[c2c-g2g] Mys Derrey : En traversée depuis les Pueys
{{ '2012-01-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

[c2c-g2g] Mys Derrey : En traversée depuis les Pueys
{{ '2012-01-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Download track as

Rating

2.3
PD

heights

elevation min/max : 1150 m / 1860 m

elevation_access: 1126 m

height_diff: +1510 m / -1510 m

length_total: 12.743 km

Access

public_transport: yes

access_condition: cleared

snow

elevation_up_snow: 1126 m

elevation_down_snow: 1126 m

participants

Christian, Frédéric Bunoz, Alex Saunier, Loïc Perrin, eveli'ne, Herve Sergeraert, Gastou, Rémi Chauvel, Moon, personne®, Pas de participants non inscrits, que des adhérents à jour de cotisation... normalement.

weather and conditions


Hauteur variable de la nappe nuageuse aux environs de 1650m / 1750m, au-dessus grandes bandes de nuages, quelques passages du soleil appréciables au sommet de Mys Derrey, petite bise.


Sur l'ensemble du parcours, globalement 10 à 15cm de poudreuse sur un fond dur.
Quelques passages sur les crêtes facilement évitables en neige croûtée par le vent.
La hauteur de neige générale se situe aux environs de 100 à 120cm.
Sur le haut de la descente face S depuis l'épaule de Teysachaux (1700m), la couche de neige récente (poudreuse) partait en petites plaques sur la couche de neige dure inférieure.
Le passage en forêt dans la dernière descente est bien enneigé.

timing

9h15 > 15h

access_comment

En train + bus depuis Grenoble

Aller vendredi après-midi bien optimisé (correspondances tip-top) :

Grenoble 14h55 >> Genève 17h
Genève 17h10 >> Palézieux 18h
Palézieux 18h05 >> Châtel St Denis 18h16
Châtel SD 18h43 >> Les Paccots 18h53 (bus)
Puis une petite 1/2 de marche à pied pour arriver au gite.

Retour dimanche (un peu moins pratique)

Je me suis fait déposer à Châtel SD, car peu de navette le dimanche
Châtel SD 16h42 >> Palézieux 16h55
Palézieux 16h59 >> Genève 17h50
Genève 18h42 >> Grenoble 21h02

En train + bus depuis Lyon

aller :

Lyon : 14h38 >> Genève : 16h27 (enfin, à 20mn près)
+ mêmes correspondances que Loïc

retour :

Départ à 16h45 à ski des Pueys pour le bus de ~17h aux Paccots. Je signe le but quelques hectomètres plus loin sur la route : sur les gravillons, ça ne glisse pas bien.
Gastou-stop jusqu'à Châtel-St-Denis (je passe le chapitre où je me mets une boîte en marchant sur la route).
Châtel-St-Denis : 17h42 >> Palézieux : 17h55
Palézieux : 17h59 >> Genève : 18h50
Genève : 19h29 >> Lyon : 21h22

hut_comment

Pour cette course, nous avons fait étape au chalet du CAS des Pueys, accueil très sympa des gardiens du jour, ambiance familiale, apéro convivial, repas excellent, très bonne organisation malgré le monde, plusieurs levés possibles en fonction des "obligations" familiales, accueil casse croûte au retour de course.

personal comments

Eveline

Forte sympatique sortie qui a permis de faire plus ample connaissance avec de fidèles contributeurs et de mettre (enfin!) des têtes sur des noms ..!! Côté course, la "locale de l'étape" (pour reprendre l'expression de Christian), en a profité pour re-visiter de jour (!) et re-découvrir de jour (!) les nombreuses possibilités de courses offertes aux Paccots. Faut dire que ces dernières années je trainais par là bas plutôt de nuit.. (bon je précise, skis aux pieds..!!). Teysachaux (ou Corbetta), c'est "notre" Chamechaude, "notre" Croix de Chamrousse, "notre" Dôle ;-). Sinon belle ambiance au-dessus du brouillard, comme en témoingne les photos, avec l'étrange impression d'être non plus dans les Préalpes, mais quelque part tout là-haut en haute montagne..!! Belles descentes bien poudreuses, mention spéciale pour la dernière très ludique en forêt! Alors, merci les Z'amis pour cette belle journée!

Hervé

Génial, autant de personnalités, autant de caractères, autant de tempéraments.
L'alchimie prend. 30' avant le départ on ne sait pas où on va. Puis "froup" tel un coup de baguette l'équipe se forme, part quasiment instantanément, navigue de bosses en bosses. Les uns lisent les cartes, d'autres nomment les sommets, certains photographient et d'autres posent, certains leadent et d'autres suivent, l'un devine le pont de neige du ruisseau, un autre débouche une bouteille, par-ci la technique de descente, par-là la végétation (car le plus haut sapin prend tout son sens dans les sorties C2C)... On part à 10, comme 10 ingrédients apparemment pris au hasard, le résultat est savoureux, c'est ça la magie de C2C, c'est ça que j'aime.

Loïc

Après l'échauffement sur le Chamechaude local la veille, on continue la visite de cette belle région, sur une idée de "la locale de l'étape" (Eveline) et soutenue par le "presque-local de l'étape" (Christian). Comme si bien décrit par Hervé, ambiance géniale, avec quelques anecdotes croustillantes, comme le coup du "on monte jusqu'au dernier sapin". J'adore ces vallées enneigées avec ces jolis petits chalets suisses, reliés par un parcours "raquettes et fondue". Le rayon de soleil au sommet nous permet d'apprécier la beauté des sommets alentour... avant d'aller profiter de cette belle poudre légère. Même la Bubunerie dans la forêt pour rejoindre le gite se révélera un peu plus skiante que la veille.
Merci à tous pour ce fabuleux WE et à Céline et Vincent pour toute la logistique rondement menée.

Rémi

Weekend bichonné par nos Gentils Organisateurs.
J'en ai rapporté du gruyère savoureux, un mal de dos non moins savoureux et une bonne crève.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca