J1 : Roc d'Alibrandes : Traversée Merlette >> Roc D'Alibrandes >> Les Borels >> Refuge du Pré de la Chaumette
{{ '2011-07-21' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

J1 : Roc d'Alibrandes : Traversée Merlette >> Roc D'Alibrandes >> Les Borels >> Refuge du Pré de la Chaumette
{{ '2011-07-21' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: medium

Rating

T3 

heights

elevation_max: 2407 m

elevation_access: 1840 m

height_diff: +1100 m / -1160 m

Access

access_condition: cleared

lift_status: closed

hut_status: open_guarded

weather and conditions


Beau, froid, avec quelques passages nuageux.


  • montée au Roc d'Alibrandes depuis Merlette : RAS
  • descente du Roc d'Alibrandes au vieux village ruiné de Méollion : [b]passages délicats sur micaschistes déversants et humides[/b], avec quelques ravines en eau... ça donne de l'ambiance.
  • descente sur Les Borels : RAS, splendide chemin parfois caladé
  • remontée de la vallée du Champoléon : [b]la passerelle sur le torrent du Tourond[/b] (entre Les Borels et Les Gondouins) [b]a sauté[/b] avec les préicipations du week-end précédent. Prendre la route...

timing

9h50 / 9 heures, soit arrivée au Pré de la Chaumette 10 minutes avant le dîner de 19h00 (ce qui s'appelle mettre les pieds sous la table).

  • montée Merlette >> Roc d'Alibrandes : 1 heure 50
  • descente Roc >> Méolion : 2 heures
  • descente Méolion >> Les Borels : 1 heure
  • remontée du Champoléon : 1 heure 30 dont Les Clots >> Les Auberts en auto-stop... :-)
  • montée au Pré de la Chaumette : 1 heure 30

Et longue pause à Méollion.

hut_comment

Refuge du Pré de la Chaumette grand et accueillant.
Le gardien est très sympa et pas franchement avare en conseil.
Le diner est très bon et suffisant en quantité, même pour les gros mangeur.
A noter la délicieuse Tarte Chaumette, un dérivé de la tarte du Champsaur en plus légère.

personal comments

ThomasR

Le gîte de Dormillouse étant complet, le refuge CAF des Enflous (à Dormillouse) étant fermé depuis 5 ans, la météo n'étant pas engageante pour bivouaquer ou dormir en bergerie, nous voilà à rechercher un autre tour au départ d'Orcières-Merlette. Un coup d’œil aux cartes IGN : tous les tours deviennent vite interminables! Nous envisageons de passer par le Roc d'Alibrandes, de redescendre vers Les Borels pour remonter le Champoléon, dormir au Pré de la Chaumette, remonter au Col du Cheval de Bois, puis aller au Lac des Estaris en passant par le Col de Prelles, pour redescendre sur la station. Mais sur la carte, le sentier entre le Cheval de Bois et le Col de Prelles s'interrompt. Un coup de fil au gardien du refuge nous annonce qu'il existe un sentier, et que la trace a été faite dans la neige à la descente la veille... On va tenter!

Départ le jeudi matin de Merlette. La montée au Roc d'Alibrandes se fait entre les nuages, à choisir la meilleure piste ou la meilleure traversée entre les pistes... Au Roc, nous quittons enfin la station. Et nous amorçons la redescente dans l'Ubac de Méollion, vite rendue péteuse par les pluies et les neiges des derniers jours. Le sentier bien marqué (non balisé) traverse des ravins de micaschistes déversants parfois glissants. La descente jusqu'aux ruines de Méollion est donc précautionneuse!
Après une pause d'une petite heure dans le charmant hameau, la descente sur Les Borels en rive droite du torrent de Méollion est absolument superbe, parmi frênes et mélèzes, avec des ruisseaux dévalant des dalles gréseuses : un magnifique coin des Alpes!!!

La remontée de la vallée du Champoléon où s'écoule le Drac Blanc bouillonnant (on dit alors le Drac couine) est vite interrompue : le GR qui enjambe le torrent du Tourond est coupé car une passerelle a sauté. Demi-tour vers les Borels avec cette pensée : d'autres passerelle ont-elles sauté aussi??? Nous décidons de remonter la vallée sur la route. La marche est vite pénible, la Princesse de la Meije [s]devient vite pénible[/s] retrouve son rang, il lui faut un carrosse... mais les carrosses sont pleins ou les cochers de vils sans-culotte! Et nous poursuivons ensemble, le Prince de Barral donnant le tempo à une Princesse épuisée. Ce n'est que près d'une heure et demi plus tard qu'une gente dame d'Alsace nous fait monter à bord de son véhicule pour déposer sa seigneurie aux Auberts. Néanmoins vannés, nous poursuivons jusqu'au Refuge du Pré de la Chaumette, parmi des pierriers envahis de framboisiers encore garnis et entrecoupés de pentes de mélèzes. Nous arrivons juste au moment du souper, que nous partageons avec des Helvètes.

l'étape du lendemain...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca