Refuge Chivasso : En traversée depuis le Refuge Benevolo par le Col Rosset
{{ '2015-08-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Refuge Chivasso : En traversée depuis le Refuge Benevolo par le Col Rosset
{{ '2015-08-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: medium

Rating

T3 

heights

elevation_max: 3085 m

elevation_access: 2285 m

height_diff: +1100 m / -500 m

length_total: 7.0 km

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

participants

BenB, CMBx12

route_description

Départ du Refuge Benevolo après une nuit de merde il faut bien le dire (l'option de dormir dans les combles n'était pas judicieuse, lumière et bruit de tous les dortoirs

Les sentiers sont trempés après les pluies torrentielles d'hier soir et il fait encore bien frais.

Dans le vallon de ??? on croise plusieurs hardes de Chamois (une bonne cinquantaine de têtes en tout, on sent qu'on vient de rentrer dans le parc)

La montée au col Rosset se fait à une rythme de tortue beurrée et il est difficile d'y trouver son souffle.

Au col un petit crochet vers le Sommet du Rosset (3200 m) puis redescente vers les lacs Homonymes.

Etape de transition voir de repos (pas de variante, pas de plan B, pas de plaisir)

weather and conditions


Bien humide, pas de pluie mais le ciel est maussade
S'améliore bien l'après midi nous permettant de faire la sieste sur les dalles de granit surplombant le col du Nivolet et l'impressionnant Lac Agnel

timing

Refuge Benevolo: 7h45
Col Rosset: 11h
Refuge Chivasso: 14h30

access_comment

On n'entend pas la route depuis le refuge, c'est déjà ça

hut_comment

Tellement de choses à dire sur ce Refuge atypique…
- Un Gardien Charismatique avec un fort accent et tempérament italien
Allessandro nous accueille lui même sur la terrasse de SA "pétité" maison (le refuge est au CAI). Il nous explique que le refuge est bien plein ce soir mais que nous allons nous débrouiller. Après quelques nombreuses recommandations nous prenons nos quartiers dans 2 dortoirs.
Italien parce qu'il enrobe tout ce qu'il touche d'un peu d'esbrouffe et de cachet… On adhère ou pas

  • Le Refuge est en lui même assez veillot mais la salle commune, la gigantesque bibliothèque et son poêle (Katarina en référence à la chaudière de Prusse…) rattrape tout. Quel plaisir de passer l'après midi à buller en lisant des livres (100 courses des pyrénées ou Sommets du Massif du Mont Blanc) au coin du feu.

  • Le repas est un peu scandaleux si on le met en // avec la localisation du refuge (30 mètres du col accessible par la route depuis Aoste)
    . Fruit frais = une pomme en Aout c'est pas vraiment la saison
    . Quantités ridicules pour un refuge de montagne (3 carottes, 2 haricots vers, un bout de polenta grillée et du carpaccio de boeuf en sauce)

Pour résumer Alessandro exploite 3 petits jeunes (un casse des cailloux à 16h, un autre fait du ciment à 20h), pratiquant des tarifs astronomiques (la plus chère demie pension du séjour (50 euros)) avec une réduction CAI ridicule (-5 euros pour la nuitée) et un repas qui se justifierai si le refuge était à 4000 mètres.
Comment faire croire qu'on est dans un refuge alors qu'on on est dans une cabane au bord de la route

Pourquoi avoir mis ce refuge au seul endroit qui ne possède pas d'eau? Ils sont obligés de la pomper 50 mètres en contrebas.

personal comments

Les alentours du Refuge Chivasso sauvent un peu la journée grâce au splendide rocher (Granit)

Les arrêtes sont découpées, les lacs s'enchainent, les routes sont pavées.
Superbe point de vue sur le Lac Agnel et la route qui fait le bonheur des motards

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • it
  • de
  • eu
  • en
  • ca
  • es