Massif des Calanques : Traversée des Calanques Marseille - Cassis, version longue, au plus près du littoral et en 2 jours
{{ '2015-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Massif des Calanques : Traversée des Calanques Marseille - Cassis, version longue, au plus près du littoral et en 2 jours
{{ '2015-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

quality: great

Download track as

Rating

T2 

heights

elevation_max: 421 m

height_diff: +2000 m / -2000 m

length_total: 50.592 km

Access

public_transport: yes

route_description

Traversée intégrale "au plus long" en suivant toutes les variantes pour coller au maximum au littoral : Madrague de Montredon - Callelongue - Calanque de l'Escu - Sormiou - Cap Morgiou - Morgiou - Sujiton - Calanque de l'Oeil de verre - variante de l'Eissadon - Col de l'Oule - Vallon d'En Vau - variante du tour du belvédère - Port Pin - Port Miou - Cassis. 34km / +2000m
(voir trace GPS pour les détails).

weather and conditions


Tempête de ciel bleu, assez chaud.


  • sentiers secs
  • très bon rocher dans les passages où on met un peu les mains
  • par contre c'est en général bien patiné
  • quelques arbustes qui griffent dans les passages hors sentier (pas obligatoires)

timing

Samedi : 8h40 >> 18h07, avec environ 1h de pause pique-nique + 1h de pause baignade + 25' de pause "on regarde la mer, mais on résiste à l'envie de se baigner pour pas perdre de temps" (+ petites pauses diverses)

Dimanche : 8h30 >> 18h, avec 45' de pause pique-nique + 30' de pause baignade + petites pauses diverses

Soit environ 15h en tout (en décomptant les plus grosses pauses).

access_comment

Vendredi : Grenoble Gare >> Marseille St Charles : 7h07 >> 9h46 (le trajet peut être réduit à 2h en optimisant la correspondance à Valence).

Samedi : MARSEILLE/Arrêt BUS Rond Point du Prado (à moins de 10' de l'AJ Marseille Bonneveine) >> La Madrague de Montredon avec le BUS RTM 19

Dimanche : Cassis >> Marseille avec le bus M8 MTM (19h >> 19h30). Attention le bus de 17h15 est souvent plein. apparemment. Retour Marseille >> Grenoble en covoiturage (les trains du soir étaient complets quand on a voulu réserver le jeudi).

hut_comment

On a dormi le samedi soir dans un cabanon à Morgiou (se renseigner au bar/resto le Nautic). Bonne bouillabaisse au bar/resto le Nautic, mais un peu chère.

Vendredi soir : nuit à l'Auberge de Jeunesse de Marseille. Accueil sympa. Nickel et bien placée pour le départ en bus le lendemain.

personal comments

Loïc

Génial ! Ca fait un moment que j'ai envie de faire le sentier des Douaniers en Bretagne, mais je sais pas pourquoi j'avais jamais trop pensé à la traversée des Calanques à cette saison (pourtant j'ai mis un commentaire sur la sortie de Bruno en mai... mais aussi vite oublié. Ah vivement qu'on ait la fonction "Todo list" sur c2c). Avec une météo pareille, c'est vraiment top : ça permet de parcourir des paysages superbes (je connaissais quasiment pas) et de se baigner dans une eau à une température plus que raisonnable (19-20°C) dans des endroits paradisiaques.

J'avais pas non plus réalisé à quel point c'est facile d'aller à Marseille en train depuis Grenoble : avec de la chance en 2h c'est torché (plus rapide que d'aller à Cham' en voiture.... même si ce n'est pas la même chose).
En négociant de haute lutte mon vendredi, on a pu profiter du vendredi pour se mettre "dans le bain" aux îles Frioul (bien classe).

[u]Samedi 31[/u] : on n'a pas regretté de démarrer à la Madrague, l'itinéraire jusqu'à Callelongue est chouette et il y a des jolies vues sur la mer, ça met bien dans l'ambiance. Ensuite on a résisté (pas facile) à une opportunité de baignade à la calanque de Marseilleveyre. Vu le temps qu'on y est resté, on aurait pu faire un bain express.
La variante de l'Escu vaut le détour : ça grimpe un peu, c'est expo mais il y a des câbles (passages en T5). Pique-nique après être remonté sur le GR vers le col de Corbiou. On a ensuite testé une "variante maison", en suivant le début de la crête de Sormiou (ludique, sauf les arbustes qui griffent). Mais comme c'est interminable d'aller jq à la pointe, on a fini par couper pour descendre à la plage de Sormiou, au moment où la plage passait à l'ombre. Du coup on a continué la baignade un chouilla plus loin, dans une petite crique encore au soleil. Fin de cette belle journée avec le coucher de soleil au Cap Morgiou (joli, mais un peu moins grandiose que la veille à Frioul). Arrivée à Morgiou à la nuit tombée (sans frontale, mais c'était limite).

[u]Dimanche 1er[/u] : à Sugiton je me laisse convaincre par Laurent (déjà en sueurs à cette heure matinale ;-)) de faire une pause baignade, alors qu'on venait à peine d'attaquer. J'ai pas regretté : c'est vraiment paradisiaque, et on a eu ce coin pour nous tous seuls (ce qui n'est pas toujours le cas d'après les photos de Bertrand). Et surtout : il n'y a pas d'autre plage à accès facile par la suite (hormis à la toute fin). Donc à ne pas rater.
La traversée sous les toits est chouette, mais pour grimper là, ce sera dans une autre vie (genre si je me réincarne en araignée ou quelque chose comme ça). Passages sympas sous la Grande Candelle. Puis remontée ludique du Pas de l’œil de verre : ça passe bien là où il y a les chaînes. Plus haut pour sortir du cirque (cheminée du Diable), ça grimpe sur qq mètres, et là il n'y a pas de chaînes (un bon T5). D'ailleurs, c'est écrit "corde de 15m conseillée" au-dessus du passage. Ça passe sans, mais à la descente ça doit être plus chaud.
Pique-nique juste au-dessus, puis traversée au-dessus des falaises du Devenson. On en prend encore plein les yeux (on aurait dû manger là plutôt qu'avant).
Petit aller-retour au belvédère de l'Oule (on pensait pouvoir traverser direct le vallon d'En Vau, mais l'ex-sentier a l'air désaffecté), avant de descendre puis remonter de l'autre côté du vallon d'En Vau, en zappant la plage déjà à l'ombre. On continue notre tour au plus près du littoral, en essayant de ne pas trop abuser des pauses photos pour arriver à Cassis avant la nuit. On arrive juste à temps (18h).

Pas trop de mal pour trouver l'arrêt du bus M8, en face de la gendarmerie (mais il vaut mieux demander), qui nous ramène à Marseille à 19h. Pour pas risquer le but "bus trop plein" (comme ceux qui attendaient à l'arrêt et qui voulaient le prendre à 17h15), on envoie un émissaire (bibi en l’occurrence) acheter les bières au petit casino pour les boire à l'arrêt de bus.

En conclusion : c'est sympa aussi de faire cette traversée en 2 jours plutôt qu'en 1 jour : ça permet de découvrir les multiples variantes, en prenant son temps pour faire des pauses photos, baignades,... D'ailleurs, ça pourrait être encore mieux en 3 jours, pour voir plus de temps de baignade et pour découvrir encore d'autres variantes (on a zappé le Cap de Sormiou par exemple).

Merci à Colette pour l'idée, et à Bruno et Bertrand pour les infos !
A refaire !

Colette

Loïc a tout dit ou presque !
Je renchérit sur les avantages de partir en train: pouvoir dormir tranquillement à l'aller comme au retour, ou pouvoir lire, regarder les cartes et préparer la rando (impossible à faire en voiture pour moi car ça me rend malade, et enfin pouvoir boire une bière ou deux sans se soucier de "boire un verre ou conduire".

Concernant l'itinéraire, j'avais envisagé la traversée en 1 jour mais en cette saison où les journées sont assez courtes, je ne regrette vraiment pas de l'avoir faite en 2 jours !
Cela nous a permis d'explorer toutes les calanques, de profiter de la baignade (et encore on aurait pu faire mieux sur ce coup-là), de nous attarder au cap Morgiou pour le coucher du soleil et de dormir dans les calanques.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • de
  • it
  • en
  • es
  • eu