Tête de l'Ours : Face NW Suspendue, par le ravin de Malacombe - depuis les Etages
{{ '2014-04-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête de l'Ours : Face NW Suspendue, par le ravin de Malacombe - depuis les Etages
{{ '2014-04-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

5.3
TD+

heights

elevation_max: 3047 m

elevation_access: 1597 m

height_diff: +1900 m / -1900 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1780 m

elevation_down_snow: 1750 m

participants

Cédric Colomban

weather and conditions


Grand beau.
Léger vent d'W au dessus de 2700m.
Chaleur.


[i]Un temps chaud et sec perdure. La fonte se poursuit sur un rythme rapide. Pourtant, le vallon des Etages tire encore son épingle du jeu avec un enneigement satisfaisant et un portage limité.[/i]

  • [b]Les Etages >> forêt du Cloutet[/b] : il ne reste que quelques névés. Ils ne deviennent continus qu'à partir de 1750m (en rive gauche du vallon).

  • [b]Vallon des Etages >> Tête de l'Ours[/b] : des conditions printanières sont présentes partout, avec une neige souillée par du sable et transformée en profondeur (grains ronds). Dans le tiers inférieur du parcours la consistance du manteau est de type névé. Regel nocturne très bon et durable ce matin. Après réchauffement, la skiabilité est excellente (sauf en dessous de 2000m où ça colle).

  • [b]La face NW Suspendue de la Tête de l'Ours[/b] : elle est correctement remplie. La neige est restée froide dans sa moitié supérieure (faces planes recouvertes d'une fine croûte non gênante car fragile). Mais il y a eu humidification en aval (moquette lisse béton). Quelques zones sont vitrifiées (sur les tracés d'anciennes petites coulées). Aucun dégel n'a eu lieu pendant mes horaires de montée et descente. La ski est généralement de bonne qualité à condition de bien choisir sa ligne. Sur le bas, c'est vraiment technique : si les appuis sont sains, la faute elle n'est absolument pas permise.

[b]--->[/b] Météo France annonce un risque à 1/5 (faible) le matin, et 2/5 (limité) l'après-midi. Aucune activité avalancheuse observée durant cette course - et ce malgré une heure de fin tardive.

timing

  • De 6h30 à 15h45 (horaire global).
  • Montée initiale en 4h30.
  • Aller/retour dans la face NW de la Tête de l'Ours en 2h15.

access_comment

Prudence. La route est également utilisée par les marmottes !

personal comments

La Tête de l'Ours vue depuis la route de la Bérarde
La Tête de l'Ours vue depuis la route de la Bérarde

Pour qui se rend à La Bérarde il est impossible de la rater... Plantée à côté de la Tête des Fétoules et de la Pointe Jeanne, cette arrogante face NW de la Tête de l'Ours constitue une véritable provocation pour le skieur-alpiniste !
Le problème étant de pouvoir y accéder sans s'épuiser : directement depuis le Vénéon c'est trop scabreux, et par la Lavey carrément interminable. Alors comment faire ? La réponse m'a été apportée par le panorama offert par la Cime de Clot Châtel en mars dernier. Les couloirs en rive E du vallon des Etages semblant passer...
Ce matin, je veux être fixé. La face paraît skiable - du moins aux jumelles - mais aucune information concernant l'état d'enneigement du reste du parcours. Heureusement le pari est finalement gagnant. Juste eu quelques hésitations avant de trouver l'entrée du ravin de Malacombe, et une bagarre de 30 minutes avec un rognon rocheux indélicat à sa base.
N'ayant pas de corde - le succès de mon entreprise était trop incertain pour en trimbaler une - j'ai effectué un aller/retour dans la face NW. Mais toute la section qui pouvait être skiée l'a été (arrêt juste au dessus des barres rocheuses). J'ai trouvé cette descente éprouvante moralement et physiquement. Les cotations qui me semblent pertinentes sont donc 5.3/E4. Les répétiteurs éventuels donneront leur ressenti et diront si j'ai été influencé (ou pas) par des paramètres subjectifs comme l'ambiance imposante, la neige dure, ou l'absolue solitude...
En bref, une magnifique journée, une grosse bambée, et de fortes doses d'adrénaline/d'endorphines (qui me font encore planer lors de la rédaction de ces lignes) !

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de