Pic de Chanchou : Par la Vallée de Bernazau

{{ '2014-03-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Download track as

participants

participants

Philippe Queinnec

heights

heights

elevation_max: 2949 m

elevation_access: 1220 m

height_diff: +2100 m / -2100 m

length_total: 16.825 km

snow

snow

elevation_up_snow: 1220 m

elevation_down_snow: 1220 m

Licence

Licence

weather and conditions


Voilé à l'aube puis beau, vent froid au sommet.


Chaussage/déchaussage à la voiture, un peu avant la grande épingle.
Passage par la rive droite du ruisseau, avec la fameuse grosse avalanche bien pénible : à la montée, passé dessous et tout à droite, ça nécessite de multiplier les conversions. À la descente, une bonne trace permet de traverser le champ de boules tout en haut. Court déchaussage pour atteindre la grange 1581m.

Parfait ensuite, globalement neige non transformée compacte, parfois carton, une fine croûte qui fond avec le soleil et ça devient alors excellent. Neige transformée en exposition bien ensoleillée. Et encore un peu de poudreuse, cachée tout en haut en versant N.

Trimbalé crampons et couteaux pour rien : bonne trace jusqu'à la pourtère de l'Homme, couteaux inutiles.
Descente du couloir S de la pourtère à 10h30, juste décaillé en rive droite, dur en rive gauche. Un peu de dérapage avant de lancer le premier virage, la partie raide est courte mais un peu impressionnante.
Remontée du couloir à 13h, neige encore bien ferme, pas pourrie. À pied pour les derniers mètres. Merci pour la vieille trace !

Au retour, traversée du lac Grand pour aller chercher le vallon au N de l'aiguille de Lahazère, excellent avec le soleil. Le bas, qui ressemble à un hors piste de station tellement il y a de traces, était assez ramolli pour ne pas être désagréable.

timing

Départ 6h45, pourtère de l'Homme 10h30, Chanchou 11h45.
Retour pourtère de l'Homme à 13h, voiture à 14h.

Elevation profile

access_comment

Dégagé presque jusqu'à la grande épingle, où une voiture est montée.

personal comments

Pfou, c'est tout une aventure d'aller jusqu'au Chanchou. En 10 jours de beau temps, il n'y aura eu que deux petits groupes pour aller traîner vers là (traces de descente dans le couloir S du Barbe de Bouc), et bien sûr personne aujourd'hui. Dommage que le vent m'ait chassé aussi vite du sommet, il y était glacial. Le site des lacs d'Ardiden est superbe et le vallon du lac du Badet est sauvage.
Une grande course.
http://philrando.free.fr/20140316

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • en
  • de
  • eu
  • es
  • ca
  • it