Blanc de Moming : Traversée Ar Pitetta - Mountet (but)
{{ '2012-05-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Blanc de Moming : Traversée Ar Pitetta - Mountet (but)
{{ '2012-05-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

quality: medium

Rating

2.3
AD

heights

elevation_max: 3657 m

elevation_access: 2785 m

height_diff: +1550 m / -1550 m

Access

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 2785 m

elevation_down_snow: 2785 m

glacier_rating: easy

participants

Mathieu des Noes, Olivier et Roch

weather and conditions


Vent en altitude le matin. Le Weisshorn fumait bien. Ça s'est calmé dans la matinée.
Sinon, grand beau.


Montée

Regel en béton armé.
On est passé par le passage sous le front du glacier. C'est pas raide et relativement peu exposé aux séracs. La zone crevassée entre 2900 et 3100 m est bien bouchée par les coulées provenant du Besso. Le reste du glacier n'est pas piégeur (grosses crevasses bien visibles).

Neige un peu douteuse dans les 50 derniers mètres sous le col. On a hésité entre se désencorder à cause du risque de plaque et rester encordé pour passer la zone de la rimaye. Finalement, on est resté encordés.

L'arête a été bien effilée par l'action du vent. Il y a pas mal de neige fraiche. Trop à notre goût, donc 1/2 tour après 100 m.

Descente

Neige transformée ou dure mais lisse, en fonction de l'exposition. Très bon ski jusqu'à 2280.

La remontée au refuge sous le cagnard fut un supplice. On est arrivé complètement lyophilisés.

timing

Montée: 7h->11h30
Descente : 12h30->13h
Remontée au refuge : 14h->16h

hut_comment

[b]On a fait l'erreur de monter par le Pas du Chasseur : à éviter absolument à la fonte des neiges.[/b] On grimpe une via ferrata (sans le matos adéquate), avec des conditions dignes du canyoning (boue, ruissèlement sur les rochers lisses, exposition...). On a continué par le sentier d'été, qui est sec jusqu'à 2500 m. Au final, on a porté sur 900 m de dénivelé et on s'est mis au taquet dans le Pas du Chasseur. Pas sûr qu'on ait choisi la bonne pioche.

Sinon, le refuge est génial (confort, vue). On était seuls là-haut les 2 nuits qu'on y a passé. Dans le concours de chiottes avec la plus belle vue des alpes, c'est ex-æquo avec le refuge de L'aigle.

personal comments

On voulait faire un bout du raid Impérial (Blanc de Moming, Epaule du Zinalrothorn et Mont Durand), mais le but sur l'arête du Blanc nous a obligé à revoir nos plans.
On s'est "contenté" de la descente du Blanc de Moming. Le lendemain (15 Mai), on est redescendu sur Zinal en passant le Col de Milon et en remontant vers la crête éponyme. On a tiré 2 longueurs pour descendre la pente en versant N du col de Milon (50° sur le haut en neige dure). Au vu des traces, la traversée à ski se fait plus haut sur la crête. On a pris la mauvaise option pour le ski, mais la bonne pour un petit entraînement en alpinisme.

On a fait un petit séjour génial. Une superbe ambiance glaciaire qu'on ne trouve pas dans les alpes françaises en dehors du massif du Mont-Blanc.

Un mot à propos de l'arête du Blanc de Moming. Dans les compte-rendus qu'on trouve sur internet (C2C, skitour), on lit toujours "arête facile mais aérienne". En examinant un peu, on voit que la course est réalisée alors que la trace est faite. Quand l'arête est vierge, chargée et en neige non transformée, la difficulté et l'engagement n'ont alors rien à voir. En tout cas, on n'a pas voulu tenter le coup.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de