Tête Noire (Vanoise) : Par la forêt de l'Orgère ( but, demi tour à l'Estiva )
{{ '2012-02-26' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tête Noire (Vanoise) : Par la forêt de l'Orgère ( but, demi tour à l'Estiva )
{{ '2012-02-26' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: average

quality: medium

Location

Rating

3.2
PD

heights

elevation_max: 2350 m

elevation_access: 1373 m

height_diff: +1000 m / -1000 m

snow

elevation_up_snow: 1373 m

elevation_down_snow: 1373 m

participants

Franck Pitula, Karine

weather and conditions


Grand beau assez chaud, trop chaud pour cette sortie orientée sud.


[u]Accès[/u]
La route commençant à se déneiger, nous avons tenté le coup en voiture 4 roues motrices jusqu'à Amodon. Limite à cause des ornières gelées, mais ça l'a fait. 200m sans intérêt de gagnés à la montée ainsi que plusieurs déchaussages évités à la descente sur les portions apparentes de goudron.
Pour cause de transformation excessive de la neige, nous avons du renoncer. Mais le caractère de cette rando m'a beaucoup plu. Nous reviendrons faire une tentative l'année prochaine !

[u]Montée[/u]
A la sortie du village, nous sommes allés un peu trop loin avant de commencer à monter. Ensuite cela a été assez galère de traverser un bout de forêt assez dense pour revenir dans les bonnes pentes : perte de temps.
A l'Orgère, nous n'avons pas pris la forêt derrière le refuge, mais continué 100m plus loin pour prendre la zone déboisée et le bout couloir qui permet de rejoindre le sentier. J'ai découvert cette variante intéressante par hasard sur place, ma première idée étant de remonter le couloir pour voir son état. C'est assez raide, avoir pu rejoindre facilement le sentier c'est révélé opportun et pratique. Cette approche ayant été bien utile pour repérer la descente par ce couloir, j'ai mis à jour le topo en conséquence.

[u]Demi-tour[/u]
100m au dessus des ruines de l'Estiva, la pente se raidit, nous avons renoncé et fait demi-tour car elle avait trop pris le soleil de face et avait l'air bien pourrie. Cependant, nous ne regrettons pas notre montée, belle vue dans un secteur assez à l'écart des classiques.

[u]Descente[/u]
Redescente par le couloir dont l'accès et assez raide, nous avons du contourner un glissement du manteau neigeux peu rassurant, mais bonne surprise de trouver 3m de large de poudreuse à l'ombre des arbres, rare en ce moment depuis le temps qu'il n'a pas neigé, en plus non tracé.

Pour rejoindre Amodon à partir du refuge de Doran, descente horrible, neige complètement pourrie. Nombreux virages par conversion dans des pentes hyper skiées ou ne subsistait pas le moindre mètre carré de neige sans traces ( nous ne l'avions pas constaté à la monté puisque nous nous étions involontairement écarté de l'itinéraire normal !). Une semaine ensoleillée plus tard, j'ai constaté de loin en voiture que l'herbe est maintenant dominante.

personal comments

Partis trop tard : et dans la journée, c'est bien la grâce mat mais le soleil n'attends pas, et dans la saison, le retour à Amodon a été vraiment pourri. Autant attendre encore pour atteindre l'Orgère en allant le plus loin possible sur la route d'accès traditionnelle, ou dormir dans le refuge.
Pour cette année cela semble bien compromis, de nombreux glissement de manteaux neigeux entravent bien l'accès à tête noire et rendent cette rando dangereuse en ce moment.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de