Tête de Barillet : Couloir N en boucle
{{ '2012-03-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête de Barillet : Couloir N en boucle
{{ '2012-03-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: average

quality: fine

Rating

3.3
AD

heights

elevation_max: 2368 m

elevation_access: 1040 m

height_diff: +1400 m / -1400 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1470 m

elevation_down_snow: 1100 m

snow_quantity: good

snow_quality: average

avalanche_signs: recent_avalanche

participants

participant_count: 2

Frédéric Bunoz, Moon

route_description

Départ de l'épingle 1040m sur la route du Cuchet.
Montée comme l'itinéraire en suivant le sentier pédestre jusqu'au Pré, puis à vue (sentier invisible).
Descente du couloir N, puis traversée de la Crête du Vallon à une selle à 2070m. Descente versant N jusqu'au cône des couloirs N du Clocher des Pères.
Descente à Lescherette et retour par la route de Servion.

weather and conditions


Beau, pas de vent, pas trop chaud.


  • Route du Cuchet mal enneigée sous 1200m.
  • Sentier non skiable à la montée jusqu'à 1450m. Entre 1300 et 1400m, de nombreux arbres tombés sur le sentier sont à éviter.
  • Combe du Barillet en transfo rive gauche et poudre tassée/cartonnée/croutée rive droite. Une plaque de fond et 30x50m et plus de 2m d'épaisseur est partie avant la dernière chute en versant E 100m sous le sommet.
  • Couloir N en poudre +/- tassée par le vent sur transfo dure, bon ski quand il y en a au moins 15-20cm. Cône soufflé ou dure ou crouté.
  • Versant N de la Crête du Vallon bien enneigé, en poudre tassée par le vent sur 50m, puis 30cm de gobelets sur 100m, puis 5-20cm de poudre un peu tassée sur croute cassante ou non. Ski mauvais à bon.
  • Cône avec 5cm de poudre +/- collante sur dure (ski moyen).
  • Bordercross en damée sèche ou dure ou collante (bon ski).
  • Route de Servion avec de nombreuses coupures.

timing

8h50 >> 13h >> 16h20

personal comments

Bubu

Partis pour la face N du Grand Miceau, un coup de jumelle sur la route nous fait sentir le but (ce qui aurait été le cas), mais je vois ce couloir N bien blanc : ça doit le faire, hop on y va.
Bon, pour la montée ce ne fut pas "hop", mais tout au soleil au moins.
Descente moins bonne qu'espérée, et retour bien longuet.
"Et combien d'étoiles, dis, dis, combien ?" Et bien depuis qu'on note 4* (sur 5) un couloir de 150m non skié sur les 50m du haut à cause de la glace ou du manque de neige, un couloir skié intégralement vaut bien 5*. De plus il a été skié à vue, 6*. Et il se voit depuis l'autoroute, 7*. On ne compte pas la montée en short, la pause dans l'herbe au sommet ni les chamois vue à la descente, car ça ferait une galaxie :-)

Pauses tuturelles sur le retour : hameau du Tremble détruit par une avalanche en janvier 1981, et ancienne école qui faisait aussi chapelle.

Moon

Qu'est-ce qu'on ferait pas pour éviter la route de Prabert: épisode 3 (ou 4 peut-être).

Tout avait bien commencé: je somnolais dans la voiture, la bubumobile filant toute seule (elle connaît le chemin) vers le départ d'une face N et un couloir que j'imagine superbes. Sur le bas côté de la route des doutes s'insinuent dans l'habitacle, à la vue du sommet bien plus rocheux qu'enneigé, et aussi sans doute à cause des conditions rencontrées en N la veille. Après je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, j'ai du me rendormir, car je me suis retrouvée à porter dans une forêt certes gazouillante et riante de soleil mais sur 450m de D++++( comprenez que c'est raide). Au bout d'un moment je demande quand même: "Elle est où la neige..?"
Qu'est-ce que ça peut paraître long la forêt parfois... On finit par en sortir et je me dis qu'il a intérêt à être en méga super peuf ce couloir konvoidelautoroute. Ce ne fut pas le cas bien entendu car le vent qui a soufflé cette semaine lui aussi a vu le couloir de l'autoroute; mais il est beau, régulier et quand même bon à descendre. Bref un endroit à découvrir, qui se mérite toutefois un peu tant la montée est à présent déneigée (et j'ai pas encore parlé du retour...). La suite est encore sauvage à souhait, les pentes intéressantes à skier mais la qualité de la neige n'est pas au rendez-vous comme espéré. Les 1000m de poudre se sont évanouis avant qu'on y mette nos spatules, mais je ne regrette pas (encore) d'être venue voir. L'originalité de la boucle se paie: pour le retour il faut pousser et porter sur la loooooongue route de Servion. Bubu m'épargnera une remontée caillouteuse en allant chercher la voiture en courant (craignant sans doute que je ne lui montre qu'on peu très bien empaler quelqu'un avec ses skis). On dira que c'est "une sortie découverte qui exacerbe la curiosité, protégée par un passage chiant" et que comme on ne cède pas aux sirènes de "la poudre facile" on a choisi d'y aller pas en poudre :-))

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de