La Meije - Pic Oriental : Arête NE (voie normale)
{{ '2015-06-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

La Meije - Pic Oriental : Arête NE (voie normale)
{{ '2015-06-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

PD     II 

heights

elevation_max: 3891 m

elevation_access: 3450 m

height_diff: +440 m / -440 m

snow

elevation_up_snow: 3450 m

elevation_down_snow: 3450 m

participants

canard38, Ludovic, Aurélie

weather and conditions


en train de se couvrant pour l'approche du bivouac (pelletage dans la crasse)
venteux le soir et en début de nuit
grand beau, un vrai scandale pour le sommet

timing

réveil 3h30, le reste je sais plus

hut_comment

Joli refuge (pas testé), on a testé que la bière, le rhum (très bon d'ailleurs)
Gardiens super sympas

personal comments

(Sortie pour mémoire et remerciement)
Merci à C2C pour la bande de joyeux drilles
Cette sortie part du concept, il fait beau, je trouve des gens pour aller en montagne. Des fois il reste que C2C. Là on part sur l'idée de la Meije vu que la route depuis grenoble est fermé (on espérait moins de monde). Comme il y avait pas de place dans le refuge, je propose de bivouaquer directe sur le glacier. Et là... Oh surprise ! Ca suit ! Voir ça crée l’enthousiasme.
Donc Tayooooooooooooooooo !
On monte (rien que la montée vaut le coup, elle est belle, variée, avec du rocher, du névé, du glacier, un bonheur)
On pellete la terrasse du bivouac à 3500 pas loin du refuge (merci au gardien pour sa grande pelle sinon on y aurait passer la soirée)
A noter que sans pelle, c'est même pas la peine d'essayer.
On vas boire la bière rituelle au refuge, on mange dans notre trou, savoure un coucher de soleil sublime et hop au lit
et ... glagla (fait un froid de canard)
On s'est refroidi en mangeant et le vent souffle. Bon grâce au mur on le sent pas mais on l'entend et il réchauffe pas bcp l'atmosphère)
Dans ce cas pour le bivouac sur neige il faut plusieurs choses : un bon duvet, un grand matelas et un sur sac (sa pèse rien et ça isole bcp et puis on peut mettre plein de truc dedans, des chaussures, des vêtements, l'eau pour pas qu'elle gèle et même un canard frileux
Bon après une bonne séance de massage de pieds pour les réchauffer (marche super bien) dodo
La nuit devient moins fraiche et les rares réveils dans la nuit sont des instants de bonheur face à un ciel étoilé de toute beauté
Le lendemain, on se lève tôt pour passer avant la foule restée douillettement au refuge, on mange, embarque le canard pas si frigorifié que ça (étonnement il fait bon) puis on monte avec un magnifique lever de soleil, la vue au sommet est incroyable. C'est pour ces raisons que je vais me balader là haut. Le canard découvre les écrins. Il aime !
On redescend tranquillement au refuge, démonte le bivouac, passe le glacier, les câbles, les rocher puis c'est la folle descente en ramasse aussi bas que possible avant de tituber sur les 800m de chemin restant.

Un très beau WE !
Un immense merci aux deux compères

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • en
  • ca
  • eu
  • es
  • it