Roc Noir de Combeynot : Couloir/Goulotte NE "Intimité"
{{ '2012-04-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Roc Noir de Combeynot : Couloir/Goulotte NE "Intimité"
{{ '2012-04-14' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

5.1
TD-

heights

elevation_max: 2990 m

elevation_access: 2002 m

height_diff: +1000 m / -1000 m

snow

elevation_up_snow: 2002 m

elevation_down_snow: 2002 m

participants

Thierry Clavel

weather and conditions


Temps couvert et neigeux (précipitations peu importantes mais constantes). Le soleil est apparu un peu par transparence à travers les nuages...
Jour blanc pour la descente (pas évident en l'absence de traces)


Conditions correctes mais difficiles. Gros brassage à partir du moment où l'on quitte la trace du col de Laurichard.
Dans la montée du couloir N occidental (4.1), des coulées étant descendues, on peut monter sur le plan de glissement qui porte bien. Mais, le couloir se rétrécissant rapidement, de nombreuses conversions sont nécessaires.
Des purges régulières en rive droite surtout, puis alors que j'étais sous le petit rétrécissement (vers 2880m) une purge venant de la rive gauche m'a surpris: j'étais dans son axe, du coup j'ai glissé avec elle sur une trentaine de mètres.
Un peu plus haut, j'ai dû quitter les skis, mais j'ai mis un temps interminable pour gravir les 100 derniers mètres de dénivelée: brassage parfois jusqu'aux hanches; obligé de dégager une tranchée au dessus avant de pouvoir avancer. Du coup, j'ai préféré grimper en mixte (rochers un peu raides toutefois!...) afin de ne plus brasser autant...
Goulotte en conditions correctes mais remplissage moyen: un déchaussage en haut et un tout droit pour le ressaut en glace.

location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Lautaret 10 cm cm Poudre récente sur poudre cartonnée
En direction du col de Laurichard 15 à 20cm cm Bonne trace, ça aide!
Approche du couloir intime (N occidental) 20 à 30cm cm Pas de trace, c'est déjà du sport...
Couloir de montée (N occidental) 3 à 60 cm cm Une bande portante, le reste profond...
Haut du couloir de montée 40 à 100cm cm ça brasse!!!
Descente: haut de la goulotte 15 à 40cm cm Pas assez remplie: rochers, les 15cm du dessus coulent automatiquement
Milieu de goulotte: ressaut 1m50 en glace, pas évitable par la gauche (rochers)
Bas de la goulotte 10 à 50cm cm Enfin de meilleures conditions de descente

timing

Horaire dépassant très largement le temps normal imparti (à cause du gros brassage terminal)

personal comments

J'en voulais, j'en ai eu! De la neige, des difficultés...
Je n'étais pas parti pour cet itinéraire que j'avais déjà fait, mais sans une bonne visibilité et dans le doute par rapport aux conditions nivologiques, j'ai préféré me rabattre sur ce couloir assez étroit, mais me paraissant plus sûr.

Donc! Gros brassage et mixte délicat pour sortir le couloir de montée.
Pour la goulotte, j'ai essayé la première entrée, mais 6m en dessous, quelques rochers gènent la descente... Du coup, je remonte en escalier, pensant trouver mieux à côté... Que nenni! La seconde entrée est inskiable, je prends donc la troisième et dernière, qui paraît plus jolie, mais ce n'est qu'un leurre: 25m plus bas de beaux rochers obligent au déchaussage (sur 4m).
La couche supérieure de poudreuse légère n'adhère pas et part immédiatement en coulées de surface: j'ai donc fait le ménage, la neige sous jacente restant agréable à skier bien que variable.
Le ressaut du milieu est en glace,sur 1m50 environ, et bien étroit. Je tente le contournement par la gauche mais la poudre est posée à même les rochers: ce n'est pas possible. Je choisis de tenter l'option tout droit: je descends donc au maximum près de la glace puis lance un virage à gauche et réceptionne sans problème dans la pente plus large au dessous.
Le reste de la goulotte est plus sympa à skier, notamment sur les amas ayant coulé.
Une ou deux petites purges sans conséquence en rive droite.
Arrivé sur le cône la neige est bonne mais coule de même très facilement: je préfère skier là où la neige a déjà coulé, cela me permet aussi d'améliorer la vision du relief (jour blanc).
Retour sympa sur le col, malgré quelques difficultés liées au manque de visibilité avant de rejoindre les traces venant du Laurichard.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca