namché bazar - thame
{{ '2014-10-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

namché bazar - thame
{{ '2014-10-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Location

Rating

T2 

heights

elevation_max: 3800 m

elevation_access: 3440 m

participants

jpj21

weather and conditions


grand beau pour monter à thame . couvert l'après midi du lendemain
journée d'acclimatation et repos


pou arriver à thame nous avons emprunter sur la fin la rive droite.
nous n'avons rencontré absolument personne sur cette variante

timing

9h00 - 14h00 tranquille

hut_comment

bien choisir son lodge. ils ne se valent pas du tous. les prix restent raisonnables 200 roupies la piaule (1.80€)
lodge presque désert. idéal pour se reposer. très bon accueil et bonne nourriture en quantité.

personal comments

Vendredi 24 octobre
Réveil en douceur vers 7h30. Nous avons bien dormi.. Pain de mie avec du miel, pane cake au pomme et le fidèle black tee pour commencer la journée. Il fait grand beau. Nous croisons des porteurs de pierres servant à la construction des lodges. Ici tout se fait à la main et à dos d’homme. Construire un lodge est un travail titanesque à nos yeux. Pour eux c’est de la routine.
Les montagnes grandissent autour de nous et il ni à personne. Nous ne prenons pas le trek classique de l’éverest. Tant mieux. Les paysages sont magnifiques et les odeurs de pins nous enivrent. 4h de marche et 400m de dénivelée nous emmène à thame ou nous ferons un jour d’acclimatation. Le village est très joli à la jonction de 2 vallées. Soirée classique et tranquille. Bouquin et thé dans la chambre enfouis dans son duvet en attendant 5h 5h30 que le poêle de la salle commune fonctionne. Nous avons la forme et aucun symptôme dû à l’altitude. Pourvu que ça dure.
Samedi 25 octobre
Tranquille. Nous montons voir le monastère de thame. Les moines sont dehors en tenue traditionnelle avec leur téléphone portable dernier cri. Quel contraste. Puis nous nous engageons dans la magnifique vallée qui monte au trashi labtsa puis le pachermo. La vue est fantastique et il ni à personne. Nous nous arrêtons vers 4200m pour lire, se reposer et surtout s’acclimater. Nous restons 2 bonnes heures à admirer le paysage mais le temps se couvre. Nous redescendons rapidement. Espérons qu’il ne neige pas cette nuit. Le froid s’installe. Nous sommes partis pour 12 jours à plus de 4000m et des nuits de plus en plus froides
Le village de thame est autonome en électricité grâce à une usine électrique financée par la fondation edmund Hillary. La fondation a aussi financé l’école à thame et bien d’autre chose au népal. Qui dit électricité dit télé ecran plat 120 cm et les chaines du monde entier. Nous avons eu droit à une soirée catch sous les cris des nombreux porteurs. Le népal est le pays des contrastes.
PS : un petit coucou à théo ( de flaine ) et merci pour les renseignements sur les conditions du renjo pass

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • en
  • it
  • ca
  • de
  • eu