Balaïtous : Par le refuge Ledormeur et Las Néous
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Balaïtous : Par le refuge Ledormeur et Las Néous
{{ '2012-04-09' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

AD     III 
2.3
PD+

heights

elevation_max: 3144 m

elevation_access: 1470 m

height_diff: +1670 m / -1670 m

Access

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1750 m

elevation_down_snow: 1750 m

glacier_rating: easy

participants

petit.glaçon, Benoît

weather and conditions


Samedi : très nuageux, brouillard
Dimanche : grand beau, chaud


Portage des skis jusqu'au pla de Labassa, au début de la montée vers le refuge Ledormeur
Neige humidifiée par le brouillard jusqu'à 2500 le samedi. 10 cm de fraîche au-delà.
Bon regel nocturne.
Cheminée : très sèche dans le bas, ressaut raide de 10 m (70°, placage de glace), puis pentes de neige avec un court passage mixte moins difficile. Neige ramollie (exposition est) mais correcte. AD/AD+ dans les conditions rencontrées.
Une corde fixe avec des noeuds permet de mettre deux points d'assurage dans le ressaut.
Relais équipés sur pitons.
Descente en rappel.
Descente à skis : neige plus ou moins profonde et plus ou moins ramollie, mais pas pire.

hut_comment

Refuge sommaire mais propre.
Matelas, mais trois ou quatre couvertures seulement.

personal comments

Une course magnifique !
Le cadre du glacier de las Néous, bordé par les murailles de la crête de Costérillou est très beau.
Actuellement, la cheminée, c'est de l'alpinisme, il faut prévoir le matériel en conséquence et ça tombe bien, c'est ce que nous avions prévu. Nous avons aussi préféré dormir au refuge Ledormeur pour avoir le temps d'aller au sommet, plutôt que de partir à la journée et cela me semble la meilleure option vues les conditions de la cheminée (mais nous ne sommes pas des bolides à la montée, alors d'autres doivent pouvoir faire ça à la journée...)
Je viens de voir les photos de la cheminée en avril 2010 et j'avoue, j'ai eu du mal à la reconnaître ! Il manque quelques mètres de neige.
Le ressaut du bas n'est pas évident du tout, avec un placage vraiment raide. On peut s'aider d'une corde fixe plus ou moins prisonnière de la glace. Il y a deux noeuds sur cette corde, sur lesquels j'ai mis deux dégaines pour m'assurer. Les ancrages de piolets (deux, c'est mieux) et de pieds (avec des chaussures de ski 4 boucles faites pour la descente, faudra repasser pour les sensations !) sont corrects mais un minimum de délicatesse est nécessaire. On peut éventuellement s'aider de la corde pour monter mais ça ne m'a pas paru évident.
La cheminée prend le soleil très tôt, et la neige était franchement molle. Nous sommes donc descendus en rappel, en faisant corde commune avec les deux espagnols avec qui nous avons passé la journée. Nous avions donc deux cordes de 60 m, ce qui nous a permis de descendre en 4 rappels (avec quelques mètres de descente à reculons pour atteindre les deux premiers relais). Avec une corde de 60 m, ça aurait fait, nous aurions fait des rappels seulement dans les passages raides, on trouve des relais sur pitons aux endroits nécessaires.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de