Matthorn : Arête SW (Rüesslifluegrat), vélo-rando-grimpe au départ d'Alpnach
{{ '2015-10-31' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Matthorn : Arête SW (Rüesslifluegrat), vélo-rando-grimpe au départ d'Alpnach
{{ '2015-10-31' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Download track as

Rating

PD+  
4a
    P2 

heights

elevation min/max : 441 m / 2004 m

height_diff: +1700 m / -1700 m

length_total: 26.941 km

Access

public_transport: yes

lift_status: open

participants

BertrandSemelet, Agnès. Une cordée devant nous, une poignée de randonneurs au sommet, qques VTTistes dans la descente...mais ça fourmillait de monde au sommet du Pilatus juste au dessus (train à crémaillère depuis Alpnachstadt).

route_description

Alpnach gare (450m) - Lütoldsmatt - Pt 1304 (dépot des vélos) - attaque de la Rüesslifluegrat vers 1700m - Pt 1943 - Matthorn (2041m) - Alps Fräkmunt (1499m) - Pt 1304 - Retour à Alpnach à vélo

weather and conditions


Grand beau lumineux et très doux au dessus d'une mer de brouillard (froid, lui !) vers 1000m, vent faible.


Sec à 99%, juste qques mètres de neige verglacée dans les cables de descente du Matthorn exigeant un peu d'attention. Excellent rocher, chose rare dans ce niveau de "difficulté", traces de passage mais aucune patine. Quelques spits aux endroits stratégiques, à compléter par des sangles sur arbustes et béquets.

timing

Dep 8h40 de la gare d'Alpnach, 2h de vélo et 1h de marche jusqu'à l'attaque. Début de l'arête vers midi, 2h jusqu'au Pt 1943m, 20mn de plus pour le sommet. Descente : 1h30 à pied puis 30mn à vélo jusqu'à Alpnach

access_comment

1h30 de Berne à Alpnach via Lucerne, cadence horaire.

hut_comment

Auberge de Lütoldsmatt ouverte, ainsi bien sûr que le restaurant du sommet du Pilatus (1h de marche supplémentaire en AR). Bistrôt sympa dans la gare d'Alpnach pour attendre le train.

personal comments

Envie de changer un peu des mélèzes pour un peu d'exotisme en Suisse Primitive ? Envie de mettre les mains sans se mettre terreur ? Voici une jolie petite arête glanée sur hikr.org, visiblement assez connue dans la région, mais fort peu au delà...Elle se combine idéalement avec train + vélo, la petite route depuis la gare d'Alpnach est bucolique à souhait, raide sans être criminelle, le tout sur un goudron de type billard. Juste dommage qu'elle soit autorisée aux bagnoles, j'imagine que le patron de l'auberge a dû se battre pour ça...Ce jour là on sortait du stratus vers 1000m, du coup la vue vers le Lac des 4 Cantons était remplacée par la vue sur le Lac des 4 brouillards, guère moins spectaculaire. Même au bout de la 100ème balade automnale en situation d'inversion thermique, le bonheur de retrouver le soleil (et 10° de plus) en crevant la couche opaque est un truc dont on ne se lasse jamais. Novembre (bon à un jour près...) mérite donc une nouvelle fois bien son qualificatif de plus beau mois de l'année, que je défends (en vain) depuis toujours face à mes collègues incrédules.

L'arête elle même présente 3 passages plus difficiles (enfin façon de parler !) :

  • au départ (2 petites longueurs avec un pas IV un peu retors au dessus du relais, Agnès a encore ralé que les grands étaient une nouvelle fois avantagés),

  • au milieu (passage de la brèche puis remontée sur l'arête versant NW)

  • et enfin sur le haut avec le passage du fameux rasoir : Brotmesser en allemand (couteau à pain), facile mais quand même bien aérien avec une lame de rocher étonnamment tranchante qu'on empoigne avec un plaisir animal...

Le reste se parcours en général corde tendue avec assurange dynamique mais on met quand même presque toujours les mains. Tout l'itinéraire est exposé SW, idéal donc en automne tardif. La descente dans un beau vallon d'alpage éclairé par le soleil déclinant est également bien agréable sur un bon sentier. Le retour à vélo est certes frisquet dès qu'on rentre à nouveau dans le brouillard, mais il aboutit stratégiquement devant un salon de thé bien achalandé. Bref pour les (tout) petits grimpeurs et autres pervers polymorphes version montagne de notre espèce, pas grand chose à jeter dans l'ensemble.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de