Fujiyama / Fujisan : Face NE "Kawaguchi-ko"
{{ '2012-04-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Fujiyama / Fujisan : Face NE "Kawaguchi-ko"
{{ '2012-04-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Location

Rating

F     III 

heights

elevation_max: 3776 m

elevation_access: 2300 m

height_diff: +1500 m / -1500 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: closed_hut

snow

elevation_up_snow: 2300 m

elevation_down_snow: 2300 m

participants

henri leveque

weather and conditions


[b]Veille de l'ascension[/b] : neige mélée de pluie jusqu'à 3300m et peut-être au delà, temp maussade et humide, venteux, mais doux
[b]Jour de l'ascension[/b] : le temp s'est dégagé dans la nuit, excellent regel, grand beau avec peu de vent


Excellent regel, la neige mollit à partir de 9h30 dans la face sous la barre des 3000 m

timing

[b]Veille de l'ascension[/b] : 5eme station : 15h, bivouac 18h
[b]Jour de l'ascension[/b] : 4h15 du bivouac, caldera : 7h, sommet 7h20, retour 5ème station 9h30

personal comments

Magnifique ascension pour un sommet mythique. La veille une montée au bivouac pluvieuse et venteuse avec une neige molle mais pas trop soupeuse. Je dors sur le pallier d'un refuge vers 3000 m, un trou dans la neige, en sarcohage, hop dans le duvet et le sursac, un peu de nouille froide et du coca. La nuit se dégage, douce et ses lumières de haut en bas. Réveil aux aurores à 4h15, le temp est splendide, le regel parfait, j'enfile les chaussures et les crampons. La pente est reguliere entre 30 et 35 degrés, elle est sublime. Je passe par des Toris successifs, chargés de glace, une statue muette d'un lion est encapuchonée dans la neige de la veille durcie par le gel comme une friandise japonaise, toutes les roches sont polies par la glace. Sur le cratère c'est la fête aux champignons de givre, personne au sommet, un tour de la caldera en solitaire et un honneur aux dieux de la montagne et le respect qui leur est du. Le sommet est atteint à 7h15, je decouvre un panorama splendide entre la mer et les alpes japonaises du sud. En bas les cinq lacs garde le sanctuaire du Fuji. Bientôt je verrai le Fuji sous les branches des cerisiers en fleurs, et leurs lumières dansantes

Des renseignements pratiques : aprés avoir compulsé, plusieurs sources d'informations sur le net et dans les guides de voyages les plus connus (Lonely Planet, camptocamp, summitpost, skitour, ...), ainsi que mon expérience personnelle de l'ascension voici quelques informations :
- je ne pense pas quil y ait une quelconque interdiction à la montée hors saison du Mont Fuji. La saison officielle débute début juillet et finit fin août, à cette époque les refuges sont ouverts et payants, on peut y dormir, l'eau est précieuse est stokée dans des containeurs et donc payante. En dehors de la saison, la montée est déconseillée par les autorités. Cela peu se comprendre par le contraste saisonniers entre une randonnée facile, bien que longue sur un terrain volcanique avec des températures clémentes, et les rigueurs d'un climat de haute montagne fortement enneigé les autres mois de l'année. Les autorités semblent indiquer un éventuel signalement de l'ascension auprès de la service (d'après le commentaire fait sur cette sortie). Dans cette éventualité de signalement dont le caractère ne semble pas obligatoire, et seulement souligné par une seule source d'information, il est logique de penser que les autorités se soucie de savoir qui se trouve dans la montagne afin d'organiser des secours si des problèmes graves surviennent. A vous de voir, sachez seulement que dans tous les cas, ayez une bonne assurance montagne qui couvre l'étranger, car les frais de secours seront certainement à votre charge. Pour preuve du libre accès du Mont Fuji, dautres japonais sont montés le jour de mon ascension. J'y ai vu aussi les inévitables touristes anglo-saxons qui sous prétexte de beau soleil et du prestige de l'ascension s'aventure sous équipés dans la montagne encore rude en cette saison.

  • il faut simplement se rappeler que c'est de la haute montagne, que la neige peut être fortement glacée, que la pente est longue, régulierement raide et que les crampons sont indispensables ainsi qu`un trés bon coupe vent. Les glissades au petit matin peuvent donc avoir des conséquences dramatiques. Le témoignage d'un francais sur la jambe cassée d'un japonais ne m'étonne guère.

  • aucun refuge n'est ouvert donc le bivouac est obligatoire.

  • si le bus pour la 5ème station ne marche pas alors c'est beaucoup plus long il faut prévoir 2 jour et demi dascension et 19 km de marche jusquau sommet depuis la gare de Kawaguchi-Ko ou Fuji-Yoshida (juste avant).

  • depuis Tokyo, gare de Tokyo, Ligne JR Otsuki, puis ligne privée Fuji Kuyko, terminus Kawaguchi-ko. Puis bus jusqu`à la 5eme station. Le service tourne en general quand la neige est dégagée vers mi-avril. Comme c'est un très gros spot touristique, cela marche apparemment même quand les conditions méteo sont exécrable. Ils ont aussi intérêtà l'ouvrir avant la Golden-Week, début mai.

Henri

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca