Traversée Realp >> Oberwald - J7 : Obri Triftlimi : Traversée Trifthütte > Oberwald

{{ '2015-04-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: poor

partial_trip: yes

quality: medium

Download track as

participants

participants

Loïc Perrin, Bruno Besson, Sandrine P, LaurentB2

heights

heights

elevation min/max : 1350 m / 3299 m

elevation_access: 1368 m

height_diff: +1000 m / -2150 m

length_total: 27.332 km

Access

Access

public_transport: yes

access_condition: snowy

hut_status: open_guarded

snow

snow

elevation_up_snow: 2550 m

elevation_down_snow: 1450 m

glacier_rating: easy

avalanche_signs: recent_avalanche, natural_avalanche

Licence

Licence

route_description

Trifthütte > Obri Triftmili > Rhonegletscher > Belvédère > Gletsch > Oberwald par la route puis par la voie ferrée du train à vapeur.

weather and conditions


Neige et brouillard sur le Triftgletscher, se dégageant ensuite sur le Rhonegletscher, sauf sur les haut sommets.


Environ 20cm de neige fraîche sur le Triftgletscher. Plus de vent en montant au Obri Triftlimi, en basculant en versant N beaucoup moins de neige (10cm plus ou moins soufflés jusque vers 2700m - skiabilité : 4,5/5). Neige détrempée et sans consistance ensuite jusqu'à Gletsch (skiabilité : 2 à 3/5), sauf lorsque on passe sur les nombreuses coulées en versants S comme N. Fond dur plus facile ensuite praticable jusque vers 2480m, mais toujours de nombreuses coulées tout au long de la descente. La fin à pied.

avalanches

Nombreuses coulées importantes aussi bien en S qu'en N dans les pentes raides entre Belvédère et Gletsch, puis jusque Eischflüe (sortie des gorges). Certaines plus anciennes, d'autres, nombreuses, du jour. Elles sont heureusement toutes parties avant notre passage.

timing

9h15 > 18h

Elevation profile

access_comment

Route déneigée jusqu'à Eischflüe (tunnel), mais pas de possibilité de s'y garer. Il semble que certains se soient garés dans le virage vers 1450m où la route croise la voie ferrée. Train fréquent à Oberwald pour redescendre dans la vallée ou rejoindre Realp.

personal comments

7ème jour du raid Realp - Oberwald (Étape 6)

Petit déjeuner à 7h. La cabane est dans le brouillard, il a neigé dans la nuit et neige encore, on décide donc d'attendre un peu que le temps s'améliore. À 9h15, on sonne le départ malgré le brouillard persistant et bien que la neige se soit un peu calmée.

Navigation à la boussole et au GPS, Sandrine fait la trace dans 20cm de fraîche, avant qu'un groupe de 5 Suisses ne prenne le relais, qu'on laisse tracer (raide) jusque l'Obri Triftlimi. Le soleil ne semble pas loin, mais on reste dans le brouillard et le vent au col à 13h, le pique nique est repoussé. Étant donnée la météo, le Dammastock est lui aussi mis de coté.

On attaque la descente sur le glacier du Rhône en même temps que le soleil fait timidement son apparition au fur et à mesure que l'on descend (pas très vite, c'est effectivement bien plat ! mais contrairement à ce qu'on craignait, ça glisse assez bien, pas besoin de trop pousser - 4.5/5). Vers 2700m à 14h, on décide le pique-nique dans un ciel plutôt dégagé, mais toujours sous un vent frais.

Par la suite, la neige est plus molle jusqu'au bout du glacier (2 à 3/5) atteint vers 15h. Remontée pénible sur Belvédère dans une neige sans tenue gorgée d'eau, et encore plus sur la descente par la route, tendue. On craint de faire partir des coulées de neige lourde, de nombreuses sont déjà parties de tous les cotés. En versant W, la neige est un peu plus rassurante, mais on traverse quand même d'immenses traînées descendues des pentes avoisinantes.

Une fois à Gletsch, on rejoint des traces issues de la Grimselpass, la neige est plus compacte. Il reste encore quelques passages délicats dans des coulées (plus anciennes) au dessus des gorges, mais on descend bien plus vite. La route est déneigée à partir du tunnel (Eischflüe), on rejoint la voie ferrée en contrebas, que l'on peut elle suivre jusque vers 1470m avant que l'enneigement ne soit trop déficitaire. Il reste environ 20min de portage, toujours le long de cette voie jusqu'à Oberwald que l'on atteint vers 18h05.

Parfait, notre train pour Fiesch passe à 18h12 (14 CHF / pers.) ! Une fois sur place, il faut appeler l'hôtel Kristall où nous logeons pour qu'ils viennent nous ouvrir (c'est la morte saison dans la vallée). Dortoir rustique mais pour 35 CHF avec le petit déjeuner en mode buffet, on n'est pas trop exigeants. Bière et rösti au restaurant Hirschen, un peu plus bas dans le village.

Retour le lendemain en train de Fiesch à Grenoble via Brig et Genève (départ à 10h56, arrivée à 17h04 avec des correspondances efficaces d'environ 20-30min). Le train jusqu'à Brig est toujours aussi lent (avec notamment quelques portions avec crémaillère), mais les paysages compensent largement ! Fiesch > Genève à 36.20 CHF / personne (billets promotionnels non échangeable ni remboursable), sinon à 72.40 CHF en plein tarif. Train Genève > Grenoble à 13€90 le week-end avec la carte Illico Liberté (40€ / an, 25% en semaine, 50% le week-end et utilisable pour 4 personnes le week-end).

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • it
  • eu
  • ca
  • de
  • en
  • es