Cirque de Gavarnie - 1er Étage : Dopamine + panneau supérieur de droite
{{ '2012-01-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cirque de Gavarnie - 1er Étage : Dopamine + panneau supérieur de droite
{{ '2012-01-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

4+ 

heights

elevation_max: 2950 m

elevation_access: 2000 m

height_diff_up: 300 m

participants

FMJ, Tonio el débutante Ice (qu'il va falloir rebaptiser !)

weather and conditions


Pour une fois, la confiance dans le petite créneau météo annoncé fut récompensée.
C'était bouché en arrivant au village et le rideau ne s'est levé qu'au pied du cirque.
Ensuite on a même eu le droit à un peu de cil bleu et de soleil.
Quasiment pas de vent. Très peu de spindrifts.
Ca a commencé à se bâcher vers 15h au moment où on sortait et la neige s'est mise à tomber sur les 16h durant les rappels.


Route à peine saupoudrée à l'abord du village. Les sapins sont eux à peine empoussiérés !
Le chemin est rapidement gelé mais les 3 petits cm tombés cette nuit permettent de ne pas mettre les chaînes. Mais ça monte bien (1h15).

Au pied du cirque, c'est un peu la misère : c'est aussi pauvre de près que ce que cela avait l'air de loin. Les ligne smajeures sont là mais méconnaissables pour certaines. Je pense par exemple à Freezante qui présente à sa base une espèce de draperie et de colonne que je lui avais jamais vu.
Au vu des conditions, direction Dopamine/Les Bezayous. On est pas seuls : une cordée espagnole part dans Les Benzayous. On grimpera en parallèle dans Dopamine sans se gêner. Une autre cordée sonore donc espagnole dans Freezante et c'est tout. Ces derniers obliqueront à droite visiblement vers les rappels sans emprunter le mur après la vire, dont la partie haute a pas l'air terrible.

Dans Dopamine, le premier mur est pas mal. Mieux que ce à quoi je m'attendais. Peu de glace neige mais ça va malheureusement venir vu ce qu'il est en train de tomber. Glace un peu cassante là où c'est sec, sorbet ailleurs. On a louvoyé pour essayer de pas trop se faire mouiller. On a quand même dû changer les gants complètement gelés à mi-course.
On a pris un bras du grand mur de Dopamine. Comme c'est définitivement pas gros cette année, le côté droit n'a pas encore fusionné. Glace beaucoup plus lisse, beaucoup plus made-in-Gavarnie.

J'ai été de surprise en surprise durant les rappels dans Fluide (R1 -> R4 ont été rééquipés l'an dernier, R5 -> R7 sont restés tel quel) :

Il a fallu faire 7 rappels même avec une 60m, ce qui ne m'était jamais arrivé dans Fluide
Il a donc fallu taper un rappel dans le couloir d'accès des rappels, car le bloc coincé n'est pas, mais alors pas du tout rempli.
Attention où l'on met les pieds car il y a tellement peu de neige qu'il arrive que l'on marche dans le ruisseau alimentant Fluide ....
Le gros bloc de R4 n'est pas un pet enneigé
La vire de R2 est complètement plate, sans neige. Résultant : un petit M1 pour aller chercher le rappel à 4m du sol ! (d'habitude il faut un peu creuser pour le trouver ....)
La plupart des rappels se font en descendant sur du rocher.

En parlant de Fluide : L1 est bon, la colonne de L2 coule abondammnent et est en verres empilés. Mais ça a l'air de passer par la goulotte de gauche. L3-L4 ont pas l'air du tout glop. Le mur final de droite est OK.

personal comments

Les news gavarnienne n'étant pas excellentes, la motivation n'était pas vraiment là pour y monter. Mais la présence de Tonio venu visiter nos chères Pyrénées centrales a servi de déclencheur. Coup de bol en cette fin de semaine morose, un créneau était annoncé samedi. Dave se joignant au groupe, c'est donc parti pour l'ouverture d'une nouvelle saison à Gavarnie.

Le déroulement de la course fut un peu bizarre : partis à 3, nous passerons à 4 en cours d'approche pour se retrouver à 3 dans la cascade, que nous finirons à 2 ! Comprenne qui pourra !
La grimpe fut relativement agréable, même sympa avec la cordée espagnole voisine (non non ce n'est pas de l'humour. L'exception qui confirme la règle surement !)

Tonio le bizu s'en est très très bien tiré, avec un cuisant souvenir gavarnien au niveau des mollets. C'est marrant comme le discours du bas "ça fait 300m ça ??? on dirait pas !" est passé à "put... c'est long cette conn..." en haut. Mais la banane sommitale a bien gommé tout cela.

Par contre, a priori il faut faire un peu gaffe à la ligne dans laquelle on s'engage vu les conditions actuelles très inhabituelles. De plus, la neige qui tombe va produire pas mal de glace-neige qui certes va faire grossir les lignes mais rendre la glace beaucoup moins agréable et sûre durant quelques semaines.

Retour bien prudent sur route blanche.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • it
  • ca
  • en
  • de
  • eu