Rinjani : Voie normale depuis Sembalun
{{ '2013-09-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Rinjani : Voie normale depuis Sembalun
{{ '2013-09-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

T4 

heights

elevation_max: 3726 m

elevation_access: 600 m

height_diff: +3300 m / -3700 m

participants

Laurent F, Cécile

weather and conditions


Beau même si il y avait un voile de brouillard au dessus de la mer qui nous a empêché de voir Bali & les iles Gilli. Vent fort assez froid & très désagréable pour aller au sommet (je dirai entre 50 & 70 km/h)

timing

Départ 03h00, sommet vers 06h30

access_comment

Bonne route goudronnée.

hut_comment

Camps franchement immondes avec des déchets éparpillés qui débordent même sur les sentiers: avis aux agences de treks locales, i[b]l faut nettoyer tout ça ou les touristes ne viendront plus! [/b]

personal comments

C'est une expérience ce trek.
Alors oui les paysages sont superbes & variés et le tour vaut le coup. On est parti avec l'agence Rinjani trekking club, qui est sensé avoir une bonne réputation. Bon au final le guide quand on eu n'était pas très causant ni n'avait très envie de partager des moments avec nous dommage. Les porteurs sont mutants ils montent en tongs dans des sentiers bien escarpés avec 20 kg sur le dos dans deux paniers en osier en équilibre sur un morceau de bois, respect. Par contre les repas étaient excellents. Beaucoup de monde pour aller au sommet (je dirai plus de 80 personnes pourtant on était en basse saison!), j'imagine pas ce que ça doit être en Juillet Août..
C'est quand même exigeant physiquement, surtout que j'ai eu une bonne rhino le deuxième jour, donc il a fallu se motiver pour cette grosse journée (aller-retour au sommet pas facile avec ce vent de face qui nous fait manger de la poussière), c'est dur physiquement et mentalement surtout quand on fait toute la montée de nuit...Le dernier pierrier ou on fait un pas en avant et deux pas en arrière calme bien avant l'accès à ce gros tas de cendre...je ne suis pas près d'y retourner...
Le (rastafa)guide nous dit 400 m avant le sommet: bon j'ai trop froid avec le vent, nous Indonesiens on supporte pas bien le froid vous vous êtes occidentaux vous supportez mieux le froid que nous, je vous attend là sous ce caillou à tout à l'heure . Énorme ! J'ai imaginé les guides de Cham faisant le même coup à leurs clients pour le Mont Blanc: bon moi tu sais le Mt Blanc je l'ai fait 150 fois, alors tu monte l'arête des Bosses tout seul, tu suis les gens c'est tracé et moi je t'attend à Vallot au chaud, à toute!
Autre pays autre moeurs & vu la gueule du [s]pierrier [/s]tas de cendre final, tu m'étonnes qu'il préfère attendre plus bas les guides, je comprend mieux maintenant.
J'ai trouvé la suite du trek beaucoup plus intéressante que ce gros tas de caillou qu'est le Rinjani, le lac [s]Hélène [/s]Segara Anak est magnifique avec son petit volcan, et les bivouacs avec coucher de soleil sur le mont Agung de bali inoubliables. On voit aussi super bien la voie lactée.

Par contre un gros bémol pour les camps qui sont immondes (déchets partout autour des camps, bouteilles plastique, PQ, c'est dommage dans ce joli cadre, est on vraiment dans un parc national)

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de