Bec de l'Ane : Couloir W en boucle + Arête du Loidon : Couloir NW de la brèche 2910m
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Bec de l'Ane : Couloir W en boucle + Arête du Loidon : Couloir NW de la brèche 2910m
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: medium

Rating

4.2
D

heights

elevation_max: 3150 m

elevation_access: 1350 m

height_diff: +1600 m / -2300 m

Access

access_condition: closed_snow

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1670 m

elevation_down_snow: 1650 m

weather and conditions


Beau.
Fort vent du N sur la croupe N, la face NE et l'arête du Bec de l'Âne, qui s'est calmé quand nous avons atteint l'arête. Vent faible ensuite, pas de vent dans le couloir W en descendant, ni dans le couloir NW de Loidon.
Iso 0°C sous 2000m.


Itinéraire emprunté

  • Départ du refuge du Ruitor.
  • Montée au Col de la Sassière, puis traversée dans la face NE du Bec de l'Âne, et remontée d'un couloir pour rejoindre la croupe N à son sommet. Arrêt sur l'arête vers 3150m.
  • Descente du couloir W, puis du névé de Pissevieille. Contournement de la bosse pour descendre la pente NW menant au plat à 2450m. Descente jusqu'au lac 2401m.
  • Traversée dans la combe de l'Invernet, et montée du couloir NW de la brèche 2910m sur l'Arête du Loidon.
  • Descente du couloir puis de la combe de l'Invernet jusqu'au refuge. Aurélien a fait une montée supplémentaire dans le couloir après une première descente des 200m du haut.
  • Retour à la Masure.

Conditions

Approches

Bon enneigement, mais il n'y a pas le stock : moins d'1m sur le plat de la Sassière à 2030m.
5 à 20cm de poudre de la veille un peu tassée par le vent, répartie par le vent dans les pentes, sur sous couche dure.
Très bon ski avant l'humidification par le soleil.

Face NE du Bec de l'Âne

Poudre tassée par le vent, sur dure ou croute cassante sur gobelettisante : ça brasse à pied près des rochers.
La croupe N ne se monte pas à ski : quasi déneigée (trace de neige entre les rochers).

Couloir W du Bec de l'Âne

Couloir inskiable depuis le sommet à cause de la partie la plus raide mal enneigée. Couloir affluant skiable depuis l'arête à 3150m. Des rochers affleurant dans les contrepentes ou bombées raides.
10 à 40cm de poudre légère ou un peu tassée par le vent, sur dure : ski très bon à excellent !
Névé de Pissevieille et pente NW sous le névé : 30 à 40cm de poudre légère, partant en coulée dans le 35°. Ski excellent.

Couloir NW de l'Arête du Loidon

Combe au S de la moraine : 10-15cm de fraiche tassée par le vent, sur dure avec qq boules gelées à éviter.
Couloir NW : 20 à 60cm de poudre légère, sur dure, partant en coulée dans le 35°. Ski excellent.

Descente du refuge

[i]Montée au refuge l'avant veille.[/i]
Névé saupoudré de collante.
A ski jusque 30m sous le lacet sous la Maison Longue (1650m). Puis à pied jusqu'au Vet (1430m). Puis à ski sur la route jusqu'au lacet 1362m. Route fermée à 1250m, mais parking possible à 1350m en poussant la barrière (route dégagée jusqu'à 1350m).

Fréquentation

  • 1 personne en AR dans le couloir par le vallon de Mercurel.
  • 2 personnes en boucle après nous.
  • 6 personnes en AR au Col de la Sassière, qui on fait du rab sur le névé de Pissevieille.
  • Au moins 6 personnes au Ruitor, en montant par le Grand et en descendant par l'Invernet.
  • 4 ou 5 personnes en AR par le Grand.

timing

7h30 >> 15h

access_comment

Barrière juste à la sortie de La Masure, mais on peut monter un peu plus haut (1350m).

hut_comment

Refuge de bon confort: gaz, eau dans le refuge (fontaine) et poêle à bois efficace. Le dortoir en bas est un peu froid, s'il n'y a pas eu de soleil, car chauffé par panneaux solaires (testé la 1ère nuit), sur la mezzanine en revanche, il peut faire très très bon (testée la 2ème nuit, on a dormi en slip).
Les chiottes puent et si les portes ne sont pas fermées, ça parfume la pièce commune (mais certains ne doivent pas avoir de "nez" il a fallu beaucoup les fermer à leur place).

personal comments

Bubu

Avec le vent, Moon et moi avons bien failli abandonner au col de la Sassière, à la vue de l'enneigement famélique d'autant plus qu'une peau m'avait lâché. Mais Aurélien insiste, je le laisse faire, il butera bien un peu plus haut dans la face NE devant une barre déversante (il me semblait que j'avais dû en éviter une quand j'avais descendu la face NE en 2005, avec un enneigement bien meilleur vu que nous étions monté en peaux jusqu'au sommet). Mais non, il y a un petit couloir qui passe.
Aurélien a de l'avance, il descend le couloir sans nous attendre pour enquiller sur le couloir NW du Loidon.
Nous atteignons l'arête alors que le vent se calme, ça fait du bien. Descente moins rapide qu'Aurélien, qui a descendu 300m d'une traite, avant de rencontrer un skieur (ou une skieuse à mon avis) qui remonte le couloir. Nous le/la rencontreront aussi.
encore très bon sur le névé, puis dans le petite pente NW jusqu'à 2450m.
Nous repeautons pour le couloir du Loidon. Quand nous sommes en vue du couloir, Aurélien est au pied et s’apprête à monter à pied. Le temps que nous montions, il aura le temps de descendre une première fois le couloir sur 200m, en ne laissant pas grand chose.
Descente du couloir jusqu'au replat à 2350m en 2 fois pour ma part, et 1 fois pour Aurélien : ça chauffe les cuisses !
En dessous, c'est de la poudre humidifiée dans le pas raide, bon quand pas trop épais.
Pause au refuge, et retour à la Masure... avec une grosse boite de ma part qui m'a sonné.

Aurélien

Après le brouillard de la veille et une piètre nuit calé entre deux rauque-air, on est presque résignés à la loose, en fait, non, bonne idée: le vent a quadruplé la quantité de poudre dans la face du Bec de l'Ane, c'est le jackpot! Apeuré à l'idée que Bubu et Moon veuillent en rester là, je fonce au couloir suivant, un peu moins gavé mais très bon en 1ère trace ;-)

Moon

J'ai pas "torché": j'avais pas de pussy power potion alors que ça brassait dans les montées, avec pas mal de vent dans la première, et que Auré avait pas bien dormi (c'est mieux s'il dort bien apparemment, il est moins énervé). Une belle journée avec une excellente neige dans deux couloirs aux ambiances différentes, c'était vraiment très très bon :-) Merci à Bubu de m'avoir attendue alors que je me battais dans des marches qui s'effondraient parfois, et à Auré de... m'avoir bousillé les marches en descendant le second couloir comme un cochon !

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca