Pic de la Grande Porteille  : en boucle depuis le Fanguil
{{ '2014-09-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic de la Grande Porteille  : en boucle depuis le Fanguil
{{ '2014-09-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

T4 

heights

elevation_max: 2765 m

elevation_access: 1135 m

height_diff: +1800 m / -1800 m

participants

gueuth, Marine

weather and conditions


Tendance orageuse prématurée dimanche dès 13h...


Bonnes conditions dans l'ensemble, si on fait abstraction du vallon de la porteille d'Orlu. Bivouac venté bien frisquet aux estanys blau samedi soir.
Le contournement du ressaut à la descente du Puig de la Portella Gran, versant W, nous a un peu refroidi : vires péteuses pas très confortables, on a préféré s'échapper avant le Morters.
Hésitation vers le Mortiers : toute crête ou passage par la porteille d'Orlu ? L'averse orageuse de 13h ne nous a pas fait regretter le détour par la Peira Escrita, évitant ainsi la pente raide et longue sous le pic des Recantous. La sente maigrissime de la porteille est bien assez pénible dans ces conditions...

timing

4h30 pour les estany blau samedi.
8h dimanche (pauses et errements inclus)

access_comment

Le parking était payant jusqu'au 24 aout.

personal comments

C'est très beau, rempli d'isards, on ne croise vraiment pas grand monde.
Mais alors cette porteille d'Orlu, ça a été un véritable calvaire. Une fois arrivés à la moraine versant Orlu, impossible de voir la moindre trace de sente. On a navigué à l'instinct (pas encore très affuté) et en repérant occasionnellement un cairn. Mais en gros on était hors-sentier jusqu'à rejoindre la jasse de Baxouillade d'en bas. Long moment de solitude dans les rhododendrons et les pierriers plus ou moins découverts, éprouvant physiquement et moralement. On a battu un record (400m descendus en 2h) et unanimement décerné la palme de coin d'Ariège le plus pourri (nettement devant l'Aston !) à ce vallon qui ne paye pourtant pas de mine.
Heureusement que l'orage nous a épargné à ce moment, notre couple n'y aurait peut-être pas survécu...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de