Mont Blanc : Traversée Dômes de Miage >> Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc - Descente par le Goûter
{{ '2013-08-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Blanc : Traversée Dômes de Miage >> Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc - Descente par le Goûter
{{ '2013-08-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: great

Rating

AD     IV 

heights

elevation_max: 4810 m

elevation_access: 1175 m

height_diff_up: 4188 m

Access

lift_status: open

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: easy

participants

Laurent DUPONT, Riton67

weather and conditions


3 jours de grand beau temps ! On a eu un peu peur vendredi à Durier après prise de la météo auprès du PGHM qui annoncait un possible orage "en fin de nuit" ! Mais on s'est levé samedi matin sous un ciel étoilé. Se couvrant un peu en fin d'après-midi.


Montée aux Conscrits : RAS jusqu'à Tré la tête, peut être que le sentier depuis le Cugnon est plus agréable que celui depuis Notre Dame de la Gorge. Ensuite le nouvel accès vers les Conscrits est indiqué par un panneau, là où le sentier se sépare de celui qui descend vers le glacier de Tré la tête et le Mauvais Pas. Il faut suivre les marques bleues. Quelques grosses cordes fixes peuvent rassurer sur certains passages. La passerelle arrive juste avant le refuge. L'accès par le glacier et les échelles est fermé.
Traversée des Dômes de Miage. Il faut remonter au dessus du refuge en suivant quelques traces et cairns direction l'Aiguille de la Bérangère, vers le Nord. (ne pas suivre le sentier qui part plein Est direction le glacier). On tombe très vite sur des névés qui permettent de remonter efficacement en crampons jusqu'à un petit passage rocheux juste avant le petit glacier de la Bérangère. Prendre pied sur le glacier et le remonter direction Nord-Nord Est pour prendre pied sur l'arête finale en rocher (facile mais plutôt mauvais rocher).
On redescend ensuite sur le col de la Bérangère par une arête rocheuse peu difficile, puis on entame la traversée des 5 Dômes. Les trois premiers sont neigeux et actuellement en super condition, avec très peu de glace. On y croise beaucoup de monde, faisant la traversée dans l'autre sens. La descente du troisième Dôme présente un petit passage en glace (cf photo). Les deux derniers Dômes sont plus rocailleux. La descente vers Durier est assez longue et pommatoire. Il faut essayer de suivre le fil de l'arête le plus longtemps possible avant de passer versant Nord pour trouver un rappel qui permet de descendre presqu'au col de Miage. Le rocher est assez voire très foireux dans cette descente. Corde de 50m doit suffire pour le rappel. 60m seront plus confortables cependant. Attention aux chutes de pierres dans le rappel ! Terminer jusqu'au refuge Durier par une alternance de passages neigeux et rocheux. Si vous n'êtes pas pressés, il est recommandé de ne pas hésiter à chausser, déchausser et rechausser les crampons car la chute n'est pas permise sur ces arêtes.
Depuis Durier, remonter la sente bien marquée qui part derrière le refuge (Cairns) le plus haut possible avant de prendre pied sur le névé/glacier. Il y a un court passage rocheux facile qui sépare les deux zones neigeuses. On peut garder les crampons. Bien suivre le topo camptocamp une fois arrivé au pied du bastion rocheux. Partir sur le fil de l'arête et non dans le dièdre. Pas mal de rochers/écailles bougent, prudence. On progresse en mettant quelques points d'assurage jusqu'à un relais (quelques pas de 4 pour finir). Aucune des 5 cordées ce jour n'avaient de friends. La suite de la progression dans le bastion est plus aisée, le cheminement se fait côté italien. La dernière section neigeuse est raide mais en bonne condition, à peine un petit passage en glace juste sous le sommet. L'arête qui descend vers le Col de Bionnassay est tracée et en parfaite condition, il faut juste faire attention aux corniches. RAS sur la remontée vers le Piton des Italiens, et le Dôme du Gouter, c'est tracé et en bonne condition. RAS non plus sur la montée vers le Mont Blanc, c'est l'autoroute. Quelques crevasses que la trace contourne, entre le col et le refuge du Gouter.
La descente du refuge du Goûter au Nid d'Aigle est vraiment pénible, mais finalement peu fréquentée au moment où nous sommes passés, donc un peu moins dangereuse. C'est tout sec de l'ancien refuge jusqu'au glacier de Tête Rousse.

timing

J1 : Les Contamines - Refuge des Conscrits : 4h
J2 : Traversée intégrale des Dômes : 9h30. On avait le temps, et on l'a pris !
J3 : Départ Durier 5h - Aiguille de Bionnassay 8h - Dôme du Gouter 10h30 - Mont Blanc 12h30 - TMB 17h45

access_comment

De l'arrivée du TMB à Saint Gervais, on peut traverser le parking puis prendre à gauche direction Saint Gervais Centre pour atteindre le rond point où se trouve un arrêt de bus desservi par des bus remontant vers le Contamines. (ligne 84)

hut_comment

Conscrits : c'est bien, c'est beau, c'est propre. Beaucoup de monde au refuge mais c'est nickel. Rencontré 3 mecs du coin bien sympa avec qui on a partage l'apéro et le dîner ! Eau disponible.
Durier : un vrai refuge de montagne, perché sur son col, plutôt difficile d'accès. Gardienne au top, merci Manon. Souper et petit déjeuner bons et copieux, le pain est fait là haut, un délice. S'il vous reste une petite place dans votre sac, montez-lui quelques produits frais ! Pas d'eau en ces temps secs, Manon a besoin de la moindre goutte pour sa bonne cuisine. (possibilité d'acheter des bouteilles). Magnifique coucher de soleil.

personal comments

Premier Mont Blanc, et quelle joie ! Itinéraire super classe, des conditions tip-top, une condition physique très bonne pour tous les deux, cordée complémentaire. Vraiment un beau voyage. Bel esprit entre cordées (finalement on ne se quitte pas entre les Conscrits et le sommet du MB!), avec mention spéciale à Franck et Didier qui connaissaient le terrain et nous ont ouvert la descente vers Durier et la montée dans le bastion de l'Aiguille de Bionnassay avec brio nous évitant certainement quelques pertes de temps. Merci à vous. Bravo aussi à Vincent et son pote dont le prénom m'échappe, Agnès (Mental d'acier!) et son ami, dont le prénom m'échappe aussi pour le sommet et au plaisir de vous recroiser ici ou ailleurs !
Sinon, le Mont Blanc, ce sont aussi des gens qui montent en jean, sans lunettes de soleil, sans chaussures d'alpi, etc... mais cela semble être du classique.

Compte-rendu complet ici : http://www.teamexpe.com/mont_blanc.htm

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu