Le Vénéon - Vallon de la Selle (ou du Diable) : Délivrance
{{ '2012-02-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Le Vénéon - Vallon de la Selle (ou du Diable) : Délivrance
{{ '2012-02-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Location

Rating

4 

heights

elevation_max: 2250 m

elevation_access: 1640 m

height_diff_up: 600 m

participants

Rozenn, Pascal

weather and conditions


-2° au parking vers 6h45. Ciel dégagé mais pas de regel.
+1 au parking vers 13h30. Ciel couvert, brume.


Très jolie ligne mais conditions pas tip-top... Nos [url=http://www.camptocamp.org/outings/328956/fr/le-veneon-vallon-de-la-selle-ou-du-diable-delivrance]camarades[/url], non de cordée mais de [i]La Cordée[/i] au petit déjeuner nous avaient vanté les bonnes conditions qu'ils avaient eues la veille. De toute évidence, il y a dû y avoir une coulée dans la cascade dans l'après-midi, qui a laissé de la neige fondre et coller à la cascade. La rive gauche de L3 était un peu rock'n'roll : 5cm d'épaisseur de cette mixture étrange souvent portante mais pas tout le temps et selon les gabarits, et en dessous pas mal de glace dure partant en assiettes (euphémisme pour évoquer des missiles allant du plat à tajine à la cocotte minute)

L3 nous a semblé plus raide que les 70/75° donnés dans le topo

[b]L'écrou d'une des plaquettes de R1 est à revisser de toute urgence[/b] (Pascal l'a resserré à la main...). Info ajoutée dans le topo de C2C

Deux avalanches de plaque constatées en bas des faces nord

Peu d'activité dans le Vallon. 5 cordées en tout et pour tout, la notre comprise, dont 3 sur C2C!

timing

Attaque à 8h20
Voie : 3h + rappels 30mn

personal comments

Chéri-chéri, passe encore. Pensez donc, un ingénieur! Doué d'un non-sens de l'itinéraire, de surcroît. Mais moi, hein? Moi qui ai fait de rat de bibliothèque mon métier. La lecture, ça me connait!

J'avais donc pris le livre. Regardé la ligne n°3 de la photo - Seconde vie, grade 5+, "la durée de vie de cette cascade est généralement très limitée. Son exposition et sa configuration la rendent très aléatoire : elle s'écroule au moindre réchauffement". N'allez pas croire que depuis que nous nous sommes pris le Cigare des Moulins presque pas sur la tronche nous cherchons à caser nos joker. Pas du tout. J'avais regardé la ligne n°3, mais j'avais lu n°5, soit, me disait le topal: Belles et buts, grade 4,"l'ultime ressaut est le plus difficile mais on peut le contourner par la droite". Bref, un truc beaucoup plus adapté à nos compétences.

Mais le meilleur était que j'étais persuadée viser là une cascade que j'avais repérée l'an dernier. En guise de n°3/n°5 déjà pas glorieux, c'est la n°10 (c'est comme dans les restau chinois, on commande les plats avec les numéros, c'est plus rapide)sur le terrain que j'avais repérée (je n'ose avouer la distance non négligeable qui sépare les deux secteurs...).

N°10 , Oublie-moi. Certes, non loin du pied de la n°10, je m'étais interrogé sur le topo de ce que je croyais être la n°5 [tout le monde suit encore?] qui signalait qu'il s'agissait d'une des plus hautes cascades de la vallée. Je me demandais bien où étaient les 350m. Évidemment, vue d'en bas, les 120m de la n°10 faisaient un peu maigre. De toute façon, Chéri-chéri avait utilisé son droit de veto. Il avait négocié pour une cascade plus courte et moins continue, histoire de pouvoir grimper en réversible, et plus d'actualité, traumatisé qu'il était par les reportages de Libé sur la Syrie. Allez, une 17 pour les deux s'il vous plait!

Direction La résolution de l'eau nue. Un piolet pour la Chine. Un piolet pour la Russie. Et il allait vous remettre de l'ordre mondial le Chéri-chéri!
Mais la L1 de la 17 n'était en conditions enthousiasmantes. Un peu fine, un peu sèche en sortie, un peu grise au teint. Personnellement, si j'en avais une je dirais qu'il y a plus bandant. Nonobstant les chandelles qui pendouillaient au dessus. Mais ce n'était que mon avis. Et Chéri-chéri était tellement sûr de son coup qu'il affirmait que je faisais erreur. Sa cascade, sa Résolution, elle était là, magnifique, avec un beau cigare - quoique anciennement un peu fissuré - 50 mètres devant nous. Elle n'attendait que lui. C'est toujours ce que les play boy s'imaginent, ça. Qu'elles n'attendent que lui.
Chéri-chéri, n'en démordait pas.
Chéri-chéri... tu veux lire? Il n'y a pas de cigare dans L1 de La résolution. Mais Chéri-chéri préféra les images au texte. La photo le convainquit que nous étions bien au pied de Délivrance.

Alors comme il fallait bien faire quelque chose que l'heure tournait. C'est Chéri-chéri qui s'y est collé. Et comme la chose n'était pas pas continue, il s'y est collé intégralement.

[T'as bien grimpé Chéri-chéri]

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca