Traversée Termignon - Val d'Isère - J3 - Pointe de Méan Martin : Traversée W >> N - depuis le Refuge de la Femma
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversée Termignon - Val d'Isère - J3 - Pointe de Méan Martin : Traversée W >> N - depuis le Refuge de la Femma
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Location

Rating

3.2
AD

heights

elevation_max: 3330 m

elevation_access: 2352 m

height_diff: +1000 m / -1000 m

Access

public_transport: yes

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 2352 m

elevation_down_snow: 2352 m

glacier_rating: easy

weather and conditions


Très beau, quelques voiles nuageux apparaissent à la mi-journée, puis se dissipent.


[b]Montée[/b]
Petite couche de poudre déposée la veille sur neige dure au départ du refuge de la Femma. La couche s'épaissit au fur et à mesure que nous montons.

Arrivée au pied du glacier des roches blanches: immensités de poudre vierge sous le soleil (il y a quand même une belle trace avant notre passage), relief ouvert, pentes douces, c'est magnifique!

Sous le sommet, Lio et moi attaquons direct la facette orientée SW pour atteindre le replat, skis sur le dos et crampons aux pieds: la couche de neige n'est pas épaisse sur un terrain schisteux délitté.

Le reste du groupe continue a skis jusqu'au collu, ils auront aussi une une courte partie "skis sur le dos" marche sur fine neige et schiste coté E pour rejoindre le même replat que nous avant l'arête.

Replat enneigé, puis arête mixte facile, crampons/piolet pas obligatoires, mais + confort.

[b]Descente[/b]
Certains chaussent au sommet, ca passe un peu en dessous de l'arête en versant E, mais attention aux cailloux. La plupart gardent les crampons pour rejoindre l'épaule W et chausser là. Epaule dégarnie par le vent, mais dès qu'on plonge en versant N: que du bonheur!

Sur ce versant, 30 bon cm de fraiche toute en poudre. Ca godille en traces parallèles sur 400m. A notre arrivée c'était quasi vierge; après nous 7, descendent nos 5 copains (retrouvés chacun des jours de ce mini-raid), puis un groupe de 8 et un autre de 3-4, la face est semi ravagée. 5 d'entre nous décident de remonter pour avoir une contribution de 12 traces au total sur cette face magnifique!

Le replat sous la grande pente, même si la carte l'indique en glacier, constitue une magnifique salle a manger, avant d'entamer la descente relativement plate avec parties pousse-baton nous amenant au refuge du Fond des Fours.

timing

7h30 : départ du refuge de la Femma
11h : sommet
13h : deuxième montée
14h30 : arrivée au refuge de fond des fours (après pique-nique et sans se presser)

hut_comment

Refuge très sympa, repas gastronomique préparé sur le pouce par le gardien Jean-Thomas, Val-Misérois de pure origine, qui bien sûr ne nous attendait pas, puisque Monsieur P. pensait que Monsieur G. avait réservé, lequel pensait pour sa part que Monsieur P. avait réservé.... Ce soir là, nous avons été le groupe des "gros Malins", mais pas mal accueillis pour autant!

L'enneigement est très supérieur à celui de la Femma sur ce versant, Jean-Tho a eu du pain sur la planche pour déneiger.... et comme nous avions du temps l'après-midi, nous lui avons un peu prêté main forte: que ceux qui utiliseront les toilettes de Fond des Fours cette saison aient une petite pensée reconnaissante!

personal comments

Sandrine

De loin la meilleure journée de ce mini-raid (voir J2 / J4) improvisé, la neige étant tombée le jour d'avant et le mauvais temps étant de nouveau annoncé pour la soirée d'après. De quoi me réconcilier avec Méan Martin dont je ne gardais pas un souvenir impérissable. En traversée, ca fait un peu plus "ski alpi"...

Un grand merci à Jean-Tho "qui a presque le même accent que moi", ca m'a fait drôlement plaisir de le retrouver ici, dans les Alpes, ses talents de cuistot et son humour ne défaillent pas!

Loïc

Que de bons souvenirs de cette journée (à part le sac lourd, la pipette qui gèle et le vent sur l'arête....) ! D'abord la montée dans un décor de Samivel. Ensuite cette superbe descente en poudre tip-top, testée avec sac lourd et sac léger (où on apprend que Jérôme se gamelle 2 fois plus avec le petit sac qu'avec le gros sac). Et enfin l'accueil chaleureux de Jean-Tho, malgré notre petit bug de réservation : c'est pas souvent qu'on a l'occasion de discuter aussi longuement avec un gardien de refuge.

Jérome

Je retiens surtout la descente magique en étant le 1er à ouvrir au centre de la face (les traces précédentes filaient rive gauche vers la trace de montée), en me disant "je crois pas qu'il y a une barre si mes yeux ont bien vu du sommet, mais pourquoi personne n'est encore passé ?". Mais tout le reste de la journée était agréable, dommage que notre raid n'ait pas pu continuer un peu plus.

Laurent

Encore merci à Jean-Tho pour l’accueil improvisé et le très bon repas malgré cela ! Une excellente journée de ski et celle qui fait la plus "raid" dans notre parcours, grâce à la traversée du sommet.

Pierre

Que dire de plus: de loin la meilleure journée pour moi aussi ! Décors superbe, ça change des alentours de la Femma à moitié déneigés ! Ça a commencé froidement le matin, pour moi: un peu trop optimiste sur le "réchauffement naturel" dans l'effort, l'ombre et la brise ont maintenu mes mains gelées plus longtemps que prévu... De même sur l’arête, y en a un qu'avait laissé la porte grande ouverte; à part ça, encore une fois, superbe: une neige de rêve à la descente (à tel point qu'on l'a refaite) et une pause déjeuner au soleil, au chaud, au milieu de nul part, bref, le rêve !

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de