Cornes de Loriaz : Arête S - Loriaz Express
{{ '2012-09-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cornes de Loriaz : Arête S - Loriaz Express
{{ '2012-09-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

partial_trip: yes

quality: medium

Rating

TD     III 

heights

elevation_max: 2400 m

elevation_access: 1340 m

height_diff_up: 1160 m

participants

Frédéric Bunoz, Moon

weather and conditions


Beau, qq cumulus l'après-midi.
Grimpe en T-shirt.


Itinéraire emprunté

Approche depuis Couteray, en passant par la Croix de Loriaz.
Pour L7 et L8, nous avons suivi la main courante remontant sur 15m une vire herbeuse versant S de l'arête, puis nous sommes montés dans un réseau de dièdres menant à des gradins herbeux puis à R8. Aucun équipement, à part une corde en vrac derrière un bloc, dont est issu le bout qui sert de main courante...
Arrêt à R10.
Descente en rappel puis par les gradins versant E.
Descente à Couteray par le sentier descendant dans un couloir S sous la Tête de Chevrette, puis par la piste.

Conditions

Piste, sentier, mélèzes, arcosses, rhodos, herbe, lichen : secs. Ah oui, le rocher aussi (mais il n'y en a pas beaucoup, rassurez-vous).

Equipement

Equipement assez espacé. Goujons béton ou bons pitons.
Les (nombreuses) portions de gradins herbeux se protègent assez mal, rester prudent en chaussons.

Fréquentation

Une cordée devant nous, que nous n'avons pas rattrapé, et qui a atteint le sommet. Ils sont descendus à pied, assez rapidement. Ils étaient montés en VTT, nous les avons vu descendre lorsque nous avons rejoint la piste : c'est bien mieux en VTT, surtout qu'il n'y a pas de sentier qui coupe la piste (et vaut mieux pas essayer si on en a marre de brasser dans l'herbe, car c'est plein de paravalanches noyés dans de la jungle à 35-40°).

timing

Départ de Couteray à 7h30.
Attaque vers 10h.
R10 à 16h.
Retour à Couteray vers 20h.

personal comments

Bubu

Dans le résultat de recherche de voies pour le WE, je trouve une longue voie au-dessus du Buet, sur une aiguille que j'avais eu le temps d'observer l'année dernière depuis Praz Torrent.
En plus les commentaires des sortie sont élogieux, et surtout il est indiqué :
Le cheminement est très intéressant, logique et dans un rocher en général d'une excellente qualité (quelques parties médiocres cependant).
Ah, un cheminement intéressant et logique, c'est à dire une voie qui recherche les passages les plus faciles et les plus solides pour contourner des difficultés trop grandes dans une face ou un éperon. Tout le contraire d'une bouse qui recherche tant bien que mal du rocher correct, ou qui recherche simplement du rocher dans des pentes d'herbes.

Petite escapade du côté des topos c2c

Le cheminement est très intéressant et logique.
Traduire par : la voie réussit l'exploit de comporter plus de 50% de passages rocheux. Mais les amateurs de verdure pourront sans problème réduire la proportion de rocher à moins de 30%, en s'éloignant de moins de 20m de la ligne de spits.

La vue sur l'Aiguille Verte est imprenable.
Traduire par : quelle idée de s'embêter sur ces gradins inconfortables, exposés au vent et au vrombissements des motos dans la vallée, au-dessus de cet alpage calme et douillet sur lequel il aurait été préférable de s'arrêter pour une bonne sieste, et duquel la vue sur l'Aiguille Verte est toute aussi imprenable (mais en fait c'est le bassin du Tour qui est le plus visible).

Dans un autre topo c2c d'une voie des Aiguilles Rouges, il est indiqué de remonter le couloir herbeux sur la droite, puis revenir dans le système rocheux.
Ah tient, intéressant cette notion de système rocheux. Sur l'arête S de Loriaz, on sent que la voie a du mal à rentrer dans le système. Ou alors entre le système rocheux et le système herbeux, la voie refuse ce monde bipolaire, et recherche une 3ème voie qui n'adhère à aucune des 2 idéologies.

En tout cas, après une première hésitation d'abandon à R8, nous poursuivons par une grande longueur passant de T3 à T6, puis par une autre grande longueur où j'ai loupé la moitié des spits, d'où des grognements pour récupérer les friends soit-disant placés de façon illogiques dans des passages inintéressants (ben ouais, tout le monde n'a pas le talent de trouver un cheminement intéressant et logique). Devant l'heure tardive et un tas de blocs, nous jetons l'éponge et le rappel à R10.
En plus ya même pas de génépi.

Sinon, dans L5 ya un dièdre qu'il faut remonter sur 3m avant de traverser à gauche. Mais une fois dedans, je n'ai pas résisté et j'ai continué (spit non visible à gauche, il faut commencer la traversée pour le voir). Au bout de 3m Moon signale mon erreur, je redescends en laissant une sangle pour me protéger, ce qui génèrera des grognements un peu plus tard (comme si les motos et les hélicos ne faisaient pas assez de bruit dans la vallée). Dans la traversée, beau rateau de chèvre pas facile, puis droit dans une dalle : ça tortille bien depuis R4, du coup bon tirage avec mes extras...
Et heureusement, il y a quand même une superbe dulfer verticale de 15m en 5c/6a dans L6... après 15m de gradins herbeux bien sûr.

Retour sans se prendre la pluie ni la nuit, même pas drôle.

Moon

Bubu a tout bien résumé :-) en gros on a pas vraiment aimé: trop de marches et de systèmes rocheux ou herbeux peu intéressants, malgré d'assez jolies portions: on s'est ennuyé ferme ... une escalade trop "hachée" et donc pas vraiment soutenue même si ça grimpe dans certaines longueurs; pourtant le topo paraissait plutôt séduisant. La motivation de poursuivre s'est évanouie une longueur après la grande vire, à la vue de la suite en rocher brisés à parcourir avant d'atteindre d'hypothétiques belles longueurs terminales (?) ça semblait trop long d'ici là et trop "hypothétique" pour avoir envie de se prendre la nuit et louper le picon-bière à la Poya.
On a fait un peu long pour l'approche en passant sous les chalets et en retraversant ensuite, mais c'est joli et agréable.
Toutefois l'ambiance "autoroute" en fond de vallée est franchement désagréable :-(

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • de
  • en
  • ca
  • es
  • it