Pointe E du col des Corbeaux : Depuis Emosson
{{ '2014-05-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pointe E du col des Corbeaux : Depuis Emosson
{{ '2014-05-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Download track as

Rating

2.2
PD+

heights

elevation min/max : 1939 m / 2665 m

elevation_access: 1920 m

height_diff: +850 m / -850 m

length_total: 12.592 km

snow

elevation_up_snow: 1920 m

elevation_down_snow: 1920 m

weather and conditions


grand beau le matin, bon regel, bourgeonnements dès 10 h mais finalement ça a mieux tenu que ce qu'on pensait au départ.vent frais


on chausse au point habituel de la route du barrage pour accéder à la gorge, quelques touffes d'herbes mais pas de déchaussage
gorge en neige béton et assez lisse
au dessus, quand la gorge s'élargit, neige déjà molle à 8 h, toute trafollée des traces de la veille (peu agréable à la descente, bien rester complètement rive gauche contre les rochers, plus lisse)
neige soufflée dure (sans doute bien croutée, cartonnée) pour accéder au col des corbeaux et à la pointe
descente dans la combe en conditions assez bonnes, manque un jour ou deux de dégel/regel pour que ce soit vraiment bon. pas encore tout à fait de la moquette. assez souple en allant bien chercher sous la "vraie" pointe à corbeaux
remontée veudale toujours béton

timing

départ 7 h retour 12 h

personal comments

Sophie

Emosson "comme d'habitude" pour clôturer la saison ? Ca devient comme un rituel. Ambition bien moins grande que pour terminer l'année passée... surtout avec ce genou qui me cause bien des tracas. Déjà je ne devrais pas être sur les skis, alors on ne va peut-être pas chercher à aller trop loin en cette journée.
Quelques frayeurs en pleine nuit (on a dormi sur le parking). Soudain un gros "crouchboumsplafsproff". Réveil en sursaut. "Tu dors ? T'as entendu ?" "Mmmmm ça doit être quelques cailloux qui ont dégringolé". Zieutage en mode endormie, avec la buée sur la vitre, j'y vois que dalle. On recule le véhicule, des fois que d'autres spécimens voudraient tomber plus près du van.

6 h. Ca me perturbe encore le bruit de cette nuit. Ah oui effectivement ça pouvait faire un gros bruit, un bloc énorme et quelques rochers bloquent l'entrée du parking...
45 mn plus tard un gros camion d'Emosson arrive et commence à déblayer le tout. Ce qui est impressionnant c'est que quand on regarde d'où c'est parti, encore 2 ou 3 blocs similaires peuvent aussi se faire la malle...

Rando en mode cool. A la veudale on ne savait toujours pas où aller. Cheval Blanc, c'était déjà un poil tard (même si le gros de la troupe pour ce sommet est arrivé après nous), Terrasse, pff vraiment en dernier recours !, Oeil de Boeuf j'en rêve de ce sommet, mais, non pas par là et puis on sent bien qu'on n'est pas très en forme.
Et puis cette pointe juste en face de nous. Et si on montait là haut, on redescend en direction du lac et on remonte ? Adjugé, vendu. Quasi en solitaires sur notre bout de caillasse alors que a se bousculait au Cheval Blanc et qu'il y avait foule en Terrasse !!

Descente ouais bof surtout avec mon genou, impossible de me lâcher, j'ai eu l'impression de skier comme une patate, snif.
Beacoup de monde croisé encore dans les gorges à la montée (eh mais il est déjà 11 h passées !!!) et le retour à la voiture m'a semblé terriblement long... Bref, si c'était la dernière ce n'est pas que sur un sentiment d'accompli que cela se termine :-(

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en