Presles - Chrysanthèmes : Vue de l'exterieur
{{ '2015-10-31' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Presles - Chrysanthèmes : Vue de l'exterieur
{{ '2015-10-31' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Location

Rating

ED-  
7a
    P1 

heights

elevation_max: 901 m

elevation_access: 600 m

height_diff_up: 300 m

participants

gérald-duperray

weather and conditions


J'avais lu quelque part que la voie était patinée. Hormis le passage rude du toit en 7a de L6, je n'ai rien vu de la fameuse patine annoncée. En tous cas rien de choquant ni de repoussant pour les futurs répétiteurs.
Les points sont bien placés même si parfois et notamment au départ de certains relais, ils sont un peu loin. Le seul véritable espace entre deux points qui peu faire douter, se situe au départ de L3. Mais en passant à gauche sous le second spit qu'on aperçoit depuis le relais, ça passe très bien et tranquillement.

timing

Pas trop regardé l'horaire car on a surtout cherché à faire tous les pas sans tirer aux dégaines. Même en second. On clippait la paire et on redescendait pour enchaîner les mouvements au complet. Mais on était au sommet à 14h45 en décollant du parking à 9h30.

personal comments

Voie majeure. Rien à jeter.
La première longueur à froid calme malgré le niveau 6b. Pas mal de lecture et de navigation pour enchaîner les mouvements.
L2. Super longueur qui se durcit au fur et à mesure qu'on monte. Le final est très teigneux mais se fait bien en passant à droite juste sous le relai.
L3. Sévère 6c avec trois passages clés plus durs.
L4. Ma longueur préférée. Longue et avec des mouvements super esthétiques. Rocher à piquous magnifique.
L5. Oula, ça pique dans le 6c+. On a utilisé un point d'aide au niveau du 3ème point au départ du relais car une toufa coulait à mort.
L6. Gaz, gaz, gaz. Départ technique du relai et direct dans un toit bien horizontal. Le seul vrai endroit patiné de la voie. Un éperon à tenir, un crochetage talon (voir mollet) et la prise ultra ultra haute en inverse à aller chercher (Très violent comme mouvement). L'éperon a vu passer des milliards de doigts tellement il est lisse. Une cordelette accrochée au spit permet le mouvement. Et là encore, faut bien se sortir les doigts...
Le petit bout final de L6 n'est pas à prendre à la légère. Fissure évasée et vaut mieux pas tomber sur ce qu'il y a en dessous.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu