Soum d'Aspé : Arête Sud depuis la brèche de Béou Corn
{{ '2015-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Soum d'Aspé : Arête Sud depuis la brèche de Béou Corn
{{ '2015-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

PD     II 

heights

elevation_max: 2968 m

height_diff_up: 1500 m

participants

Eric Gerardin, Thierry

weather and conditions


Beau avec quelques nuages venant d'Espagne et accrochant les 1ers sommets français. Puis ensuite, ciel dégagé sur la France et mer de nuages en Espagne.
Un peu de vent frais.

timing

Départ un peu après 8h et retour vers 15h30

hut_comment

la charmante cabane d'Aspé a été renversé par une avalanche l'hiver dernier!!!

personal comments

belle journée qui s'annonce. Malheureusement en montant après Gèdre, nous commençons à voir des voitures de chasseurs. Nous nous garons d'ailleurs à côté d'un 4x4 stické "la chasse est une nécessité écologique": tout un programme!!!
Montée dans l'air frais du petit matin, à l'ombre, le ciel est limpide et nous commençons à voir les sommets éclairés par les lumières matinales. Couleurs d'automne blondes et dorées avec des rochers rouges qui flamboient...
en fond de vallée, nous nous engageons dans le vallon qui mène en direction du col de la Quieu et vers 2200m nous doublons un chasseur avec une dame qui changent rapidement de direction vers les Passets de la cuyéu. Nous montons dans le vallon raide et là coup de tonnerre: un coup de feu vient de partir, retentit pas très loin de nous et résonne dans ce petit cirque. A 150m, un isard a été touché et dévale la barre rocheuse. A plus de 6000m ,vers le point côté 2255 (à l'Est de notre position), nous apercevons 2 autres chasseurs qui marchent rapidement vers la victime. Nous faisons le constat que même à plus de 500m, l'isard n'a aucune chance et que le tir éffectué était pas loin de notre direction.
Le calme de cette belle journée est gâché, la mort est bien présente dans la montagne. Finalement, les nuages nous enveloppent et à l'arrivée à la brèche de Béou Corn, nous ne pouvons voir le Vignemale juste en face.
Ce n'est qu'après le pic Sud d'Aspé que nous profiterons pleinement du panorama en entrevoyant même l'Ossau. Et c'est à nouveau la pétarade qui reprend avec 5 détonations lointaines venant de la vallée d'Ossoue.
Comme, les chasseurs ont tué dans le passé la majorité des isards, ils n'ont comme "ressource" de tuer les pauvres malheureux qui dépassent la limite du parc.
La descente s'effectue plus ou moins au jugé, d'après quelques lointains souvenirs car on trouve finalement peu de cairns et de traces de passage. Après le collet du pic de Béou Corn, un infâme éboulis (à remonter) nous remplit les chaussures et dans les pentes d'herbe, les cuisses se font sentir.
Il n'y a plus sentiers dans la vallée et nous commençons à rêver que la neige arrive vite dans cette vallée qui est un super terrain à skis une fois que la 1ère heure a été faite.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • de
  • it
  • en
  • es
  • eu