Tieralplistock : Par le glacier du Rhône
{{ '2012-06-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tieralplistock : Par le glacier du Rhône
{{ '2012-06-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: overcrowded

condition_rating: good

quality: medium

Rating

2.1
PD

heights

elevation_max: 3383 m

elevation_access: 2260 m

height_diff: +1100 m / -1100 m

snow

elevation_up_snow: 2260 m

elevation_down_snow: 2260 m

glacier_rating: easy

participants

Mireille Vuadens, Marc

weather and conditions


8°C au départ, bon regel dès l'altitude 2500 m. Petite brise descendante sur la glacier bien agréable.


Du départ à l'altitude 2500 m : alternance de neige (3/4) et glace (1/4), pas gênant tant à la montée que la descente.
Glaciers bien bouchés mais vite piégeux. Les conditions tant rocheuses que neigeuses font plutôt penser à mi-juillet que mi-juin.
En choisissant les bons sommets dans le bon ordre, la moquette est assurée tout du long.
En versant E à 08h45 (descente du Tieralplistock): moquette parfaite mais se ramolissant vite les 100 derniers mètres en rejoignant la montée au Dammastock
Dammastock-Dammapass à 11h00 : bien revenu à dur
En versant W à 11h40 (départ direct sous le Rhonestock): dur, bon grip
En versant S-SW dès 3400 m (bifurcation à 90° sous le Rhonestock) : moquette juste revenue, un poil molle à l'arrivée sur le glacier du Rhône.
Conditions excellentes, mis à part le long plat du glacier.
Ensuite : pas de patineur (la punition), puis peu avant la bifurcation du Galenstock : mou, mais bien skiable, car très tracé
Un départ des sommets du fond vers 11h00-11h15 serait même mieux, question glisse.

timing

Départ 05h30, retour 12h30

personal comments

Bienvenue à la plus grande exposition nationale éphémère de moquette (des km2 bien lisses de tout poil : à ras (dur avec bon grip), soigneux (moquette), ou angora (bien revenu) ! A voir une fois dans sa vie d'alpiniste dès le col de la Furka ouvert.

Un peu plat jusqu'à l'entrée du cirque des sommets, mais les descentes somnitales sont vraiment sympas à skier, surtout si on cherche des variantes plus raides sur glacier bien à l'écart de la foule.
Partis tout d'abord pour le Tiefenstock, mais les conditions n'étaient pas bonnes (coulées de boules et plus de passage neigeux dans la barre de rocher), on bifurque sur le Tieralplistock, aspirés par l'appel du soleil. Une fois là au fond, on décide de délaisser la suite prévue (Galenstock, trop de monde et déjà fait) pour se rabattre sur le Dammastock et Rhonestock. Pas de regrets.
Dernière sortie de saison à ski ou pas ?

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de