Bouquetins : Traversée S -> N

{{ '2015-07-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

participants

participants

Nicolas Thevoz, Nicola Beltraminelli

heights

heights

elevation_max: 3838 m

elevation_access: 2980 m

height_diff_up: 858 m

Access

Access

hut_status: open_non_guarded

snow

snow

glacier_rating: possible

Licence

Licence

route_description

Nous avons accédé le col par une vire neigeuse sur la droite. Le goulet de l'accès normal n'est plus enneigé et de ce fait on a préféré ne pas prendre de risques. Pour le reste nous avons suivi l'itinéraire décrit. L'échappatoire avant le sommet nord est en excellentes conditions. Faut juste se méfier de la grosse chaleur.

weather and conditions


Beau, stable, grosse chaleur (35° en plaine)


Selon le topo original, il y a 3 pitons sur le gendarme de 45m. Nous en avons pas trouvé… Peut-être qu'ils ont été enlevés?

Le rocher est très variable. Excellent sur une bonne partie de la traversée, pourri dans d'autres sections. Le rocher des sections en 5 est de bonne qualité (aussi la cheminée en III+ lors du contournement de la section qui précède le sommet central)

Le relais pour les rappels sont ok (sangles/cordelettes ou pitons)

timing

4h00 Départ du refuge
5h30 Au col (avec le contournement)
15h20 Sommet Central
16h40 Col (échappatoire)
17h30 Fin des difficultés
20h15 voiture (prise d'eau)

access_comment

Excellentes conditions

hut_comment

Refuge (bivouac donc) très sympa et convivial. Bois en abondance. Couvertures qui ne piquent pas (ou peu) :-)
Il a tout ce qu'il faut ou presque (casseroles, vaisselle,… par contre pas d'huile, ni de sucre, ni de sel, ni des sachets de thé, donc prendre tout avec soi). Il y a du produit vaisselle et une éponge. Autour du refuge il n'y a pas d'eau, ni de neige, mais à l'intérieur du refuge le "gardien" a mis un gros container plein d'eau. Sinon il y a de la neige à env. 10min du refuge

Sinon on a rencontré le gardien (présent dans le 2ème refuge), qui s'occupait d'assurer que nous avions tout ce qu'il fallait. Très sympa et gentil. Merci!

personal comments

C'est un projet qui me tenait à coeur et finalement, après presque 20 ans d'alpinisme, j'ai finalement eu l'opportunité de faire cette fameuse traversée. Vu depuis le bas je trouve qu'elle ne paie pas de mine, mais il s'agit tout de même d'une des très grandes courses dans les Alpes. Après discussion avec mon coéquipier, par rapport à des nombreuses traversées que nous avons déjà réalisé (Lauteraarhorn - Schreckhorn, Taeschhorn Taufelsgrat, Dt Blanche par l'arête des 4 ânes, Breithorn E arête Jung, Douves Blanches, arête des Ecandies, trav. des Grandes Jorasses,…), la cotation globale se situe plutôt au niveau d'un TD-. Le premier gendarme en 5 (de 45m) passe bien et se protège assez convenablement (je trouve). Le 2ème passage de 5 est en effet pratiquement non-protégeable. J'ai mis un Camalot 2 (jaune) vers le haut, mais c'était un point "psychologique". Là aussi, je trouve que le passage n'est pas extrême, mais il faut faire abstraction de ce qui va se passer en cas de chute, même si on va certainement tomber dans le vide (on est déplacé par rapport à la vire de départ avec un vide assez abyssale dès l'attaque).
Pour le reste le terrain est assez évident, mais pas totalement. On a eu un doute lors du contournement avant le sommet central. La vire passe sous la face E, et elle est évidente. La cheminée en III+ (pas protégeable non plus, mais ça on connait maintenant…) est aussi évidente. Après cette cheminée, partir en diagonal à droite sur env. 40m (peut-être un peu plus) et là monter directement sur les dalles (assez raide mais pas difficile). Une fois remonté ces dalles, traverser de nouveau à gauche pour rejoindre l'arête. une fois sur l'arête reprendre à droite (sens de la traversée S - N) vers le sommet central, qui n'est pas loin.
Depuis le sommet central la descente est évidente. Il y a pas mal de sangles de rappel, pas toutes indispensables, (ceci naturellement dépend du degré de fatigue).
Faute de temps, on a décidé de nous échapper après le sommet central, dans le couloir E (passe très bien). Dommage. De que nous avons pu voir, la descente depuis le sommet N est probablement aussi en bonnes conditions.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • ca
  • it
  • en
  • eu
  • de
  • es