Cascades du lac d'Isabé - Secteur NE : Cascades L09 (la Classique du secteur) et L11
{{ '2012-01-25' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cascades du lac d'Isabé - Secteur NE : Cascades L09 (la Classique du secteur) et L11
{{ '2012-01-25' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

Rating

5 

heights

elevation_max: 2100 m

elevation_access: 750 m

height_diff_up: 1350 m

participants

FMJ, Jean Noyès

weather and conditions


Météo absolument magnifique ! -2°C à 7h30 au départ de la piste et dans les 2/3°C au plus chaud au pied des lignes. Et pas un pet de vent !


La piste est praticable (pas pour une Ferrari) mais interdite. Certains se sont déjà fait verbalisés. A bon entendeur !
La neige apparaît au niveau du déversoir du lac (cascade non en conditions) et est dure jusqu'au pied des cascades. Il y a tout un tas de petits ruisselings au niveau du déversoir. Mais dès qu'il va neiger, ce sera recouvert.
Le lac est lui aussi bien gelé. Largement suffisant pour traverser. D'ailleurs on dirait une vrai patinoire. Jamais vu un lac qui ressemble à ce point à un miroir !!!

On a grimpé 2 lignes du panneau central de gauche qui présentaient des conditions différentes :

  • La classique du coin : en gros pétales crochetant et cassant. Il y a un énorme trou en haut et au milieu de la cascade mais les bords se grimpent sans problème.
    Pour franchir les gros choux-fleurs, il y a de petites ressauts légèrement dévers. C'est très joli et sympa à grimper mais ça doit être un poil plus dure que quand c'est très formé. Il y a un spit dans le coouloir en haut de la ligne mais il est seul. On a préféré faire une lunule sèche.

  • Une ligne un peu plus à droite, avec un grand rideau dont la base touche à peine. Un bon 5+ actuellement. Fallait pas que ça continue 20m comme ça ! La ligne coule donc la glace est beaucoup plus élastique (on s'y serait pas risqué autrement). Style différent de la précédente mais tout aussi beau. On a juste fait une grosse longueur de 60-65m avant que ce soit l'heure de plier les gaules. Faut dire qu'après l'approche ... y a le retour !

Par rapport aux conditions habituelles du coin, celles actuelles sont plutôt maigres. Un peu comme partout. Mais cela reste bien grimpable et c'est même beaucoup plus fun que quand c'est complètement lisse et plus couché.

Au-dessus, trace de cassure d'une énorme plaque sur l'épaule est du pic Capéran de Sesques (surement ancienne).

On n'est pas les seuls à avoir eu cette idée : il y avait les traces d'une autre cordée qui avait laissé une lunule avec mousqueton sur un panneau.

timing

7h30-19h

personal comments

Depuis le temps que j'en rêvais d'y monter à ces fameuses cascades du lac d'Isabé, je pensais que jamais je n'arriverais à y mettre les pieds. En 5 ans, il y a eu au moins 10 empêchements pour ne pas concrétiser ce projet. Il faut dire, on le répétera jamais assez, il faut un certain nombre de conditions pour monter là-haut en sécurité. Avec avant tout un manteau parfaitement stable. Ensuite, pour se faire plaisir, il faut y aller en canne. Car rien qu'en approche, en montant vraiment bon train, on a quand même mis 3h (avec arrêts + photos). Avec les conditions parfaites de neige rencontrées et 13kg sur le dos, il n'est guère évident de faire plus court. Si ça enfonce, prévoir 4h, 5h , ... Il vaut mieux y monter à trois aussi, en cas d'accident. Car le téléphone ne porte pas et il faut donc se taper toute la descente et laisser le blessé là-haut tout seul (c'est déjà arrivé). J'ai eu beau passé 10000 coups de fil, la cordée s'est limitée à 2. Tant pis, ce coup-ci on y monte !

Le site est superbe, avec ce lac bordé d'une barre rigoureusement circulaire. Cette dernière n'est pas très haute mais elle offre 4 secteurs bien différenciés avec une multitude de lignes allant de 60 à 110m. De quoi bien remplir un après-midi.

J'espère que le post de ces photos n'entraînera pas un afflux massif dans le coin. Mais d'une part vu la bavante pour y monter je suis pas trop inquiet et d'autre par si j'avais pas vu passer il y a pas mal d'années les photos de JP qui y était allé grimper, jamais j'aurais eu la motivation de m'y rendre.

Nota : Une partie des photos sont l’œuvre de Jeannot qui ce coup-ci à gagner un nouveau surnom, Ultra Bright !
Autre précision au niveau des photos : je n'ai pas touché au curseur Saturation sous PS. Juste les courbes. Tout ça pour dire que les couleurs d'origine sont proches de cette tonalité turquoise. C'était vraiment très beau !
Rencontre inattendue sur la piste et aux aurores avec M L. Espinassou . C'est à ces heures-là que l'on rencontre les vrais amoureux de la nature !

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de