Sass Maor : Via Solleder
{{ '2012-08-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Sass Maor : Via Solleder
{{ '2012-08-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

TD     III 

heights

elevation_max: 2814 m

elevation_access: 2300 m

height_diff_up: 500 m

Access

hut_status: open_guarded

participants

François Renard, Valérie Renard, Pierre

weather and conditions


Petite pluie-surprise au réveil à 4h30, puis beau temps nuageux, puis temps orageux mais sans pluie vers 16h, puis pluie vers 18h


Rocher sec, délicat par endroits

timing

Départ du refuge à 6h, Banca Orba vers 8h, attaque du dièdre vers 9h, sommet vers 16h, refuge vers 18h30

personal comments

Une course difficile et engagée dans un coin très sauvage, une ambiance incroyable !

La pression a été mise d'entrée avec une petite pluie inattendue au réveil, qui a bien failli avoir raison des plus motivés ! Il faut un peu d'accoutumance pour apprivoiser le temps toujours nuageux des Pale San Martino et la pluie n'est jamais bien loin !
S'il a fait beau finalement, nous n'en avons guère profité, car nous avons été quasiment toute la journée enveloppés par des nuages tenaces, et nous avons même fini par sentir les "abeilles" au sommet et entendu tonner aux alentours. Autant dire que nous n'avons pas traîné au sommet, mais de toute façon il n'y avait rien à voir !

Quant à la voie, c'est tout de même du sérieux, moins par la difficulté intrinsèque de l'escalade, que par l'engagement dans un secteur complètement reculé, la qualité du rocher qui laisse à désirer (on est loin du rocher 4 étoiles du topo) et de l'équipement vieillot, avec de nombreux pitons rouillés qui ne tiennent plus guère (j'en ai fait partir un ou deux...).

La rampe de départ n'est pas bien difficile et se fait bien corde tendue. Les vraies difficultés démarrent au pied du dièdre, et il n'y a pas vraiment de longueur facile. Les deux traversées, à droite puis à gauche pour revenir dans le dièdre, sont impressionnantes et délicates, avec un équipement aéré. Le relais tout à droite (R3) n'est pas excellent et plutôt malcommode, mieux vaut éviter de trop le solliciter !

L'escalade dans la partie supérieure du dièdre est en meilleur rocher, gris et compact le plus souvent, et la cheminée de sortie, plus impressionnante que difficile.

Au total, une bien belle aventure, qui nous aura permis de reconnaître la voie de descente de la Cima della Madonna pour le Spigolo du Velo le lendemain !

Attention au topo des Pale San Martino de Versante Sud : horaires irréalistes, cotations farfelues, course 5 étoiles, rocher 4 ou 5 étoiles, ce n'est tout à fait la réalité !

Photos ici

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en