Ranc des Agnelons : King Kong
{{ '2013-07-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Ranc des Agnelons : King Kong
{{ '2013-07-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: great

Location

Rating

TD  
6b
    P1 

heights

elevation_max: 1974 m

elevation_access: 1700 m

height_diff_up: 160 m

participants

lutin de la forêt, Chloé

weather and conditions


Beau, bien frais au départ, agréable ensuite. Soleil au sommet, descente au soleil.


Rocher bien mouillé voire ruisselant dans certaines portions (notamment dans toute la traversée de L6). Néanmoins, c'est grimpable !

Un peu délité jusqu'à L4 incluse, des portions bien compactes alternent avec des zones péteuses, ça va de l'écaille plaquée au plus gros blocs en passant par les petits morceaux de taille moyenne...

Chemin bien humide lui aussi, assez boueux et un peu glissant dans la forêt, on se mouille avec les herbes ailleurs.

timing

Conversaria 7h50
Attaque 9h30
Sommet 12h15
Conversaria 13h50

personal comments

Un peu speed, on avait un horaire à tenir (que l'on n'a pas tenu...), donc on n'a pas berlotté... mais ça déroule pas non plus, déjà le chemin d'accès n'est vraiment pas le plus logique depuis Villard, car depuis la Conversaria, ça monte d'abord bien raide jusqu'à rejoindre le GR au pied du plateau du Cornafion, puis ça traverse plus ou moins à niveau (mais plutôt moins que plus, résultat on perd du dénivelé chèrement acquis) jusqu'à la bergerie Roybon... Ne serait-il pas plus logique de partir du centre équestre des clots, juste au pied ? À tester, je pense.

Longueurs par longueurs :
L1 : départ par la gauche, la rampe de droite était trempée. Un petit pas pour partir, puis ras.
L2 : petit pas de dalle au départ, ça louvoie un peu ensuite, avec un ou deux ressauts dalleux peu prisus
L3 : en ascendance à droite, un petit pas au départ, puis assez jolie, le rocher devient plus compact.
L4 : un pas d'adhérence par la droite sur une dalle très compacte, pas facile quand les pieds, les chaussons et le rocher sont froids. Puis ça remonte un vague couloir un peu délité.
L5 : jolie longueur, rocher compact à alvéoles peu crochetantes, un peu de dalle vers la fin, c'est finaud.
L6 : physique, certes, mais pas plus que 6b contrairement à ce qu'annonçait un précédent commentaire. La bonne nouvelle, c'est que de par le style (dülfer à l'horizontale), on pose les pieds bien devant, et ça passe même sur rocher trempé !
L7 : un point d'A0 juste au-dessus du mini-surplomb, et la configuration des lieux (relais particulièrement malcommode) fait que l'on n'a pas envie d'essayer en libre (un pas de dalle sûrement bien dur).

Sommet, on traverse jusqu'au Col Vert en basculant versant E et en faisant au mieux dans les lapiaz ; ça déroule plus à partir du Col.

Une cordée derrière nous (assez loin, ils ont du attaquer alors qu'on était à L5). Ça m'a surpris, du coup j'ai mis "assez fréquenté" (édit : peu fréquenté suite commentaire Bubu) car avec (au moins) deux cordées un jour de semaine, j'imagine que ça doit tourner le weekend !

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de