Traversée de la cordillère Huayhuash : Tour de la cordillère Huayhuash (sens horaire)
{{ '2014-09-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversée de la cordillère Huayhuash : Tour de la cordillère Huayhuash (sens horaire)
{{ '2014-09-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

T2 

heights

elevation_max: 5020 m

elevation_access: 3470 m

participants

Gilles Salaun

weather and conditions


Très beau au début et beaucoup plus mitigé sur la fin.
Gel la nuit dehors mais jamais dans la tente.


Circuit realise en solo et en autonomie sur 8 jours.

personal comments

[u]06/09/14 : Huaraz - Chiquian[/u]. Départ du bus à 14h, arrivé vers 16h30. Nuit à Chiquian (3400 m) pour parfaire mon acclimatation.

[u]07/09/14 : Chiquian - Pocpa - Cuartelwain[/u].
2h de bus jusqu'à Pocpa puis 4h20 de marche (pause comprise) sur la piste minière jusqu'à Cuartelwain. Péage de 20$ à Lhamac et 15$ à Pocpa. Déniveler: +735m;-20m. Journée un peu monotone car sur la piste tout du long et finalement plus long que ce que je pensais. Seul au camp le soir. Quelques rare 4x4 sur la piste. Très beau temps.

[u]08/09/14 : Cuartelwain - Cacanan Punta - Junca - Punta Carhuac - Laguna Carhuacocha[/u]. Superbe journée, ascension du premier col au dessus du camp à la fraiche bien agréable, belle vu au col. Après dans l'enthousiasme du moment je me suis planté de chemin, je suis descendu directement sur Junca au lieu d'aller à la Laguna Mitucocha, dommage ce doit être très beau. Une fois à Junca j'ai eu la flemme de faire l'aller/retour à la Lagune et j'ai donc continué mon chemin vers la Laguna Carhuacocha. Très belle journée avec un super beau temps, arrivée au camp (celui qui est au bord de l’eau) je suis allé à la pêche. J’ai pris trois belles truites, dont deux que j’ai gardé pour le repas du soir. Départ 7h15, Cacanan Punta 9h, Junca 10h30, Punta Carhuac 12h45, Laguna Carhuacocha 14h45. Déniveler +1000m;-985m. Péage de 40$ à Junca.

[u]09/09/14 : Laguna Carhuacocha – Paso Siula – Huayhuash[/u].
Très beau temps le matin ce couvrant en début d’après midi. Paysage magnifique durant la montée au col. Pause pêche dans la seconde lagune (30 min), rien pris. Aujourd’hui je vais vraiment en chier dans la monté, quelques jours d’acclimatation supplémentaire aurait été les bien venues surtout avec le gros sac qui me flingue les hanches.
Le temps étant mitigé dans la descendre, je préfère ne pas faire de pause pêche dans la Laguna Quesillococha histoire d’être sur de monter la tente au sec. Mais une fois planté la tente, après midi pêche dans le torrent qui coule près du camp, pris pas mal de petite truite et deux jolie truite bien coloré que je vais garder pour le diné.
Départ 7h30, arrivée 14h, Déniveler +745m ;-550m.

[u]10/09/14 : Huayhuash – Paso Huayhuash - Source d’eau chaude sous la Laguna Vicongua[/u].
Journée plus courte et plus tranquille aujourd’hui. Comme tout les matins depuis le départ il fait grand beau, la nuit il gèle dehors mais pas dans la tente. La montée au col de la journée est cool et pas très pentu. Arrêt pêche à la Laguna Vicongua (30min), pas vu un poisson. Baignade dans les sources l’après midi, eau très chaude mais que ça fait du bien. Après midi, pêche dans la rivière dont le débit est très/trop important (car lâcher d’eau au barrage de la lagune) pour que ce soit sympa, j’ai tout de même réussi a prendre quelques petites truites que j’ai relâché.
Départ 7h40, arrivé 12h30, Déniveler +495m ;-490m. Péage 20$ à la Laguna Vicongua.

[u]11/09/14 : Source d’eau chaude – Paso Cuyoc – Elephant Camp[/u].
Déjà quelques nuages sur les sommets au levé du jour. Ce matin je pars un peu plus tôt histoire de ne pas avoir trop de nuage sur les sommets pour le passage du col. En fait aujourd’hui on passe au dessus des 5000 m car le sentier ne passe pas au niveau col mais plusieurs dizaine de mètre au dessus. La monté est cool, jamais très pentu sur un bon sentier et je sens bien les effets positif de l’acclimatation. Très belle vu sur Cuyoc et ses glaciers au niveau du col. La descente est beaucoup plus pentue et demande un peu d’attention. Je m’arrête au premier camp en bordure du premier replat car les montagnes sont déjà bien couverte et j’espère avoir du beau temps demain matin pour traversé le Paso San Antonio. Pas de poisson dans la rivière.
Départ 7h05, Paso Cuyoc 9h35, Camp 11h. Déniveler +655 ;-515m.

[u]12/09/14 : Elephant Camp – Huayllapa – Huatiaq.[/u]
Pas de chance ce matin, les sommets sont toujours dans les nuages au levé du jour. Donc ça sert a rien du monté au Paso San Antonio si c’est pour ne rien voir, je préfère descendre directement sur Huayllapa. La descente de la vallée est cool, bon sentier jusqu'à la jonction avec la vallée du Rio Huayllapa ou le sentier devient vraiment pénible car plein de pierre. Descente au village pour acheter un peu de ravitaillement (pain, fruit, thon, gâteaux sec). Puis monter bien raide jusqu'à Huatiaq, j’ai planté la tente dans le deuxième camp, beaucoup plus grand que le premier.
Départ 7h, Huayllapa 10h40, Huatiaq 14h. Déniveler +850m ;-1045m. Péage 40$ à l’entré de Huayllapa. Pas de poisson dans la rivière. 1h de grêle entre 15h et 16h.

[u]13/09/14 : Huatiaq – Tapush Punta – Llaucha Punta – Incahuain.[/u]
Ce matin il fait beau au levé du jour, mais rapidement les nuages vont venir couvrir les sommets. Le premier col passe très bien, il fait encore assez beau. Pour le second ce sera grésil tout du long et monté un peu plus pénible, la fatigue commence à ce faire sentir. La descente sur
Incahuain est assez rapide, deux condors viennent me survoler. Alors que j’ai retrouvé un peu de soleil je voie la pluie qui s’abat sur le bas de la vallée. Malgré les sommets dans les nuages l’arrivé sur Incahuain est vraiment magnifique, superbe vallée bien verte avec sont lac et sa magnifique rivière. Un vrai paradis pour pêcheur. Entre deux averses j’ai le temps de monter la tente au sec.
Après midi pêche durant laquelle je vais bien me faire rincer, beaucoup de petite truites, je finirais tout de même par en prendre 3 jolies que je donnerais a une petite vielle qui habite au dessus du camping et qui m’a proposé de me faire un repas pour 10$ (soupe + truite avec légume + riz) ça fait du bien de manger autre chose que des nouilles Japonaise. Je n’aurais droit qu’à une seule truite, les deux autre seront pour un guide Américain et sont pot Péruvien que reviennent du Rasac sommet qui n’a pas été gravis depuis plus de 10 ans. Bonne petite soirée à discuter et à manger au coin du feu.
Départ 7h25, Tapush Punta 9h, Llauche Punta 11h35, Incahauin 12h40. Déniveler +860;-1150m. Péage 20$ à Incahauin.

[u]14/09/14 : Incahuain – Macrash Punta – Llamac – Chiquian – Huaraz.[/u]
Ce matin départ tôt pour chopper le bus pour Chiquian. Les sommets sont toujours dans les nuages, la tente est complètement détrempé, beaucoup d’humidité dans la tente du au fringue trempé par la pluie de la veille. Heureusement ce soir je serais à l’hôtel et pourrai faire sécher tout ça. Levé à 5h pour un départ vers 6h30. Le début du chemin est cool dans le fond de la vallée, quelques jolies falaises borde la vallée. Puis longue monté jusqu’au col avec quelque beau passage en foret. Le temps est bien couvert pas de vu sur les sommets. Descente bien raide sur Llamac ou j’arrive vers 10h45. Vers 11h je prends le bus pour Huaraz avec changement à Chiquian, juste le temps de manger un almuerzo entre les deux bus.
Déniveler +380m ;-1190m.

Au final très beau trek, plus exigent qu’il n’y parait sur le papier car même si les déniveler ne sont pas très important les distances sont souvent assez longue avec de long faux plat. J’en ai un peu chié au départ du au poids du sac et a une acclimatation un peu trop courte mais quand j’ai vu les prévisions météo sur internet j’ai préféré partir tout de suite pour profiter des quatre premiers jours ou les prévisions étaient très bonne avec une dégradation pour la suite.
Pour les passionner de pêche, je vous conseille vraiment d’amener votre canne, cela vaux vraiment le coup, certaine rivière et certain lac sont vraiment très riche en truite et cela permet de passer de belle après midi. Par contre je déconseille de laisser ou de vendre votre matos aux locaux en partant car tout les poissons qu’il pêche il les gardes et avec du bon matos je crains que certain ne pille toute les rivières et lac.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu