Giferspitz : tour incluant Louwenehore et Wasseregrat (avec lien photos)
{{ '2014-10-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Giferspitz : tour incluant Louwenehore et Wasseregrat (avec lien photos)
{{ '2014-10-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

T4 

heights

elevation_max: 2542 m

elevation_access: 1295 m

height_diff: +1498 m / -1498 m

length_total: 14.0 km

Access

access_condition: cleared

participants

antoineb

weather and conditions


Grand beau temps.
Température 2 degrés à 1300m à 10h. Au sommet du Giferspitz 2542m, confortable en simple polaire. Au col du Turnelsattel, simple chemise, suffisante jusqu'à la station supérieure du télésiège du Wasserngrat. Ensuite polaire jusqu'en bas. Et 5 degrés à 1300m à 17h.


*** -> LIEN PHOTOS: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.4707035051555.1073741891.1764685919&type=1&l=53670010fc

ACCES
Les températures étant remontées et la neige ayant beaucoup fondu, je me suis dit que ce serait l'occasion d'aller faire ce que je n'avais pu que commencer le 24 octobre...
En descendant du col du Pillon direction Gstaad, j'ai eu le temps de me dire, "avec 1-2 degrés et cette humidité, soyons prudent!" Ensuite j'ai vu au bord de la route un monsieur qui faisait des signes. J'ai pensé qu'il voulait un transport et j'ai freiné - et c'est là que la voiture a commencé à partir sur une plaque de léger verglas très peu visible. Donc j'imagine que ledit monsieur voulait donner un avertissement, mais en fait si je n'avais pas freiné il ne se serait peut-être rien passé. Au final en cessant de freiner et en jouant très prudemment du volant j'ai pu rattraper la chose. Mais bref: jamais agréable!
Après Gstaad, pour changer, j'ai décidé d'aller un peu plus loin sur la route que le parking du Wasserngrat 1263m, pour laisser ma voiture dans une zone d'évitement non loin du bord du Turbachbach (torrent de Turbach) et à coté d'un pont.
Temps d'octobre, à savoir 2 degrés à l'ombre à 1300m à 10h.

MONTEE
- du parking jusqu'à Berzgumm 1662m: départ 10h06. Quelques pas sur la route direction W, puis sentier montant raide en forêt. Puis route d'alpage en terre et herbe vers Fang. Puis carte montrant un sentier montant droit dans la pente, mais sur le terrain pas le moindre sentier, à la place d'abord une traversée de pâturage (barrière pour piétons encore en place), puis j'ai longé une barrière jusqu'au pt 1454m près de Bärgli. Ensuite route goudronnée jusqu'à traverser le Berzgummbach (torrent de Berzgumm), puis montée droit dans la pente, route d'alpage en terre et traces de sentier, jusqu'au chalet d'alpage 1662m à Berzgumm, atteint à 10h45, soit 565m/h.
- de Berzgumm jusqu'au Giferspitz 2542m: sentier très peu visible comme toujours décidément, prés encore très accidentés par la désalpe qui doit pourtant dater de quelques semaines. Plus la moindre neige contrairement au jour récent de ma tentative avortée. Dès 1900m sol gelé et un peu givré. Giferhütli 1941m atteint à 11h11, pause pique-nique avant l'assaut de l'arête N. Vers 2115m premiers passages avec un peu de neige et des traces de pas. Vers 2150m rares plaques de glace. Vers 2200m neige devenant plus sérieuse mais aisément contournable en cas de besoin. Passage exposé avec sections en neige et d'autres en glace (neige tassée par le passage de 2-3 randonneurs sur quelques jours), mais ai contourné par l'amont puisque le rocher est assez sain et les prises très nombreuses. Croisé un randonneur descendant au pas rapide, qui chantait fort, expliquant pourquoi j'avais vu fuir des chamois! ;-) Dernière section assez enneigée mais contournable certes au prix d'un peu de boue. Sommet atteint à 12h32. Soit 2h26 écoulées, et environ 2h15 de marche entre la pause pique-nique et les nombreuses pauses-photo.
- sommet du Giferspitz (sur les cartes) ou Gifferhorn (sur la croix sommitale): confortable, belle vue, joli "trou" au NW, petite croix avec livre de sommet. Rejoint par une gentille dame qui venait du Louwenehore avec sa chienne, chienne très gentille mais entre ladite chienne, et les chants du randonneur croisé précédemment, je ne pouvais pas m'attendre à apercevoir le moindre chamois par la suite! ;-) Comme il faisait doux j'ai passé pas moins de 45min sur place!
- du Giferspitz au Lauenenhorn ou Louwenehore 2477m: petit passage raide en bonnes conditions parce que sec. Flanc passant bien mais cela dit quelques passages assez boueux et glissant, la neige étant en train de fondre dans ce versant E. Sommet du Lauenenhorn ou Louwenehore ou Lauenehore atteint à 13h58.
- du Lauenenhorn au Turnelsattel ("selle de Turnel"): descente de l'arête W aussi peu intéressante que dans mes souvenirs: sentier encore assez boueux à cause de la fonte récente de la neige, presque meilleur à côté du sentier sur l'herbe mais terrain plein de trous donc requérant de l'attention et se prêtant peu aux excès de vitesse, vraiment de quoi faire souhaiter une prochaine occasion de descendre tout cela à ski! ;-) Col atteint à 14h30. Ai utilisé la gamelle métallique et le bouton poussoir situés sous le panneau "Wasser" (eau) - il n'y a qu'en Suisse alémanique qu'on peut trouver ce genre d'attentions, de l'eau au bord d'un sentier, et qu'en Suisse alémanique qu'une telle installation puisse survivre sans vandalisme ni vol (la gamelle n'est même pas retenue par une chaîne).
- du col Turnelsattel jusqu'à la station supérieure du Wasserngrat 1936m: arête Brüescheregrat d'abord en bonnes conditions, bien sèche. Refuge Schutzhütte (ou Schutzhüttli), "cabane de protection", ou "petite cabane de protection" atteint à 14h46, longue pause hélas motivée par la nécessité de passer quelques appels téléphoniques... Ensuite rejoint la crête vers 2200m au Wandeliflue avant le toujours joli passage aérien mais raisonnable (pente assez raide avec barre rocheuse à l'E, mais relativement douce à l'W). Ensuite toujours les nombreux passages un petit peu expo et ludiques dans le versant W, avec toujours ce mystère que ceux qui sont équipés d'un câble ne sont pas les plus difficiles. Vers la fin du sentier des arêtes, d'une part je suis tombé sur les traces d'un grand groupe de chamois, qui avaient tous déféqué sur 15-20 mètres..., et d'autre part le terrain est devenu très boueux. A partir de Dürrischilt 2018m j'ai retrouvé du terrain gelé et givré donc suis resté prudent en descendant vers la station supérieure du Wasserngrat, atteinte à 15h58.
- du Wasserngrat jusqu'au parking: j'ai d'abord suivi le sentier, puis bêtement j'ai décidé de suivre la route d'alpage et d'entretien, qui fait un long détour. Du coup il m'a fallu 46min pour les 658m de dénivelé, alors qu'en octobre 2012 j'avais mis 35min. Bref, éviter la route autant que possible. De toute façon, quand on est habitué à une pente comme piste de ski qui se descend en 5 minutes, et plus encore une pente comme celle-ci sans beaucoup d'intérêt, la descente à pied va toujours être un peu frustrante, et ce d'autant plus sur terrain gelé et glissant. Ensuite eh bien, sur la route jusqu'à ma voiture, r. à s. sinon que ce n'est jamais hyper-amusant de se faire encore 1.5-2km et 40m de dénivelé positif quand on a déjà une solide journée dans les pattes ;-)

*** -> LIEN PHOTOS: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.4707035051555.1073741891.1764685919&type=1&l=53670010fc

timing

  • départ vers 10h
  • retour vers 17h
  • soit 7h écoulées, dont environ 5h30 de marche.

access_comment

Accès routier aisé, comme c'est l'usage à cette saison. Noter que la section finale de la route entre Gstaad et le parking du Wasserngrat, est assez étroite si bien que les croisements ne sont pas toujours possibles, avec tout ce que cela implique. Mais heureusement les places d'évitement sont assez nombreuses.

hut_comment

  • refuge Giferhüttli trouvé fermé
  • refuge Schutzhütte ou Schutzhüttli trouvé ouvert et en bon état de propreté. Mais hélas de nombreux crétins se sont sentis obligés d'inscrire leur nom au crayon (on me dira que c'est toujours mieux que la peinture ;-)

personal comments

  • reste un très beau tour avec deux vrais sommets (Giferspitz 2542m et Lauenehore 2477m), plus les sommets qui font partie de l'arête de retour, à savoir le Wandeliflue 2203m, et le Stand 2191m (ce dernier demandant un mini-détour et un petit passage d'escalade facile)
  • ne pas sous-estimer la longueur de la chose, 14km environ, ni le dénivelé total d'environ 1500m dont pas loin de 150m dans les vallonnements des arêtes Brüecheregrat puis Wasserngrat. On peut évidemment limiter son effort en faisant l'aller-retour du Giferspitz au lieu du tour complet, ou encore en se contentant d'aller jusqu'au Turnelsattel puis en revenant par le fond de la vallée
  • l'ascension de l'arête N du Giferspitz comporte des passages un peu expo au dessus de pentes raides, qui demandent un pied assez sûr et une petite habitude. On peut s'éviter ces passages en gravissant le sommet depuis le S, via le Lauenehore, soit au départ de Lauenen, soit avec le même départ que pour la boucle décrite mais en visant le col du Turnelsattel via la route d'alpage.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • en
  • eu
  • ca
  • it
  • es