Cime de la Plate : Tour antihoraire par cols de l'Escuzier, de Cime plate et Braïssa
{{ '2012-01-25' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Cime de la Plate : Tour antihoraire par cols de l'Escuzier, de Cime plate et Braïssa
{{ '2012-01-25' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

2.3
PD-

heights

elevation_max: 2770 m

elevation_access: 1490 m

height_diff: +1450 m / -1450 m

snow

elevation_up_snow: 1490 m

elevation_down_snow: 1490 m

participants

skiroad

weather and conditions


Complètement bouché jusqu'au Plateau de Sestrière où le ciel s'est complètement dégagé, mais çà n'a pas duré des nuages venant du N sont venus cacher le soleil. Température douce, +2°parking et 0° ensuite, dans la brume le matin puis fraîche et très froide aux Cols et au sommet par un vent de N avec de très longues rafales de 50km/H , -11°.


Portage par le sentier d'été jusqu'à la borne 51 ne passe plus à ski et délicat à pied, beaucoup de glace, vaut mieux passer sur le coté. Route déneigé sur 60m environ, j'ai continué à porter en prenant le sentier d'été jusqu'à la borne 53, çà ne passe plus a ski mais bon à pied. Après la route enneigée sur toute sa largeur et bien lissée par les divers passages précédents jusqu'à la passerelle 1950m, le sentier d'été entre la borne 55 et 56 passe sans souci. La trace est bonne pour aller au Col de la Moutière, route commençant à se déneiger sur le plateau de Sestrière, pas ou peu marquée pour le Col de l'Escuzier. Tête Ronde commence à souffrir du manque de neige. Descente du Col del l'Escuzier en neige dure ou poudre tassée, puis un peu de tout pour la remontée vers le Col de la Plate mais cela passe sans couteaux. Neige poudre tassée puis neige béton dans la pente sommitale.
Descente S du Col de la Plate en neige bien ramollie pas le soleil sur 50m puis d'écaillée sur les 50m suivant puis dure, la traversée se fait dans tout type de neige jusqu'au Col de la Braïsse. Descente de celui ci en neige poudre compacte et petit passage poudre granulé ou poudre plus bas en cherchant les meilleurs endroits. Après la cabane de la Braïsse cela passe bien , un peu de poudre dans la forêt mais attention, entre 2100m et 2010m, ne pas suivre les anciennes traces car on touche alors beaucoup les multitudes de cailloux qui ont été découvert, un vrai slalom jusqu'au plateau de Sestrière. Après on descend sur la route sans pousser avec une neige bien dure qui devient limite glace vive en dessous de 1700m avec 5 déchaussage sur les derniers lacets et on arrive skis au pieds aux garages. Cela ne durera pas car il y a des véhicules qui commencent à remonter la route et favorise la fonte.

personal comments

Belle journée, même si j'avais espéré une descente du Col de la Plate en neige de printemps.
J'ai rencontré 2 skieurs le matin en montant au Col de l'Escuzier qui avait déjà fait le tour dans l'autre sens (je pense que se sont eux qui sont monté en 4x4 jusqu' à la côte de 1700m environ).
Rencontré une personne en crampons au Col de la Braïsse.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca