possible, remontons au parking, puis au chalet du Lac du Plan du Jeu. Belle montée, très variée. La vue s'ouvre peu à peu sur Lauzière (pensées émues pour Edelweiss...) puis Vanoise, fœhn mauriennais et Ecrins (si proches finalement !)

La descente sur les Lacs est moins bonne qu'espérée, bonne poudre en haut mais de trop nombreux pièges, merci aux 1ers pour la pêche aux requins ! 3 autres traces, sans doute du jour. Puis fine et infâme croûte.

La remontée est de toute beauté, sous l'ombre de Maître Comborsier. On a bien fait d'abandonner la variante de la Brèche, la combe n'est pas remplie. Merci aux 1ers pour la trace, même si on aurait bien aimé qu'elle n'y soit pas;)
Arrivés au col, nous oublions de nous demander si nous rentrons par la Louze. A part ma petite forme (quand je vous dis que les céréales ne sont pas adaptées à l'espèce humaine...), tout baigne dans le bonheur.

Courte descente, en délicieuse croûte puis en bonne soupe dans laquelle la cuiller tourne bien.
Le début de la remontée au Riondet (alias le pas de la Pioche) est vraiment magnifique, les pins font un guet magistral sur leurs promontoires, au pied des petites cargneules dorées. Les chamois savent choisir leur gîte... Ce seront les seuls êtres vivants rencontrés ce jour.
La lumière mûrit peu à peu, jusqu'à devenir ronde et chaude, un beau kaki, lorsque nous atteignons le sommet. Elle ne chauffe cependant pas des masses, et la perspective d'un retour de nuit nous chasse. Fabuleux début de descente dans l'ombre mordante et le froid vivifiant, face au Mont Blanc mordoré.
Excellent ski sur le tiers supérieur, dans une poudre légère.
Mauvais ski dans le tiers médian, dans une croûte épaisse.
Exécrable ski dans le tiers inférieur, sur une route gelée. Et à la frontale.

Après ce beau 8, un peu de déniv et beaucoup de km, c'est étrange comme, ce soir, le lit nous appelle tôt.

Photos pour bientôt

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • it
  • de
  • eu
  • ca
  • en