Mont Gioberney : Versant NE par le glacier du Says - depuis La Bérarde
{{ '2012-03-27' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Gioberney : Versant NE par le glacier du Says - depuis La Bérarde
{{ '2012-03-27' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Location

Rating

4.1
D-

heights

elevation_max: 3352 m

elevation_access: 1720 m

height_diff: +1660 m / -1660 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1720 m

elevation_down_snow: 1720 m

glacier_rating: easy

participants

Cédric Colomban

weather and conditions


Grand beau. Pas de vent. Très chaud.


[i]L'enneigement est - cette année encore - faible du côté de La Bérarde. La fonte a quelques semaines d'avance. Ce jour, pas de portage en montant en direction du refuge du Carrelet. Mais il y a déjà de petits déchaussages à faire...
Les versants S sont secs jusqu'à des altitudes élevées (chaleur persistante), et au N c'est globalement peu rempli (résultat des épisodes de vent de février). Les dernières précipitations neigeuses sauvent tout de même les meubles en redonnant une belle touche hivernale.[/i]

  • [b]La Bérarde >> Plan du Carrelet[/b] : sur le tracé du sentier d'été, névés étriqués avec encore une bonne continuité. La zone est fréquentable à ski à l'aller comme au retour. A noter ; l'enneigement est bien meilleur en rive gauche du Vénéon.

    Le glacier de la Pilatte, les Bans et ses dépendances, vus du Mont Gioberney
    Le glacier de la Pilatte, les Bans et ses dépendances, vus du Mont Gioberney
  • [b]Plan du Carrelet >> verrou du glacier de la Pilatte[/b] : conditions printanières. Neige transformée (grains ronds), parfaitement et durablement regelée. Le fond de la vallée est bien enneigé mais les rives sont peu fournies (ex : l'accès au refuge de Temple-Ecrins est sec ; l'avalanche du Ravin de Cloute Favier n'est pas descendue). Quand il y a suffisamment de pente, la skiabilité est très bonne.

  • [b]Le versant NE du Mont Gioberney[/b] : Les dernières précipitations (jusqu'à 50 centimètres d'épaisseur) ont désormais pris chaud ou ont été légèrement ventées. On trouve le plus souvent une croûte cassante en surface du manteau neigeux. En profondeur, c'est froid, sans cohésion, et généralement tout cela repose sur un fond dur. Dans le final, le grain fin compact et vaguelé est prédominant. La skiabilité du haut du parcours varie entre moyenne et bonne. Dans le cirque du glacier du Says, elle est moyenne à l'ombre en rive droite, mais excellente au soleil en rive gauche après réchauffement. Le choix est vite fait.

[b]--->[/b] Une petite plaque de 20/30 centimètres d'épais s'est détachée au passage d'un skieur juste en dessous du sommet (pente N), il y a 2 ou 3 jours. Le risque d'avalanche a été fixé par Météo France à 1/5 (faible) le matin et 2/5 (limité) l'après-midi.

timing

De 7h45 à 14h10 (horaire global).
Montée en 4h15.

access_comment

La route de La Bérarde est ouverte depuis le 12 mars.

hut_comment

Concernant le refuge du Carrelet, seul le local d'hiver est ouvert.

personal comments

Après quelques semaines de quasi-inactivité et de réveils difficiles une grosse "bambée" s'imposait pour me remettre en selle. Aujourd'hui, c'est le Mont Gioberney qui va remplir ce rôle, d'autant qu'il offre un cadre glaciaire somptueux.
J'avais imaginé ce versant NE plus orienté N qu'il ne l'est en réalité (l'aspect E est en fait largement dominant au printemps). Du coup, à la place de la poudreuse espérée, il y a maintenant une croûte de regel cassante presque partout. J'ai donc un peu hésité à skier l'itinéraire de montée, envisageant un instant de prolonger la journée avec une traversée des Cols du Says et du Chardon pour aller chercher mieux. Mais l'état sinistre du versant W du Col du Says (rochers partout, forte inclinaison et neige béton) m'en a dissuadé. Ce sera donc un aller/retour, avec finalement une heureuse surprise : dans les pentes les plus à l'E (rive gauche du cirque glaciaire du Says), la croûte disparaît vers midi. Et la neige récente humide ainsi révélée est excellente ! Grisé par ces virages, il faut toutefois prendre garde aux petites barres / dalles rocheuses - parfois infranchissables - qui parsèment la pente. J'ai testé à mes dépends et ai dû remonter sur une trentaine de mètres pour pouvoir continuer...
Trois autres randonneurs grenoblois m'ont précédé. Encore merci à eux pour la trace. Ils ont choisi de descendre par la face SE et de rejoindre le glacier de la Pilatte.
Au retour en voiture, vu la première marmotte de l'année.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de