Traversée Termignon - Val d'Isère - J2 - Col entre Pointe de la Femma et Pointe de Géfret
{{ '2012-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversée Termignon - Val d'Isère - J2 - Col entre Pointe de la Femma et Pointe de Géfret
{{ '2012-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

D-

heights

elevation_max: 3001 m

elevation_access: 2352 m

height_diff: +670 m / -670 m

Access

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 2352 m

elevation_down_snow: 2352 m

weather and conditions


Mauvais temps le matin : nuages, petites averses de neige et vent assez fort. Beau temps l'après midi


  • pas très enneigé sous 2850m, il faut bien viser les combes (sinon herbe et cailloux)
location | altitude | orientations soft snow total snow comment
Du col : 3000 - 2850m 50 cm Poudreuse légère
2850 - 2350m 10 - 20 cm Poudreuse dans les combes

timing

Départ : 13h30
Retour : 16h30

access_comment

Voir J1

hut_comment

Voir J1

personal comments

Lionel
Pour le 2e jour de ce mini-raid (voir J1 / J3) nous avions prévu de monter aux Pointes du Châtelard. Le temps n'étant pas très engageant à 7h (petites averses de neige et vent) nous avons décidé de prendre le petit déjeuner de nous recoucher pour certains et de coincher pour d'autres. Vers 13h le soleil se faisant de plus en plus présent nous avons décidé (à part Sandrine) de faire la pointe en face du refuge. Il n'y avait aucune trace et la pente assez soutenue nous tentait bien. Jusqu'à 2850 m la trace n'a pas été très difficile à faire (poudre de 10 à 20 cm). La dernière pente étant bien plus raide et plus chargée (50 cm de poudre voire plus) nous nous sommes un peu interrogés. Pierre et Loïc ont préféré faire demi tour. Pour les 4 restants après avoir pris nos distances nous sommes montés très prudemment. La poudre était assez légère et nous nous enfoncions jusqu'aux genoux. Nous n'avons pas eu de plaques sur ces pentes et la cohésion de la neige était bonne mais nous avons préféré aller jusqu'à un col vers 3000 m plutôt que d'aller jusqu'à la pointe de Géfret. La descente dans 50 cm de poudre qui vole était un régal. La deuxième partie de la descente de 2850 m jusqu'au refuge était très bonne également malgré une poudre un peu moins importante. Nous avons fait des émules, plusieurs personnes ont profité de nos traces de montée.

Sandrine
Après les 7h30 à porter un sac bien lourd et à botter à mort la veille, grasse-mat et lecture au soleil en regardant mes copains préférés monter à vive allure direction pointe du Gefret, était le programme idéal pour moi.... J'ai eu autant de plaisir à les voir se régaler à la descente depuis la fenêtre du refuge que si je les avais acompagnés....

Jérome

Il a neigé à l'horizontale toute la matinée. Sagesse ou fatigue, il doit y avoir des 2, mais j'ai bien apprécié de ne partir que quand la plupart des groupes rentraient, avec le soleil revenu, pour cette AR bien sympa. L'épaisseur de peuf était pt-être moins grande que selon Lio, mais qu'importe le plaisir était grand. Et puis nous avons appris à Toff à jouer à la coinche ! c'est bien la vie en refuge...

Laurent

À peine réveillé de ma sieste vers 13h (du mat') la montée fut avalée sans autre pb. que mes skis qui bottaient presque autant que la veille. Dans la pente finale, j'ai beau être monté en 4ème, mes skis s'enfonçaient encore de 10-20cm à chaque pas (peut-être mon poids lourd, combiné à mes skis "allumettes").
Descente excellente, mis à part quelques cailloux au début qui ont laissé des copeaux sur les semelles de mes skis.

Pierre

Je partage un peu le sentiment de Djé: après notre arrivée tardive de la veille, pas mécontent de faire une journée plus "cool", même si j'aurais été content, aussi, de profiter d'une météo plus clémente. On a su, je crois, attendre le bon créneau "qui va bien" plutôt que de braver un vent glacial... C'était d'ailleurs assez drôle de voir les autres randonneurs se jeter sur nos traces dès leur retour. Il semble qu'on ait fait pas mal d'envieux ce jour là !

[Pour la suite, voir J3 et J4]

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca