Pic du Néouvielle : Par la brèche de Chausenque depuis la Glère

{{ '2011-04-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

quality: medium

Download track as

participants

participants

Philippe Queinnec

heights

heights

elevation_max: 3091 m

height_diff: +1100 m / -1650 m

length_total: 15.156 km

Access

Access

hut_status: open_guarded

snow

snow

elevation_up_snow: 2130 m

elevation_down_snow: 1650 m

Licence

Licence

weather and conditions


Beau, chaud, vent de sud, voile arrivant l'après-midi.


Bon regel nocturne.
Crampons pour la brèche de Chausenque, neige dure pas glacée, et pour les derniers mètres sous le sommet.
Couteaux pour la pente finale.

Timing parfait pour la descente : excellente descente du Néouvielle (sauf le haut encore bien dur), repeautage pour remonter à la brèche de Chausenque (sinon, brasse coulée sans skis), neige toujours excellente pour la descente (en passant par les lacs Verts et non par la pente directe), lourde uniquement pour la dernière pente sur le lac de la Glère.
Ensuite piste bien glissante, guère possible de couper les lacets (neige lourde à pourrie).

Pour les glaciéristes : la cascade du lac Vert est magnifique, toute en glace (verte !).

timing

Refuge 7h30, sommet 10h45, parking vers 13h30

access_comment

Cf Turon de la veille.

hut_comment

Bien. Repas consistant. Et en plus il y a plusieurs sortes de bière.

personal comments

C'est beau !
Montée du vallon dans l'ombre et le vent sous l'austère pic d'Espade, passage au pied de la magnifique cascade des Lacs Verts, détour par ceux-ci histoire de se passer des couteaux jusqu'au pied de la brèche. La brèche de Chausenque avalée sans histoire et derrière la surprise : le soleil inonde un paysage vierge, pas la moindre trace en vue, le Néouvielle semblant n'avoir jamais été gravi. Pas en chat en vue (mini-groupe improvisé avec deux autres personnes, plus car on progressait au même rythme que volontairement). Montée en couteaux en soignant ses conversions dans la partie finale, un peu exposée au-dessus de rochers apparents et un final en crampons. Paysage encore bien enneigé à cet altitude, quel panorama.
Malheureusement, pas vraiment le temps de traînasser au sommet, histoire de pouvoir profiter de la descente.
Après un début un peu tendu sur les carres, ça se skie tout seul jusqu'au pied de la brèche de Chausenque, trop facile le Néouvielle ! Pour remonter à la brèche, neige molle, impossible à remonter à pieds mais tranquille à skis. Le versant ouest n'a toujours pas vu le soleil, descente en crampons puis skis pour rejoindre les lacs Verts. Et le bonheur continue : en choisissant l'exposition, ça reste de la crème jusqu'au lac de Mounicot, quelle différence avec la veille. Même les 2,5 km de portage pour retrouver la voiture n'ont pas gâché cette superbe journée.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • ca
  • eu
  • en
  • de
  • it