La Tournette : balade de Thônes à Faverges
{{ '2013-08-06' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

La Tournette : balade de Thônes à Faverges
{{ '2013-08-06' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

T5 

heights

elevation_max: 2351 m

elevation_access: 625 m

height_diff: +2430 m / -2500 m

participants

chirvette, duo

weather and conditions


Très beau, trop chaud, 3 gouttes à 15h


[i]Iti:[/i] Thônes - Cotagne - Tournette - Beccaz - Crêt des Mouches - la Balmette (Viuz-Faverges)

Tout sec

timing

4h/14h (passage à la Tournette à 9h30, 4h pour la traversee Beccaz - Mouche, Crêt des Mouches à 14h30)

personal comments

Une grosse bouffée d'oxygéne, celui-là même qui manque cruellement à certains. Une grande brassée de Vie, celle-là même qui se dissipe inexorablement de certaines silhouettes aimées. Une belle grosse journée à leur conter prochainement.
Tout d'abord le projet que nourrit Duo depuis... que je le connais.
Ensuite, l'occasion que nous saisissons au vol, mes journées libres sont rarissimes... dsl, Steph.
Puis le créneau météo que l'on se risque à prendre, échaudés par un plan raté, encore dsl, Steph...
Et une nuit qui se finit dans la forêt, où nous tirons quelques animaux de leurs rêves de fraîcheur. Il fait déjà lourd à 4h du mat, nous doutons sacrément de pouvoir boucler la traversée. Lever du jour sur les Zaravis au pied des rochers de Belchamp. Puis nous tentons cette fois-ci la traversée du Cotagne mais comme d'hab, il nous donne du fil à retordre: du collu où débute l'arête, nous suivons une sente en versant N et ça se finit à quatre pattes dans des pentes raidasses, herbeuses et caillouteuses, pour rejoindre l'arête. Vieilles et rares marques rouges (que nous avons perdues)
Très belle vue depuis cette traversée, le Varo est vraiment impressionnant. Nous suivons la très mince sente et les très vagues marques pour trouver la descente. Vite perdues.... nous errons un peu, descendons trop bas, puis trouvons les grosses flèches du crux, visibles du bas uniquement. La descente sur Rosairy est expo à souhait mais la sente est en bon état. Et le pierrier identique à lui-même...
Puis montée cagnard à la Tournette. La traversée de son massif ne pouvant décemment se faire sans le sommet, nous repartons vers le col de Praz Dzeures avec un arrière-goût métallique. Une découverte pour moi que cette superbe traversée, toujours abandonnée pour cause de mauvaises conditions.
Nous arrivons au pied de la Beccaz avec un peu beaucoup de retard mais pas les moindres prémices des orages annoncés, feu.
L'attaque donne le ton: rocher pourri, pentes herbeuses grassouillettes bien fuyantes... La cheminée se passe, en testant toutes les prises... Puis la longue arête démarre. On n'oublie pas la piètre qualité du rocher, concentration de rigueur tout du long, mais on s'y habitue peu à peu! L'ambiance est très sympa, complétement gazeuse à gauche, un peu moins à droite. Nous zappons le pas de IV+ à cause de mon coude, pas de regret, le mur final est bien suffisant...
Un bon exercice en terrain d'aventure, essentiellement en corde tendue, parfait pour se préparer au Sirac
C'est un festival d'edelweiss, on a du mal à les éviter... Quelques bouquetins dont un cabri, pas vu de mouflon.
Lorsque nous atteignons le Crêt des Mouches, le ciel se charge, alors que les bouteilles d'eau se vident. Une longue descente sur Viuz (Faverges) nous attend. Eprouvante, les chemins étant raides et caillouteux. Lente, afin d'éviter aux genoux une fin de vie délicate, et d'épargner aux suivants de se baisser pour cueillir les fraises des bois.
Sous le Solliet, nous avons trouvé une minuscule résurgence à proximité du sentier. Il était temps, le goût de l'eau nous restera longtemps en mémoire!
Rarement été aussi ravis de retrouver la voiture (laissée la veille, retour vélo-plongeons). Puis le lit...

Ca, c'est fait, Duo ne me gonflera plus avec ses mouches;) . On peut passer au ski

Duo:
Un tracé qui saute aux yeux quand on déplie la carte. Restait plus qu’à le faire fonctionner.
Avec des questions sur le matériel et des portions d’itinéraires à découvrir.

Pour le matériel nous avons opté pour les baskets. 2500m en grosses ça doit drôlement être douloureux. Néanmoins, la descente du cotagne sur Rosairy et l’ascension de la pointe de la Becca doivent être plus confortable avec des chaussures à carres. On grimpe dans des pentes d’herbes raides, voire très raides et même parfois du rocher !!!

Nous avons:
Bien patiné avec les maigres pour les pas dans la cheminée qui conduit au sommet de la Becca.
Evité le IV+ après le premier rappel car nous avons le vertige.
Sorti les chaussons du sac pour le pas de IV après le deuxième rappel pour ne pas recommencer notre chorégraphie de patinage de la cheminée de la Becca.
50m de corde (ravie de la promenade), 4 sangles, 4 mousquetons et 3 friends. 2 litres/pers. Tee shirt.

Pour l’itinéraire, nous avions à découvrir les crêtes sommitales du Cotagne. Nous nous en sommes pas trop mal sortis avec 2 petites erreurs:
- En s’engageant sur une sente à bestioles après le couloir de Belchamp mais on a vite récupéré l’arête.
- Puis à la descente sur Rosairy où nous avons un peu cherché le couloir de descente. Marques de peinture sur rocher mais plus très visibles quand on arrive d’en haut.
L’autre partie d’itinéraire à découvrir était la traversée Becca-Mouche. Mais grâce à la lecture des CR de c2c nous avions pas mal d’infos. Pas de surprise.

Attention pas de station-service (excepté cabanes de Cotagne et de Rosairy) sur tout l’itinéraire. Bien faire le plein au départ. Une source 1h au dessus de Balmette à laquelle nous nous sommes abreuvés comme des éponges.

Traversée élégante avec malgré tout un point très négatif : on tourne sans arrêt le dos à la Pointe Percée.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en