Col du Roundéou : Versant NE
{{ '2012-05-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Col du Roundéou : Versant NE
{{ '2012-05-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

2.3
PD

heights

elevation_max: 2665 m

elevation_access: 1580 m

height_diff: +1400 m / -950 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1800 m

elevation_down_snow: 1700 m

weather and conditions


Beau le matin avec qqs nuages.
Gros nuages avec 2-3 petites averses au col jusqu'à la descente au Pré (un peu en limite du beau au Sud et du moins beau au Nord).
Puis amélioration et beau le reste de l'après-midi


Conditions

  • Pas de regel.
  • Neige de névé de 1800m à 2000m, puis, plus on monte, plus ça se ramollit; mais seuls les derniers 100m étaient réellement pénibles à tracer.
  • Pas de grand ski, donc dans ces conditions, notamment la partie la plus haute, mais rien d'abominable non plus.
  • Petite coulée superficielle déclenchée à la descente sous le col ; rien de méchant, mais même superficiel, ça part loin !
  • Du Pré de Surette, on peut (plus pour longtemps) monter au refuge de Chabournéou skis au pied, avec de courts déchaussages.

Itinéraire

Montée au col, descente jusqu'au Pré de Surette, puis montée au refuge de Chabournéou.

timing

Départ parking: 8h
Chaussage: 9h30
Col: 12h30-13h (pause déjeuner)
Refuge: 15h

hut_comment

Il n'y a pas de refuge d'hiver dans ce refuge (ou plutôt l'ancienne partie hiver sous le refuge était fermée). En mode non-gardé, on accède donc à la salle et aux dortoirs du refuge, ce qui en fait un refuge d'hiver plutôt luxe.
Attention, il n'y pas d'eau courante ! Mais le gardien laisse des bouteilles d'eau et autres boissons (payantes) en libre service.
Ce jour, on est arrivé les premiers au refuge, mais loin d'être les derniers, on devait être une bonne vingtaine au final.

personal comments

Pierre

Après plusieurs week-ends ratés pour cause de mauvaise météo, on décide de profiter au maximum de ce week-end annoncé beau.
Objectif Jocelme le dimanche, mais pour le samedi, plusieurs idées mais rien de décidé: Brèche en V ? Très joli, mais le mauvais regel annoncé rend l'objectif hautement butatoire. Les Cros du Sirac ? Bien orienté, sans risque, hop, on le met dans la short liste. Le Pic de Vallonpierre ? Pareil, il finit dans la short liste.
Finalement, une fois sur place, en suivant les traces d'un solitaire marseillais, on se retrouve dérouté de l'iti. des Cros du Sirac.
Quant au Pic de Vallonpierre, on constate de loin une grosse plaque partie sous le Col de Vallonpierre, entourée de coulées, et une face Est du Pic qui n'a pas purgé, mais qui ne demande que ça sous ce soleil bien chaud.
Bref, rien de très tentant lorsqu'on est pas décidé à défier les lois de la nivologie de printemps.
Pas vraiment décidés non plus à s’arrêter là, on se rabat donc sur ce col, qui semble être accessible et surtout bien plus sûr.
Au final, belle journée dans l'ensemble (malgré les gouttes au col), entourés de nombreux chamois au refuge de Chabournéou et dans le Pré de Surette.

Loïc

C'est pas la sortie de l'année, mais ça permet quand même de rentabiliser le trajet, et pas si mal au final (hormis les gouttes et les peaux trempées qui n'ont pas voulu recoller). Je n'étais pas venu dans ce vallon depuis 11 ans, et encore c'était sous la neige (donc j'avais rien vu). Ça mérite de venir y faire un petit détour en montant à Chabournéou !

Sandrine

C'était pas le jour pour aller chercher la peuf dans les cros du Sirac, mais on pensait avoir une belle vue sur ce Sirac en montant au Pic de Vallonpierre. Finalement, c'est un bel à-pic coté S du col que nous avons découvert du Col du Roundéou, une vallée profonde et des montagnes que nous ne connaissions pas. Pas loin, l'aiguille de Morges se skie apparemment, mais ce n'était pas non plus le jour pour aller la taquiner, car avec la chaleur, ca dégoulinait d'un peu toutes les pentes.... Nous avons donc profité d'un bon moment au calme dans ce vallon sauvage de Vallonpierre, j'ai aussi trouvé que ça valait le coup d'y venir, c'est joli! La descente n'était pas si mal, la neige étant d'autant meilleure qu'on descendait, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus.... Au niveau du clos du civier, surprise! une méga coulée qui n'était pas la le matin arrive jusque dans le ruisseau. Elle a fait du chemin, partie du glacier du Sirac. D'ailleurs tout est bien ravagé sur son versant N, et de visu la brèche en V ne semble guère praticable en ce moment.

Laurent

Sortie bien sympa pour occuper la journée du samedi du sous-groupe des morts de faim :>. La vue sur le Sirac est très différente de celle que nous avons eue le lendemain, ce qui augmente son intérêt.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca