Skiturer i Norge til Påske, J2 : Matøskja, depuis Høydal / Ovreberg, par le Grøndalsvatnet et l'Eggene
{{ '2012-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Skiturer i Norge til Påske, J2 : Matøskja, depuis Høydal / Ovreberg, par le Grøndalsvatnet et l'Eggene
{{ '2012-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Download track as

Rating

PD+

heights

elevation min/max : 1287 m / 5833 m

elevation_access: 230 m

height_diff: +1200 m / -1200 m

length_total: 7.618 km

snow

elevation_up_snow: 230 m

elevation_down_snow: 230 m

participants

BertrandSemelet, Agnès et ses 2 frangins. Sinon personne évidemment, mais il y avait des traces jusqu'au col de l'Eggene.

weather and conditions


Norvégienne : couvert dans l'ensemble avec éclaircie au départ, puis plafond en baisse mais visibilité restant convenable à la montée. White-out au sommet, limite GPS...puis à nouveau bonne visi à la descente sous les 1000m. Plutôt doux (0° au départ), vent modéré de sud.


Neige quasiment jusqu'au bord du fjord, on chausse sans souci au départ vers 240m, la difficulté est plutôt de trouver ou laisser la voiture...neige mouillée sur le bas, au dessus du lac 10-20cm de poudreuse lègère sur un fond de neige de printemps bien consolidé. Manteau plus hivernal au dessus de 1000m avec quelques accumulations mais l'itinéraire est assez sûr. Superbe ski dans l'ensemble malgré le jour blanc. Les 60 derniers mètres en mixte évoquent un peu l'Ecosse, alternance de neige glacée et de rochers couverts de choux-fleurs blancs, crampons utiles.

timing

Dep 9h, sommet 13h/13h30, retour 15h

access_comment

Le départ de Høydal est à 25km d'Ørsta par une très belle route le long de l'Austefjorden.

hut_comment

Hytter tout confort au [url=http://www.orstacamping.no/]camping d'Ørsta[/url], 30 EUR pp la nuit avec 2 chambres séparées, cuisine, sdb, écran plat, wifi gratuit et tutti quanti. Attention à Pâques en Norvège, tout est quasiment fermé pendant 4 des 5 jours (samedi excepté) de jeudi à lundi.

personal comments

Après un démarrage tambour battant la veille au soleil sur le toit de la Scandinavie, retour sur terre (enfin sur mer) et retrouvailles émues avec les "vraies" conditions norvégiennes qui nous avaient accompagné il y a 5 ans à Narvik : neige au bord des fjords (tombée et tombante), paysage aux infinies nuances de blanc (le sol), gris (le ciel) et noir métallisé (l'eau des fjords), avec juste de petites maisons en bois multicolores éparpillées un peu partout pour mettre de la couleur, intense sensation de solitude et d'engagement sitôt quitté les bords de mer...autant dire qu'on appréciera bien le confort douillet de nos hytter chaque soir. Et qu'on ne regrettera pas d'avoir stocké des provisions d'apéros (pastis, limoncello, vins divers...il y en avait pour tous les goûts !) dans les bagages.

J'avais pollardé suffisamment de norvégien pour comprendre en bonne partie le topo local, qui annonçait un "populær og relativt trygg skitur", nous trouverons effectivement - comme souvent ici - pas mal de traces au départ qui laisseront vite la place, dès les 1000m atteints ou à l'approche des 1ères vraies pentes, à un grand désert blanc...Je me serai du coup bien contenté du sommet de l'Eggene, mais une vague éclaircie laissant entrevoir le dôme spectaculaire du Matøskja émergeant du brouillard a motivé mes bo-frérots (motivés à bloc pour bouffer un maximum de dénivelé avant la PDG) à poursuivre jusqu'au sommet principal. Partie finale un chouia délicate sans crampons (seul Cédric les avait) mais dans une belle ambiance de style "scottish winter climbing" (pour les nuls, hein !), la visi tombe à zéro au sommet et nous aurons un peu de mal à retrouver nos traces. De manière générale enregistrer sa trace au GPS n'est jamais superflu en Norvège, ne serait-ce que pour garder un peu de sérénité devant une météo à la volatilité vraiment déroutante (ceux qui trouvent que le temps change vite dans les Alpes ne sont jamais venus ici...). La persévérance a été quand même récompensée par une somptueuse descente en poudreuse légère sur un fond juste ferme, malgré le jour blanc qui obligeait souvent - comme le disent si bien les moniteurs de ski - à "sentir la pente avec les genoux"...

Nous passerons l'apéro à comparer les différents sites météo heure par heure. Les tendances se dessinent : Meteoblue est en général bien plus optimiste, le site national de Météo Norvège bien plus réaliste (comprenez moins beau), mais inutile d'essayer de jouer au plus fin pour chopper les bons créneaux ("ouais, tu vois, demain il y a un bon coup à jouer entre 11 et 14h"), chaque mise à jour dit en gros le contraire de la précédente et les éclaircies se déplacent d'un coin à l'autre des fjords avec une fantaisie de personnage de saga.

La suite...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca