Alpes Grées : Traversée Bonneval-sur-Arc >> Sainte-Foy-Tarentaise
{{ '2012-02-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Alpes Grées : Traversée Bonneval-sur-Arc >> Sainte-Foy-Tarentaise
{{ '2012-02-24' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

3.1
AD-

heights

elevation_max: 3486 m

elevation_access: 1810 m

height_diff: +9700 m / -10500 m

Access

public_transport: yes

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 1810 m

elevation_down_snow: 1200 m

glacier_rating: easy

participants

Thomas Guiblain, & compagnie...

weather and conditions


[b]J1[/b] - Beau temps frais
[b]J2[/b] - Couvert le matin avec quelques éclaircies. Neige et brouillard l'après-midi
[b]J3[/b] - Grand beau temps très froid avec vent modéré.
[b]J4[/b] - Grand beau temps sans vent et températures moins froides
[b]J5[/b] - Grand beau temps assez doux au soleil & sans vent
[b]J6[/b] - Ciel bâché et températures douces.
[b]J7[/b] - Grand beau temps très doux. Absence de vent


[b]J1[/b] - Montée sur piste damée puis vieille neige soufflée, cartonnée, croutée
[b]J2[/b] - Voir [url=http://www.camptocamp.org/outings/331592/fr/col-du-montet-traversee-s-n]ici[/url]
[b]J3[/b] - 10 à 30 cm de neige fraiche de la nuit reposant sur un fond dur en versant 'chauds'. Belle poudreuse profonde sur le glacier du fond. Glaciers bien bouchés.
[b]J4[/b] - Voir [url=http://www.camptocamp.org/outings/331143/fr/cima-di-entrelor-depuis-rheme-notre-dame]ici[/url]
[b]J5[/b] - Voir [url=http://www.camptocamp.org/outings/331101/fr/sigaro-di-cussuna-depuis-le-barrage-de-beaureguard]ici[/url]
[b]J6[/b] - Voir [url=http://www.camptocamp.org/outings/331114/fr/punta-di-feluma-versant-w-depuis-valgrisenche]ici[/url]
[b]J7[/b] - Voir [url=http://www.camptocamp.org/outings/331536/fr/tete-du-ruitor-traversee-valgrisenche-tarentaise]ici[/url]

access_comment

[b]Accès en transports en commun [/b]
[u]Aller[/u]
- Train: Grenoble >> Montmélian >> Modane. Renseignements sur le site [url=http://www.voyages-sncf.com/]sncf[/url]
- Bus (10 euros): Modane >> Bonneval/Arc. Renseignements sur le site [url=http://www.altibus.com/]Altibus[/url]

[u]Retour[/u]
- Taxi (60 euros/5 personnes): Sainte-foy-tarentaise >> Bourg-Saint-Maurice
Mais il y a de nombreux bus et transports à la demande pour 3 euros.
Renseignements sur le site [url=http://www.mobisavoie.fr/]Mobisavoie[/url]
- Train (21,80 euros): Bourg-Saint-Maurice >> Montmélian >> Grenoble
Renseignements sur le site [url=http://www.voyages-sncf.com/]sncf[/url]

hut_comment

Nous avons pris l'option [i]confort[/i] pour ce raid avec plusieurs nuits en hôtel.

[b]J1[/b] - Refuge du Carro. Beau cadre mais nous sommes arrivés trop tard. Bien équipé. Propre. Poêle efficace!
[b]J2[/b] - Refuge de Prariond propre avec gaz, vaisselle, bois et bon poêle. Nous avons passé une bonne nuit.
[b]J3 & J4[/b] - Hôtel Galisia à Bruil (Rhêmes-Notre-Dame). Établissement tenu par un couple de retraité. Très bon confort et repas excellents ;-)
Demi-pension à 39euros par personne. Petit bar et terrasse pour profiter du soleil (qui se cache trop tôt derrière la Grande Rousse de Valgrisenche!) Très bonne adresse au calme.
[b]J5 & J6[/b] - Hébergement en demi-pension à l'[url=http://www.grandesassiere.com/index.php?index]hôtel Grande Sassière[/url] à Gerbelle. Une adresse incontournable. Accueil en français charmant. On se plie en 4 pour vous et la nourriture est succulente. On se sent comme à la maison.

personal comments

Encore un joli raid très confortable, avec de belles conditions de neige et météo. Le Valgrisenche et le Val de Rhêmes sont 2 coins superbes pour le ski-alpinisme, pourvus de bons hôtels qui peuvent servir de camp de base. Notez que lorsque nous y étions, les hôtels étaient quasiment vides, en dépit de la période de vacances scolaires en France et Italie.
Le choix de partir à cette époque plutôt qu'en Mars/Avril se justifiait par le bon enneigement et les conditions stables cette année. Cela permet aussi d'être plus tranquilles. Bien-sûr, la dernière centaine de mètres sous les sommets était en neige travaillée ou en glace, mais les conditions dans le bas en valaient bien la peine...

J1 Montée au refuge du Carro. Nous sommes partis de Grenoble à 07:00, mais un retard du train à Montmélian nous fait manquer le bus de 09:45 pour Bonneval. Finalement on arrive à Bonneval vers 12:30. cela nous laisse le temps de monter tranquilles, mais pas le temps de profiter du soleil qui se cache vite derrière les crêtes. Le secteur est plutôt bien enneigé, mais beaucoup moins qu'en Tarentaise.

J2 Traversée prévue pour l'Italie, Val de Rhêmes. Au matin, le mauvais temps annoncé n'est finalement pas si méchant et nous avons même droit à quelques éclaircies... Tandis que nous reprenons des forces au refuge de Prariond, le ciel nous tombe sur la tête et c'est la neige et le brouillard qui nous saisissent dans la montée du Col Bassagne. Je sors le GPS, mais n'arrive pas à faire le lien entre carte/terrain/données GPS. Nous venons buter contre une barre rocheuse, au sommet d'un large couloir, certains d'être dans la bonne direction. Il neige fort et on ne voit absolument rien. On décide de faire demi-tour et de passer la nuit au refuge qui du coup porte bien son nom!! Même la descente en suivant la trace de montée est difficile...
A l'abri, je reprends toutes mes données et m'aperçois que le quadrillage GPS de la carte IGC est décalé d'environ 400m dans une direction 200°...
Pas grave, on passe une bonne soirée au coin du poêle avec des restes comme repas.

J3 Pas un nuage de la journée! On retrouve nos traces de la veille perdues dans un trou de souris! On se dit qu'on a bien fait de faire demi-tour, car naviguer au GPS dans le brouillard jusqu'à Rhêmes-Notre-Dame aurait été un sacré sport! Et puis la descente du Col Bassagne sur le glacier du fond était une pure merveille. La suite du vallon est plutôt 'pousse-bâton' et très longue jusqu'en bas. Heureusement que le paysage est splendide...
[u]Remarque:[/u] sur la carte italienne, le col Bassagne à 3105m est indiqué comme itinéraire classique de ski. C'est faut! Versant français, il faut un rappel de 50 mètres pour mettre le pieds sur le glacier de Bassagne.

J4 Course à la journée avec un petit sac: ça fait du bien! Nous sommes seulement accompagnés par un couple d'italiens qui s'arrêtent vers 2500m. La montée est longue on dirait qu'il n'y a pas de fin ;-) Mais on débouche sur une large crête confortable, sans vent, avec une vue panoramique inoubliable. Descente un peu physique, version grands espaces. On en profite pour jeter un coup d'oeil sur le Col de la Fenêtre, en face. C'est raide, étroit, rempli d'avalanches... On ne passera pas par là demain. Repas délicieux à l'hôtel le soir. Goutez la Grappa du patron. Une merveille ...& pas cher!

J5 Il nous faut 1 heure de navette pour rejoindre le Valgrisenche. On découvre la vallée d'une autre manière et c'est un régal pour les yeux. Les petits villages Valdôtains ont vraiment beaucoup de cachet! Voir la suite des commentaires ici
A l'hôtel, on est seuls et le cuisinier nous prépare de délicieuses spécialités du coin. Un régal!!

J6 Ciel bâché toute la journée, mais la neige est resté froide pour la montée. Au sommet, on reste 10 minutes dans le vent sans avoir froid: Bizarre! En descendant, la douceur se confirme et toute la bonne poudre est moisie !! ça ne glisse pas et c'est très physique. Virages 'Paquebot' et plantés de têtes pour certains ;-)

J7 Dernier jour de raid et pas le plus facile. Au matin, ça négocie dure pour savoir si on part de l'hôtel ou si on se fait déposer à Bonne. Certains prendront le choix de se faire gentiment déposer pas le gérant de l'hôtel. D'autres s'imposent un départ à pied...
Dès les premiers pas sur la neige, le soleil nous chauffe agréablement. Finies les onglées!
Malheureusement, sous le refuge degli Angelli, Nico casse l'avant de sa fixation Dynafit (ressort cassé, impossible d'enlever la chaussure) Il doit renoncer à la fin du raid trop près du but... Dommage! Nous on continue en vitesse jusqu'au Col du Ruitor. Personne n'a envie de faire le sommet et on est impatient de descendre en France. La descente de la combe de l'Invernet est magnifique, lumineuse, avec une grosse neige transfo/lourde qui permet tout de même de tailler de grandes courbes! Magique. et quelle longue descente: plus de 2000 mètres! L'enneigement dans le coin est énorme, les chalets croulent sous leurs gros édredons...
La suite s'enchaîne trop vite: taxi >> bus >> train >> retour à la maison avec un grand sourire intérieur et de belles images.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de