Pic du Cabaliros jusqu'au Clot de la Touette : Depuis Estaing
{{ '2012-02-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic du Cabaliros jusqu'au Clot de la Touette : Depuis Estaing
{{ '2012-02-18' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

partial_trip: yes

quality: medium

Rating

AD-

heights

elevation_max: 2081 m

elevation_access: 920 m

height_diff: +1160 m / -1160 m

Access

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 920 m

elevation_down_snow: 920 m

participants

etoile, K'ascade, Vanessa, Greg

weather and conditions


Grand beau !


On chausse dès le pont à 920m.

Dans la forêt : Neige poudreuse. Belle trace de montée qui a été effacée à la descente. C'est maintenant une belle piste damée par les dérapages, plus facile à descendre désormais.
Traversée du ruisseau à la sortie de la forêt : mieux vaut déchausser.
De la sortie de la forêt au pied de la combe nord : neige un peu croutée.
Combe Nord : Poudre :-)
Au dessus, en allant vers le col, pas mal de poudre et des zones un petit peu plus croutées.

timing

Départ: 9h40
Arrêt à 2081m au Clot de la Touette : 14h->14h30
Retour: 16h30

personal comments

etoile : Une journée de ski réunissant des palois et une toulousaine. Afin que chacun fasse un bout de route raisonnable, ce sommet pas trop loin dans la vallée était une bien bonne idée de K'ascade. Avec en plus, une neige débutant si bas, c'était top.

Dés le départ, on savait que les 1400m jusqu'au sommet étaient probablement trop ambitieux pour nous. On visait un sommet secondaire: Tucoy ou Arraille.
Sortie de la foret, au pied de la combe nord. Pour aller au Tucoy ou au Pic d'Araillé, ça nous semble bien loin, ce n'est pas tracé et les pentes sont bien au soleil. En face de nous, la combe nord du Cabaliros, voie normale pour le sommet, est parcourue d'une belle trace de montée et semble en très bonne neige. On se pose pas mal de questions sur l'option à prendre: continuer vers le Tucoy ou l'Araille ou monter dans cette belle combe. Des questions sur la nivo, l'heure, notre rythme pas bien rapide, ... Difficile la prise de décision en groupe ... Mais très instructif.
On opte finalement pour cette belle combe. Ce n'est pas bien raide en fait, et Greg -peu expérimenté- s'en sort bien dans ses conversions.
Plus haut, la pente s'adoucit et une zone vallonnée nous laisse espérer d'atteindre le col pour un déjeuner au soleil.
Mais c'est sans compter sur de nouvelles interrogations.
La trace passe dans un goulet. Drôle d'idée !?
On décide de faire la notre sur la croupe à côté. Mais la consistance de la neige, des bruits suspects, font monter l'inquiétude dans le groupe. On poursuit sur la croupe afin de rejoindre au plus vite le replat derrière où l'on retrouve la trace.
Il est 13h50, on est à 2100m, ca fait à peine du 300m/h. La crête ne semble plus très loin, 1/2 h peut-être.
Mais la pause s'impose.
Si on compte 1/2h de déséquipement/déjeuner et 2h de descente (niveau hétérogène dans le groupe, interrogations sur comment ça va passer en forêt, ...), cela fait du 16h30 en bas. Soit pas si tôt que ça.
Face à cette belle pente qui monte au col et sous ce magnifique soleil, la décision n'est pas facile mais il est plus sage de s'arrêter là.
Pause déjeuner au soleil donc avant d'attaquer la descente.
Comme d'hab, le début n'est pas facile pour moi, surtout avec une neige un peu lourde.
Mais il y a aussi de belles zones de poudre légère, top.
Top, sauf lors des changements de neige: et voilà un beau soleil autour des fix avant, les deux pieds on déchaussés, la tête la première dans la neige. Heureusement qu'il y a de l'épaisseur !
Dans la combe nord restée à l'ombre, c'est la paradis. Grand bonheur dans cette neige magnifique.
Tout le monde en profite bien.
Encore quelques pentes un peu lourdes et nous voilà près de la forêt.
Par où on attaque ?
D'autres groupes semblent se poser la même question.
Finalement, on entrera dans la foret à peu près tous au même endroit, comme ça on profite des traces de nos prédécesseurs.
Le début est un peu ski sanglier avec traversée de rivière en équilibre.
La suite est bien plus agréable.
Nos prédécesseurs ont damé la trace de montée en descendant en dérapage, il n'y a plus qu'à faire de même sur cette belle piste nouvellement tracée.
16h30, nous sommes en bas, dans les temps prévu c'est top.

Une magnifique journée de ski même si on a pas foulé un sommet. Une météo idéale, des conditions de neige super, une très bonne compagnie et de nombreux apprentissages.
Merci K'ascade pour cette bien bonne idée.

K'ascade : Merci etoile d'avoir rentré le compte-rendu que je n'ai pas eu le temps de faire plus tôt.
Une bonne journée, même si effectivement il a été un peu frustrant de s'arrêter "au milieu", mais comme l'a dit etoile, c'était la voie de la sagesse.
Quand aux enseignements de la journée, il a effectivement été très riche et formateur de se rendre-compte qu'il est bien plus difficile de prendre des décisions par soi-même plutôt que de suivre les autres.
Espérons que c'est le "métier" qui rentre !

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca