Triglav : Čez Prag et Arête E
{{ '2015-08-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Triglav : Čez Prag et Arête E
{{ '2015-08-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

T4 

heights

elevation_max: 2864 m

elevation_access: 900 m

height_diff_up: 1964 m

Access

public_transport: yes

participants

InfoMD

route_description

Un bus depuis Llubjana (Slovénie) nous a déposés dans le village de Mojstrana vers midi. De là, nous avons débuté la
marche d’approche jusqu'au refuge « Aljazev Dom », encore bien en fond de vallée (1015 m). L’ascension du Triglav par la
voie «Prag» est ensuite assez vertigineuse : on passe très vite de 1000 à 2300 mètres d’altitude ! Mais des pitons et câbles
et un bon balisage facilitent la progression. Nous avons du nous arrêter plus tôt que prévu à cause d’un violent orage :
nuit au refuge « Stanic » (2300 m), au lieu du «Triglavski Dom» initialement prévu, à 2500 mètres.
Nous terminons l’ascension tôt le lendemain matin : arrivée au sommet à 8h10, où nous profitons d’une vue spectaculaire…
et dégustons le luxe d’être les seuls là-haut ! Les innombrables marcheurs qui arpentent d’ordinaire ce mont mythique («
qui n’a pas gravi le Triglav une fois dans sa vie n’est pas Slovène ! ») ont sans doute été dissuadés par le temps capricieux….
Le ciel hésitant encore entre gros nuages sombres et éclaircies, nous ne tardons pas pour redescendre (par la voie « Krma
»). A la fin, un couple nous soulage de quelques km en nous prenant en autostop et nous redépose à Mojstrana.

timing

2j

access_comment

Trajet aller : Geneve Wien
Trajet retour : Venise Geneve
Bon plan éco-mobilité : le système proposé par les chemins de fer suisse, qui vous
permet d’envoyer par avance votre vélo, vers l’Allemagne ou l’Autriche, du moment que
vous utilisez aussi le train pour vous-même. C’est grâce à cela que nous avons pu
résoudre l’équation Vélo + Train !

personal comments

Pourquoi le Triglav lors de 3 semaines à vélo ?
L’ascension s’est faite à l’occasion d’un périple de 3 semaines à vélo entre l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie et
l’Italie. Soit au total 1000 km qui nous ont fait découvrir 4 capitales, rencontrer de nombreux habitants et découvrir des
paysages aussi époustouflants que variés. Mais pour les amoureux de la montagne que nous sommes, profiter du
voyage pour aller marcher dans les Alpes juliennes, quitte à laisser nos vélos quelques jours, nous semblait une évidence.
C’est finalement grâce à une agricultrice slovène et à sa fille (rencontrées en campant sur leur terrain) que nous avons pu
concrétiser ce projet : elles nous ont conseillés sur l’itinéraire et ont même réservé le refuge pour nous !
Pourquoi des vacances à vélo ?
Pour répondre à des envies multiples - voyager en itinérance, être en plein air, nous dépenser, mais aussi « voir du pays »,
se sentir dépaysé - le vélo est rapidement apparu comme un mode idéal de transport et de découverte…
Quels autres moyens de transport nous avons utilisés ?
- Le train, pour arriver à Vienne (depuis Paris, via Genève) puis rentrer (via Trieste, Venise, Genève) mais aussi pour
s’économiser une partie de vélo plus urbaine et moins marrante, entre Budapest et le nord du lac Balaton (Hongrie)
- Le bus, qui nous a amenés près du massif du Triglav (Mojstrana)
- L’autostop, qui nous a épargné quelques km d’approche, à l’aller puis au retour entre Mojstrana et le Triglav
- et nos pieds, qui nous ont permis de monter au sommet !

En dehors de l’ascension du Triglav, le voyage s’est découpé en plusieurs étapes :
2-6 août : Eurovélo 6 de Vienne à Budapest. Nous avons suivi cette piste cyclable le long du Danube. Paysages entre
campagnes et plus ou moins grandes villes, tantôt hongroises tantôt slovaques (Bratislava, Gyor, Estzergom, Visegrad,
Komarom…).
7-8 août : visite de Budapest, puis train en fin de journée vers le Lac Balaton.
9-11 août : vélo côté nord du Balaton puis traversée de la Hongrie à l’ouest. Plongée dans l’univers très touristique du lac,
véritable mer intérieure hongroise digne de la côte d’Azur !
12-14 août : traversée de l’est de la Slovénie jusque Ljubljana. Pays vert, accueillant…mais plus montagneux ! Visites de
quelques villes et sites (Ptuj, Celje…) et fierté d’avaler quelques rudes dénivelées.
15-16 aout : ascension du Triglav ! tandis que les vélos restent à Ljubljana.
17- 20 août: visite de Ljubljana, puis reprise des vélos vers le sud-ouest slovène et la côte.
21-23 août: Passage côté italien : Trieste, Venise, puis…retour, via Genève puis jusque Paris.
Durant le voyage, pour dormir, nous avons alterné entre bivouac, campings et auberges de jeunesse (dans les villes).

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en