Tour Sallière : Face NW depuis Emosson

{{ '2012-06-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

participants

participants

chirvette, duo

heights

heights

elevation_max: 3224 m

elevation_access: 1928 m

height_diff: +1650 m / -1650 m

snow

snow

elevation_up_snow: 1928 m

elevation_down_snow: 1928 m

glacier_rating: easy

Licence

Licence

personal comments

1600 m de déniv en 11h : la perf de la saison !!!! Quand on vous dit une sortie au ralenti…
2 heures pour faire l’aller-retour à pied au sommet : On a pris le temps « d’apprécier »

Chirvette: oui, serais bien restée pour faire les rosses…s'il n'y avait eu qq pas de désescalade probables (vu de loin) et qq cumulus douteux. C'est finalement pas mal de se reposer aujourd'hui!
Ce fut éprouvant sur le plan psychologique, expo et pentes trop fortes pour moi… mais bien contente de l'avoir fait!

timing

5h30/11h. Sommet vers 11h30

weather and conditions


Plutôt beau sans être un bleu limpide. Très légère brise. Chaud


  • Accès à la Combe des fonds (bout du lac) par le sentier d’été. Début en vélo puis abandon des machines un peu avant le torrent qui descend du col de Bel Oiseau à cause des névés. Poursuite à pied avec des névés bien « chaud » à traverser le matin en baskets. Piolet utile.
  • On chausse au bout du lac (2000m). Montée en suivant plus ou moins le fond du thalweg. Passage de la première cascade en rive droite sur terrain sec à pied et de la gorge suivante, enneigée mais couverte de pierres, également à pied.
    Neige de névé en abondance ensuite jusqu’au col de la Tour Salière. Regel moyen. Presque bon dans le haut.
  • Dépôt des skis au pied de la face NW de la Tour Salière. Accès au sommet par la première écharpe de neige, vers la gauche, puis un couloir qui, ponctuellement, commence à se dégarnir. Excellent regel pour cramponner. Par contre les passages dans les rochers sont vraiment pourris (rocher médiocre). Casque bienvenu. Nous avons bénéficié d’une ancienne trace tout juste rafraichie par un contributeur de c2c venu de Champéry et rencontré au col de la Tour Salière. Merci Maurice Mischler, ça nous a bien aidé. Avec Chirvette nous avons trouvé cette partie finale à pied bien expo.
    Je pense qu’il y a peut-être intérêt à traverser la première écharpe de neige suspendue jusqu’à l’arête et terminer par celle-ci si elle est déneigée. Nous avons vu des anneaux pour faire des assurances.
  • Descente à ski jusqu’à la combe des Fonds. Soupe aux algues et à la poussière… La neige est un peu sale, pas très glissante mais bien portante.
    Pour emprunter une expression chère aux grands kakou du ski : « neige de cinéma » sauf qu’on tourne au ralenti ! La nouvelle vague ?
    Au final du bon ski sans prétention mais plaisant. Ski continu sans déchaussage jusqu’à 2000 (bout du lac), en restant en rive gauche. Au niveau de la cascade, ça ne passera bientôt plus . Descente entre 12h30 et 14h
  • Comme ça ne glissait pas beaucoup on a fait un petit crochet en montant au col des pointes d’Aboillon pour reprendre de l’élan. Bien chaud, bien mou, bien sympa.
  • Retour au parking par le chemin d’été comme à l’aller. Il y a des chances que ce soit plus rapide en passant par le fond du lac (qui est vide). Ça évite les méandres de la rive.

  • Conditions dans le secteur:
    Le Ruan semble en bonnes conditions. 2 belles traces aujourd’hui.
    La pointe des Rosses semble encore jouable. On aurait bien fait une tentative le lendemain si il avait fait beau…
    Bel enneigement à l’œil de Bœuf également.

  • fréquentation:
    Personne du côté Emosson excepté les 2 traces au Ruan. On a pas vu les coupables.
    1 personne venant de Champéry rencontré au col. Maurice Mischler. Très sympa.
    4 autres pers venant du coté Susanfe qui arrivaient au pied des rochers à notre retour du sommet.

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • en
  • eu
  • es
  • ca
  • de
  • it

Edit

Add images

Comments