Tête d'Aval de Montbrison : Les Elfes
{{ '2014-05-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête d'Aval de Montbrison : Les Elfes
{{ '2014-05-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Rating

TD+  
7a
    P1 

heights

elevation_max: 2698 m

elevation_access: 1500 m

participants

Carcharoth, Patrick

weather and conditions


Beau ciel bleu, un peu de vent frais qui forcis sur le haut.


Bivouac à la citerne, puis attaque au petit matin de la voie par la vire facile. Nous avons laissé les sacs à son départ, juste au dessus des cordes fixes (on y repasse au retour). Gare, il fait frais tant que le soleil ne réchauffe pas la falaise. Nous étions dans le 7a à ce moment là. Avant, caillante.
La voie est en effet belle, mais pas très homogène, tout comme l'équipement qui foisonne dans les pas durs (tant mieux pour moi) mais se fait bien plus espacé dès qu'on passe sous le 6a. Le cotations sont d'ailleurs assez séches, notamment le 6b final (le topo mentionne un sangle pour un passage en artif - pas vue) qui est bien physique puis très fin sur des équilibres instables. De toutes façons, vu le nombre de longueurs (18 pour nous, 20 sur le topo) il faut avoir un peu de marge.
Faire attention à l'itinéraire qui croise la Der des Der à quelques reprises.
Les rappels sont juste à coté de la sortie, dans une petite niche. On enchaîne ensuite jusqu'à la vire (4), on descend par le ruisseau à la vire d'en dessous et l'on trouve la ligne de rappels (4) juste au dessus du grand toit, sortie de la ballade d'enfer et cie. Ensuite vire avec cordes fixes jusqu'aux... sacs !

timing

Lever à 5h25, départ 6h30, attaque vers 8h, sommet à 16h, retour à la voiture à 18h30.
Donc: 1h30 d'approche / 8h de voie / 2h30 rappels + retour

personal comments

Le rocher est un peu délité sur le bas, très beau dans les longueurs dures et surtout dans le final, sculpté par l'eau et le vent. Un régal.

A noter que nous avons mutualisé les rappels de la dernière ligne avec une cordée très sympathique du coin qui sortait de Ranxérox (?). Avons aussi croisé une cordée de turinois au sommet.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • de
  • en
  • ca
  • es
  • it